Ardennaise 2021 : De grandes classiques du jogging se meurent-elles ?

Ce weekend était celui de l’Ardennaise. Vous vous souvenez, « la course qui dure 24 heures », l’homme au chapeau de paille et à la chemise à fleurs, oh, yeah !, notre Van Gogh du micro, le bar à champagne, la soirée torride et la nuit à la belle étoile, le petit-déjeuner offert par l’organisateur le lendemain de la veille, et bien sûr aussi la course sur quelque 20 km au travers du massif de Croix-Scaille jusqu’à la Tour du Millénaire et retour. (Photo : Isabelle Henneresse)

Ce sont là plein de souvenirs que l’auteur de cet article vous invite à partager dans son dernier livre Chemin faisant – Carnets de route (voir ci-dessous) dans lequel sont évoquées l’Ardennaise et d’autres grandes classiques de jogging. Certaines d’entre elles ne seront-elles bientôt plus que ça, un souvenir, se meurent-elles ?

Que la course des Forges de la Forêt d’Anlier à Habay-la-Neuve se fut déroulée cette année dans des conditions presque normales compte-tenu des circonstances, certes par vagues de départs séquencés mais avec chronométrage électronique réel, certes sans soirée, ballerines, tutus et tout et tout, il ne faut point trop exiger en ces temps covidés, avait fait espérer qu’il puisse en aller de même pour l’étape du Challenge Delhalle à Louette-Saint-Pierre. Il paraîtrait que la commune y ait fait objection.

Du coup, elle se déroula en virtuel. Ce n’est franchement pas la même chose. Alors que nous étions jadis plusieurs centaines à crapahuter dans le magnifique dédale forestier de la Croix-Scaille, nous étions cette année 93 à nous être inscrits, 20 furent classés sur les 20 km 220 officiels (car il fallait être équipé pour fournir un fichier gpx de sa trace – what the hell ? chanterait Avril Lavigne), d’autres étaient bien présents mais ne furent pas repris au classement officiel, d’autres enfin coururent l’Ardennaise dans leur jardin ou à l’endroit où leur en prit l’envie et furent algorithmiquement classés dans le classement « dénivelé 0 ».

On vous le dit : ce n’est décidément pas la même chose. Mais cela reste une joie d’y rencontrer des amies et amis, fidèles d’entre les fidèles, et d’évoquer la mémoire de ceux qui en ses temps glorieux coururent l’Ardennaise, même l’an dernier alors qu’elle n’eut pas lieu du tout, et qui désormais ne la courront plus, même s’il elle devait un jour à nouveau bien avoir lieu.

* * *

Soutenez le site Marathonien de coeur et d’esprit et offrez le nouveau livre à un proche. Il est en stock !

Dans Chemin faisant, ses Carnets de route qui ont été publiés au début de l’année, votre auteur joggeur et marathonien préféré met en avant une pratique récréative et conviviale de la course à pied sur route et à travers champs et bois.

Achetez ce livre paru cette année sur Amazon.fr ou directement chez l’éditeur en Belgique en cliquant sur le lien correspondant à votre choix.

Ce recueil de près de 200 pages consiste en un prologue en guise d’échauffement, 42 chapitres hauts en horizons divers et un épilogue en guise de retour au calme – comment aurait-il pu en être autrement ?

Tagué avec: , ,
Posté dans Accomplissement de soi

Challenge Delhalle : L’Ardennaise aura bien lieu, en virtuel

Nombre d’organisateurs de joggings désespèrent. Pour la deuxième année consécutive, leur course n’a pas eu lieu ou n’aura pas lieu, ou ne pourra en tout cas pas avoir lieu de la manière dont elle a lieu habituellement.

C’est que les organisateurs doivent non seulement tenir compte des mesures nationales et régionales prises dans le cadre de la lutte contre la pandémie, mais aussi des dispositions d’esprit et d’humeur des autorités communales des endroits où les courses se déroulent, des autorités qui dans la crainte de laisser mal faire préfèrent ne laisser rien faire du tout…

Vive le sport populaire ! Tant que l’on remplit les stades de foot professionnels, à Dieu vat !

L’Ardennaise 2021 ne se déroulera donc pas comme à l’accoutumée, mais en version virtuelle, même si la tenue de l’épreuve du Challenge Delhalle à Habay-la-Neuve avait fait espérer qu’il puisse en aller autrement. Cela signifie qu’à Louette-Saint-Pierre, il n’y aura pas d’accueil sur place, pas d’animations, pas de ravitaillements, pas de vestiaires, pas de remise des prix ni de tombola, pas de souper, pas de soirée dansante et pas de petit déjeuner offert au lendemain de la veille… Bref, la fête sera à son comble !

Restera quand même à chacun la possibilité d’emprunter les parcours réels de l’Ardennaise, de 20 km 220 et 395 m de dénivelé positif ou de 8 km 385 et 128 m de dénivelé positif, qui seront balisés ou de parcourir la distance de 20 km là où cela lui plaira ! La « course » sur le parcours officiel devra se dérouler le samedi 24 ou le dimanche 25 juillet 2021 entre 10 heures et 17 heures.

Avant 20 heures, vous êtes supposés faire parvenir sur le site de Chronorace votre trace strava ou un fichier .gpx ou .fit de votre Ardennaise pour figurer au « classement », le chronométreur du challenge appliquant une formule qui ramènera votre chrono à l’équivalent au dénivelé 0. Cela vous en coûtera 5 euros (ou 4 euros si vous êtes « challengiste ») et vous offrira l’occasion de découvrir ou redécouvrir à vos heures cette magnifique région de la vallée de la Semois.

* * *

Soutenez le site Marathonien de coeur et d’esprit et offrez le nouveau livre à un proche. Il est en stock !

Dans Chemin faisant, ses Carnets de route qui ont été publiés au début de l’année, votre auteur joggeur et marathonien préféré met en avant une pratique récréative et conviviale de la course à pied sur route et à travers champs et bois.

Achetez ce livre paru cette année sur Amazon.fr ou directement chez l’éditeur en Belgique en cliquant sur le lien correspondant à votre choix.

Ce recueil de près de 200 pages consiste en un prologue en guise d’échauffement, 42 chapitres hauts en horizons divers et un épilogue en guise de retour au calme – comment aurait-il pu en être autrement ?

Tagué avec: , ,
Posté dans Non classé

Challenge de jogging du Brabant wallon : Du « virtuel » au « semi-présentiel »

Aux dernières nouvelles, nous étions 525 à nous être inscrits au Jogging de Céroux. Jean Aerts, l’un des fondateurs du Challenge de jogging du Brabant wallon en mémoire duquel cette course continue à être organisée, le week-end de la Pentecôte, normalement dans le cadre des festivités locales annuelles, eût été heureux, lui dont l’événement tombait une année sur trois la veille des 20 Km de Bruxelles, ce qui entraînait immanquablement une certaine désaffection pour la belle course cérousienne.

Comme le chante Bob Dylan, dont on célèbre aujourd’hui même le 80e anniversaire (il est né le 24 mai 1941), The times they are a-changin’. Jean nous a quittés ; les festivités de la Pentecôte de Céroux n’ont, pour la deuxième année consécutive, pas eu lieu ; pour les 20 Km de Bruxelles, on verra.

Entre-temps, en ce qui concerne le Challenge de jogging du Brabant wallon, l’on passera pour la prochaine course à Hèze, le 5 juin, du mode virtuel à 5 € qui finalement semble avoir bien convenu et plu à tout le monde malgré une météo moins festive que l’on ne s’y serait attendu, au mode semi-présentiel à 8 € (c’est l’inflation, on vous le dit) avec départs par groupes de 25 coureurs échelonnés de 15 en 15 minutes entre 10 et 16 heures (dernier départ).

Si les coureurs digéreront les 60% d’augmentation des frais d’inscription aux courses du challenge par rapport au virtuel et à l’an dernier aussi facilement que les côtes qui jonchent les 13,5 km du Jogging de Hèze, cela reste à voir. Vous avez jusqu’au 3 juin à 23 heures 59 pour vous inscrire en ligne. Il n’y aura pas d’inscription sur place, ni ravitaillements, ni signaleurs. (Pour tous renseignements et les inscriptions, suivez le lien.)

* * *

Soutenez le site Marathonien de coeur et d’esprit et offrez le nouveau livre à un proche. Il est en stock !

Dans Chemin faisant, ses Carnets de route qui ont été publiés au début de l’année, votre auteur joggeur et marathonien préféré met en avant une pratique récréative et conviviale de la course à pied sur route et à travers champs et bois.

Achetez ce livre paru cette année sur Amazon.fr ou directement chez l’éditeur en Belgique en cliquant sur le lien correspondant à votre choix.

Ce recueil de près de 200 pages consiste en un prologue en guise d’échauffement, 42 chapitres hauts en horizons divers et un épilogue en guise de retour au calme – comment aurait-il pu en être autrement ?

Tagué avec: , , ,
Posté dans Accomplissement de soi

Challenge de jogging du Brabant wallon : Le Buchet, on en redemande, encore et encore

La troisième manche du Challenge de jogging du Brabant wallon 2021 s’est déroulée, en mode virtuel comme il se doit actuellement, pendant le dernier week-end – week-end prolongé qui plus est et certains s’en sont donné à coeur joie et ont joué les prolongations – et, comme le veut la tradition, il est normal que ça monte un week-end de l’Ascension.

La jeune équipe du RIWA qui, ayant reçu tardivement les accords nécessaires, a mis sur pied (c’est doublement le cas de le dire pour un jogging !) cette édition un peu particulière de son Jogging du Buchet en un temps record l’a fait de maîtresse et ingénieuse façon !

Elle en a été récompensée. D’une part, son jogging a attiré, malgré une météo changeante, 573 inscrits sur la distance de 10,2 km et 87 sur les 5,7 km, soit 660 inscrits au total, plus un certain nombre de passagers clandestins, et, d’autre part, tous se sont déclarés ravis par la qualité de l’organisation générale et la beauté du parcours.

Ce dernier avait été redessiné pour accueillir la petite distance et – d’où son caractère ingénieux – éviter que les coureurs des deux distances ne se croisent, moyennant l’ajout sur la longue distance d’une fort belle côte mi-boisée mi-champêtre qu’il fallait gravir avant de redescendre et d’attaquer celle du Buchet.

On enchaîne le week-end prochain, du samedi 22 mai à 9 heures jusqu’au lundi 24 mai à 18 heures, avec la quatrième manche du Challenge de jogging du Brabant wallon, le Jogging de Céroux, en mémoire de l’un des fondateurs du challenge, Jean Aerts, sur une distance unique de 13,4 km à travers bois et campagne au départ de la place de Céroux. (Inscriptions en ligne via le lien.)

* * *

Soutenez le site Marathonien de coeur et d’esprit et offrez le nouveau livre à un proche. Il est en stock !

Dans Chemin faisant, ses Carnets de route qui ont été publiés au début de l’année, votre auteur joggeur et marathonien préféré met en avant une pratique récréative et conviviale de la course à pied sur route et à travers champs et bois.

Achetez ce livre paru cette année sur Amazon.fr ou directement chez l’éditeur en Belgique en cliquant sur le lien correspondant à votre choix.

Ce recueil de près de 200 pages consiste en un prologue en guise d’échauffement, 42 chapitres hauts en horizons divers et un épilogue en guise de retour au calme – comment aurait-il pu en être autrement ?

Tagué avec: ,
Posté dans Accomplissement de soi

Challenge de jogging du Brabant wallon : Après le Bercuit à Grez, le Buchet à Bierges

Pour le plus grand plaisir de beaucoup, le Challenge de jogging du Brabant wallon a repris depuis le mois d’avril et se poursuit en mai en mode pas si « virtuel » que ça car la semaine passée il fallait quand même bien les grimper et les descendre les raidillons du Bercuit et la parcourir sa belle campagne des alentours.

Et, à en juger par les performances chronométriques des uns et des autres et les ahanements de ceux qui vous dépassaient pendant que vous les parcouriez en dilettante, certains parmi les 533 finisseurs officiels sur les 12,980 km et les 108 sur les 5,540 km s’y sont manifestement donnés coeur et âme.

Ce jeudi de l’Ascension commence le jogging du Buchet, du nom de la côte éponyme qui constitue l’une des cinq difficultés du parcours de 10 km proposé par le club d’athlétisme du RIWA et mélangeant chemins (55%), tarmac (44%) et pavés (précisément dans le Buchet). Un parcours de 5,5 km constitué à 64% de chemins complète le programme.

Le lieu de rendez-vous est à l’arrière de la salle Jules Colette, rue des Combattants 16 à Bierges-lez-Wavre. L’inscription se fait en ligne et coûte 5 €. Oyez, oyez, braves gens, en ces temps de vous-savez-quoi, une saine pratique du sport à l’extérieur est hautement recommandée. Le parcours sera balisé du jeudi 13 mai à 8 heures au dimanche 16 mai 2021 à 20 heures. (Photo : Laurent Saublens)

* * *

Soutenez le site Marathonien de coeur et d’esprit et offrez le nouveau livre à un proche. Il est en stock !

Dans Chemin faisant, ses Carnets de route qui ont été publiés au début de l’année, votre auteur joggeur et marathonien préféré met en avant une pratique récréative et conviviale de la course à pied sur route et à travers champs et bois.

Achetez ce livre paru cette année sur Amazon.fr ou directement chez l’éditeur en Belgique en cliquant sur le lien correspondant à votre choix.

Ce recueil de près de 200 pages consiste en un prologue en guise d’échauffement, 42 chapitres hauts en horizons divers et un épilogue en guise de retour au calme – comment aurait-il pu en être autrement ?

Tagué avec: , ,
Posté dans Accomplissement de soi

Challenge de jogging du Brabant wallon chez les Blancs Gilets à Gastuche

Deuxième manche du Challenge de jogging du Brabant wallon 2021, le Jogging des Blancs Gilets se déroule actuellement à Gastuche, depuis le samedi 1er mai et jusqu’au dimanche 9 mai, non pas qu’il faille plus d’une semaine pour en parcourir les 13 ou les 6 km, ni qu’il ait fallu prévoir une telle période pour permettre à chacun d’y participer par bulles de 1, 4 ou 10, mais, vous l’aurez deviné, parce qu’il se déroule en virtuel.

Chacun le court au moment qui le sied, se chronomètre et enregistre sa performance sur le site du « chronométreur ». Laurent Saublens et Virginie Segers, les G.O. des Blancs Gilets, ont bien du mérite à s’être mobilisés et s’en sont trouvés récompensés par l’affluence des participants.

En effet, au Jogging de Huppaye, déjà organisés par eux du 17 au 25 avril derniers, il y eut 718 inscriptions payantes au total, chaque inscription donnant le droit de parcourir les deux distances autant de fois que l’on en a envie. Certains le firent jusqu’à six fois, ce qui donne à penser que les deux boucles ont été parcourues environ 2000 fois par l’ensemble des participants.

A Gastuche, il y a déjà eu à ce jour 480 inscrits sur la grande distance et 87 sur la petite, soit 7 de plus au même moment qu’à Huppaye, malgré une météo moins favorable dans le Brabant wallon depuis le début de cette semaine. Les inscriptions restent ouvertes, de même que les deux parcours balisés, boisés et campagnards jusqu’à ce dimanche 9 mai.

* * *

Soutenez le site Marathonien de coeur et d’esprit et offrez le nouveau livre à un proche. Il est en stock !

Dans Chemin faisant, ses Carnets de route qui ont été publiés au début de l’année, votre auteur joggeur et marathonien préféré met en avant une pratique récréative et conviviale de la course à pied sur route et à travers champs et bois.

Achetez ce livre paru cette année sur Amazon.fr ou directement chez l’éditeur en Belgique en cliquant sur le lien correspondant à votre choix.

Ce recueil de près de 200 pages consiste en un prologue en guise d’échauffement, 42 chapitres hauts en horizons divers et un épilogue en guise de retour au calme – comment aurait-il pu en être autrement ?

Tagué avec: , ,
Posté dans Accomplissement de soi

Challenge de jogging du Brabant wallon : ouverture ensoleillée et réussie à Huppaye

Par la force des événements que l’on sait, le programme du Challenge de jogging du Brabant wallon 2021 a été bouleversé cette année encore.

Pour le coup, c’était dans un cadre en tous points inédit – le lieu (Huppaye) et les modalités (virtuel et inscriptions en ligne) – que samedi à partir de 8 heures, l’Huppaytoise a officiellement inauguré la saison 2021 du challenge. Elle se poursuivra, à la date, l’heure, et suivant l’humeur de chacun, jusqu’à ce dimanche 25 avril à 20 heures.

L’organisateur de la course, Laurent Saublens, était présent samedi de grand matin pour s’assurer que tout se déroulât sans anicroches et, bien sûr, dans le respect des règles, et pour immortaliser l’événement. A ce jour, il a déjà posté sur sa page Facebook plus de 1000 photos de participants !

Le circuit de 12,5 km, mi-chemins, mi-tarmac, avec un dénivelé d’une centaine de mètres au total ne présente aucune difficulté particulière. Un second circuit est proposé de 5 km.

Le temps ensoleillé du weekend récompensa l’organisateur du jour pour son initiative, sans laquelle l’on se demande à quelle date les choses auraient repris leur cours qui, sans être idéal, certes manque la convivialité des après-courses, n’en a pas moins été apprécié par les joggeurs et joggeuses. A ce jour, ils sont près d’un demi-millier à s’être inscrits.

Le jogging de Huppaye ainsi que celui de Gastuche (du 1er au 9 mai) compteront non seulement pour le Challenge de jogging du Brabant wallon (dont neuf cents nouveaux dossards ont déjà été écoulés à ce jour !) mais aussi pour le nouveau challenge de jogging brabançon, le Blancs Gilets Running Tour, dont fera aussi partie le Marathon du Brabant wallon.

* * *

Soutenez le site Marathonien de coeur et d’esprit et offrez le nouveau livre à un proche. Il est en stock !

Dans Chemin faisant, ses Carnets de route qui ont été publiés au début de l’année, votre auteur joggeur et marathonien préféré met en avant une pratique récréative et conviviale de la course à pied sur route et à travers champs et bois.

Achetez ce livre paru cette année sur Amazon.fr ou directement chez l’éditeur en Belgique en cliquant sur le lien correspondant à votre choix.

Ce recueil de près de 200 pages consiste en un prologue en guise d’échauffement, 42 chapitres hauts en horizons divers et un épilogue en guise de retour au calme – comment aurait-il pu en être autrement ?

Tagué avec: , ,
Posté dans Accomplissement de soi

Le Challenge de jogging du Brabant wallon 2021 démarre avec L’Huppaytoise

Le calendrier du Challenge de jogging du Brabant wallon 2021 à peine conçu, a déjà été modifié par la force des choses. Après les annulations des manches de Nivelles, La Hulpe et Lillois, ce sont celles de Hamme-Mille et de Wauthier-Braine qui ont été la première « reportée » et la seconde annulée.

S’inspirant du succès de participation suscité par l’organisation des premières manches du Challenge Delhalle en mode virtuel, l’entreprenant et ingénieux Laurent Saublens a pris le pas (ou la foulée si vous préférez) et propose ses deux épreuves du Challenge de jogging du Brabant wallon en virtuel, à commencer par L’Huppaytoise qui aura lieu à partir du prochain weekend, du samedi 17 avril à 8 h au dimanche 25 avril 2021 à 20 h.

Le point de rendez-vous est le terrain de football de l’Alliance Huppaytoise, rue de Fauconval 194 à 1367 – Huppaye. Deux parcours balisés seront proposés, de 12,5 km et 5,5 km, dont il est annoncé qu’ils font la part belle aux campagnes et points de vue de la Hesbaye brabançonne. (Inscriptions à L’Huppaytoise ici.)

Le jogging virtuel du JTP Blancs Gilets de Laurent Saublens à Gastuche aura lieu suivant le même principe du samedi 1er mai à 8 h au dimanche 9 mai 2021 à 20 h. Il n’a pas encore été précisé si l’on pourra faire le détour par Tchoupy Ice Cream pour l’habituelle dégustation de ce produit du terroir.

Ces épreuves virtuelles donneront lieu à un classement établi sur la base de la bonne foi des participants et seront suivies d’une tombola, que vous disposiez ou non d’un nouveau dossard du challenge. Le nouveau dossard acheté au préalable est toutefois nécessaire si vous voulez que ces épreuves virtuelles entrent en ligne de compte pour le classement du maillot vert et dans le nombre de manches du challenge auxquelles vous aurez participé en 2021. (Photo : Laurent Saublens)

* * *

Soutenez le site Marathonien de coeur et d’esprit et offrez le nouveau livre à un proche. Il est en stock !

Dans Chemin faisant, ses Carnets de route qui ont été publiés au début de l’année, votre auteur joggeur et marathonien préféré met en avant une pratique récréative et conviviale de la course à pied sur route et à travers champs et bois.

Achetez ce livre paru cette année sur Amazon.fr ou directement chez l’éditeur en Belgique en cliquant sur le lien correspondant à votre choix.

Ce recueil de près de 200 pages consiste en un prologue en guise d’échauffement, 42 chapitres hauts en horizons divers et un épilogue en guise de retour au calme – comment aurait-il pu en être autrement ?

Tagué avec: , ,
Posté dans Actualité

Le trail de nuit comme remise en forme méditative ultime

Le trail de nuit fait partie intégrante de l’entraînement d’un ultra-marathonien, mais chaque coureur devrait-il envisager de l’ajouter à sa routine d’entraînement ? C’est ce que pense Simon Van Booy, un auteur primé et traduit en plusieurs langues de livres de fiction et d’anthologies de philosophie, qui écrit aussi notamment pour le New York Times et le Financial Times.

Si le sport de l’ultra-running existe depuis les années 1970, il était considéré jusqu’il y a peu comme réservé à des excentriques aux capacités surhumaines. Sa popularité croissante auprès de personnes « normales » n’est peut-être pas due, suggère Van Booy, au défi physique de courir à pied pendant un laps de temps prolongé, mais plutôt au sentiment d’intense camaraderie que l’on partage avec d’autres athlètes d’endurance et à l’expérience d’être dans la nature pendant longtemps.

Toute épreuve de course à pied dont la distance dépasse les 42 km 195 m d’un marathon conventionnel est considérée comme « ultra ». Les distances les plus populaires de cette discipline sont toutefois de 50 km, 50 miles, 100 km et 100 miles. La plupart du temps les épreuves se déroulent sur des chemins et sentiers et souvent les coureurs y passent une partie de la nuit, voire une nuit entière.

Le trail de nuit n’est toutefois pas destiné aux seuls ultra-runners, écrit Van Booy, quiconque veut s’éloigner de la civilisation et voir le monde d’une manière entièrement nouvelle devrait envisager de l’ajouter à sa routine.

De sa première expérience d’ultra-running de nuit sur un chemin le long d’un canal abandonné, gelé, construit au début du XIXe siècle et sillonnant la frontière entre la Pennsylvanie et le New Jersey, Van Booy retient, outre une rencontre insolite dont il se demande à ce jour s’il s’agissait d’un être humain ou d’un fantôme (les 4000 ouvriers qui creusèrent le canal souffrirent à l’époque d’une épidémie de choléra et beaucoup furent ensevelis sur place…), le silence total lorsqu’il s’arrêtait de courir et les premières lueurs du jour quand le soleil se leva, conférant à son expérience une dimension de spiritualité et d’émerveillement.

* * *

Dans ses carnets de route publiés cette année sous le titre Chemin faisant, Marathonien de coeur et d’esprit évoque son expérience d’un trail de nuit sur des chemins de légende dans la plus haute partie de la Belgique. Découvrez-en le compte-rendu en achetant le livre (voyez comment ci-dessous !).

* * *

Le nouveau livre de Marathonien de coeur et d’esprit est en stock !

Dans Chemin faisant, ses Carnets de route qui ont été publiés au début de l’année, votre auteur joggeur et marathonien préféré met en avant une pratique récréative et conviviale de la course à pied sur route et à travers champs et bois.

Achetez ce livre paru cette année sur Amazon.fr ou directement chez l’éditeur en Belgique en cliquant sur le lien correspondant à votre choix.

Ce recueil de près de 200 pages consiste en un prologue en guise d’échauffement, 42 chapitres hauts en horizons divers et un épilogue en guise de retour au calme – comment aurait-il pu en être autrement ?

Tagué avec: , , ,
Posté dans Connaissance de soi

Les Européens manquent d’activité physique

L’institut allemand de statistiques Statista basé à Hambourg a révélé que les Européens n’auraient, en temps normal, pas suffisamment d’activité physique pour rester en bonne santé.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le surpoids et l’obésité affectent deux milliards de nos contemporains dans le monde. Le nombre de cas d’obésité aurait presque triplé depuis 1975.

L’évolution est principalement due à un déséquilibre entre les calories consommées et dépensées. En cause seraient une alimentation de plus en plus riche et un manque d’activité physique liée à la nature de plus en plus sédentaire des modes de vie.

Pour maîtriser son poids et garder la santé, l’OMS recommande notamment de pratiquer une activité physique intense d’une durée d’1h15 (ou 2h30 si l’activité est modérée) chaque semaine.

Les dernières données comparables de l’OMS publiées dans la très sérieuse revue médicale The Lancet datant de 2016, on ignore quel a été l’impact de la pandémie de Covid-19 sur l’évolution de la situation.

Si, parmi les pays de l’UE, la Finlande, la Suède, le Danemark, les Pays-Bas, la France et l’Espagne s’en tirent plutôt honorablement, le Portugal, l’Allemagne et l’Italie sont à la traîne (de 40 à 45% de la population n’y seraient pas suffisamment actifs) et la Belgique ne fait guère mieux (35 à 39%). Bref, debout et bougez-vous pour votre forme et vos formes !

* * *

Le nouveau livre de Marathonien de coeur et d’esprit est en stock !

Dans Chemin faisant, ses Carnets de route qui ont été publiés au début de l’année, votre auteur joggeur et marathonien préféré met en avant une pratique récréative et conviviale de la course à pied sur route et à travers champs et bois.

Achetez ce livre paru cette année sur Amazon.fr ou directement chez l’éditeur en Belgique en cliquant sur le lien correspondant à votre choix.

Ce recueil de près de 200 pages consiste en un prologue en guise d’échauffement, 42 chapitres hauts en horizons divers et un épilogue en guise de retour au calme – comment aurait-il pu en être autrement ?

Tagué avec: , , ,
Posté dans Accomplissement de soi