Stress : courir pour le plaisir de courir !

De plus en plus de personnes souffrent, paraît-il, de stress, d’anxiété et de burn-out, même quand elles essaient de préserver un bon équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée. Or, d’innombrables études indiquent que la course à pied et d’autres activités sportives sont bonnes pour l’équilibre psychologique et elles sont souvent prescrites comme antidote au stress, à l’anxiété et à la dépression – en particulier en ces temps de pandémie.

Nous faut-il pour autant en faire toujours plus ? Pas nécessairement, répond Carys Egan-Wyer, la chercheuse de l’université de Lund dont cette chronique avait déjà évoqué la thèse doctorale dans un article précédent.

D’aucuns pensent que la raison pour laquelle nous sommes si stressés est que les moyens courants – sans jeu de mots – de se détendre, comme courir, sont devenus « compétitifs », un peu comme le travail. Du coup, ces loisirs pratiqués dans une volonté de toujours en faire plus ou de faire mieux font pencher la balance travail-loisirs vers le « travail » alors qu’ils sont censés nous procurer un surcroît de détente et d’équilibre.

Gardez donc à l’esprit, conseille Madame Egan-Wyer, la prochaine fois que vous publierez vos superbes performances sportives sur les réseaux sociaux, qu’agir de la sorte pourrait ne pas vous aider à réduire le stress et l’anxiété mais, au contraire, à vous épuiser plus encore.

Selon Madame Egan-Wyer, nous sommes prompts à rejeter les pratiques de pleine conscience, les séminaires de développement personnel et la méditation comme des activités mercantiles qui sont destinées à enrichir ceux qui les proposent et dont le but est de nous rendre plus productifs et plus conformistes.

Courir peut ne pas être différent, prévient-elle, à moins de courir pour le plaisir de courir, sans céder à l’obsession du chrono et de la distance. Alors, la course à pied peut, bien sûr, être non seulement extrêmement agréable mais aussi bénéfique pour la santé et l’équilibre psychologique.

* * *

Le nouveau livre est à présent en stock !

Dans Chemin faisant, ses Carnets de route qui ont été publiés ce mois-ci, votre auteur marathonien de coeur et d’esprit préféré met en avant une pratique récréative et conviviale de la course à pied sur route et à travers champs et bois.

Achetez ce livre qui vient de paraître sur Amazon.fr ou directement chez l’éditeur en Belgique en cliquant sur le lien correspondant à votre choix.

Ce recueil de près de 200 pages consiste en un prologue en guise d’échauffement, 42 chapitres hauts en horizons divers et un épilogue en guise de retour au calme – comment aurait-il pu en être autrement ?

Tagué avec: , , , ,
Posté dans Connaissance de soi

Le GutsMuths-Rennsteiglauf, prévu le 8 mai, reporté aux 2 et 3 octobre 2021

La 48e édition du GutsMuths-Rennsteiglauf a été reprogrammée pour les 2 et 3 octobre 2021. Lorsque cette édition prévue l’an dernier fut annulée au printemps en raison de la pandémie, les organisateurs avaient espéré qu’elle puisse avoir lieu le 8 mai 2021. Malheureusement, cela ne sera finalement pas le cas.

La deuxième vague de la pandémie du coronavirus sévit partout en Allemagne et le pays est en état d’alerte généralisée.

Après en avoir longuement discuté et pesé tous les arguments au vu de l’évolution de la situation sanitaire, les responsables de l’organisation ont décidé de reporter le GutsMuths-Rennsteiglauf aux dates qu’ils avaient prévues pour leur événement d’automne en octobre.

« Le processus de planification de l’événement avait déjà été retardé plus longtemps qu’à l’accoutumée. Cependant, un délai de préparation d’au moins trois mois est indispensable avant la tenue d’un tel événement et cela n’est actuellement pas justifiable, compte tenu de la situation globale et des règles de prudence sur un plan commercial », a indiqué Marcus Clauder, le directeur général de la course.

Le GutsMuths-Rennsteiglauf est une épreuve de course à pied nature sur le chemin Rennsteig dans la forêt de Thuringe, près d’Erfurt, en Allemagne et la plus grande de son genre en Europe. Son programme comprend notamment un ultra-marathon de 73,9 km au départ d’Eisenach, un marathon au départ de Neuhaus am Rennweg et un semi-marathon au départ d’Oberhof. Les trois parcours se terminent à Schmiedefeld am Rennsteig.

La structure organisationnelle de cette épreuve mythique, ancrée dans la tradition et son caractère régional depuis 1973, il y a près de 50 ans, avant même la réunification de l’Allemagne, emploie quatre personnes et compte sur plus de 1700 bénévoles. Elle attire régulièrement plus de 15.000 aficionados en provenance de partout en Allemagne et d’au-delà de ses frontières, y compris de Belgique.

* * *

Le nouveau livre est à présent en stock !

Dans Chemin faisant, ses Carnets de route qui ont été publiés ce mois-ci, votre auteur marathonien de coeur et d’esprit préféré met en avant une pratique récréative et conviviale de la course à pied sur route et à travers champs et bois.

Achetez ce livre qui vient de paraître sur Amazon.fr ou directement chez l’éditeur en Belgique en cliquant sur le lien correspondant à votre choix.

Ce recueil de près de 200 pages consiste en un prologue en guise d’échauffement, 42 chapitres hauts en horizons divers et un épilogue en guise de retour au calme – comment aurait-il pu en être autrement ?

Tagué avec: , ,
Posté dans Accomplissement de soi

La course à pied : pas tant un loisir libérateur qu’un « culte néolibéral » ?

Madame Carys Egan-Wyer est chercheuse à l’université de Lund en Suède. Son curriculum indique qu’elle s’est spécialisée dans la culture de consommation, les loisirs, le sport, la course à pied d’endurance, le corps, l’ascétisme, la gouvernementalité, et, last but not least, le néolibéralisme.

Elle a publié fin 2019 une thèse de doctorat intitulée The Sellable Self : Exploring endurance running as an extraordinary consumption experience.

Pour son projet doctoral, elle a procédé à une étude socioculturelle de la création de sens chez les coureurs d’endurance à partir d’une analyse de journaux intimes et d’entretiens et sur base de techniques projectives (une approche visant à révéler les opinions, motivations, sentiments, attitudes et valeurs des participants d’un groupe d’étude) et de la netnographie, un néologisme combinant les mots network et ethnographie pour désigner une méthode de recherche consistant à observer les actes communicationnels des membres d’une communauté virtuelle et visant à leur donner un sens.

Pour Carys Egan-Wyer, la course à pied d’endurance, en particulier dans sa forme extrême, illustre une nouvelle façon d’envisager les loisirs, le corps et le moi comme des entités productives sous-tendues par la logique du marché. Elle en a clairement d’abord après les ultra-marathons, les triathlons et les courses d’obstacles.

« Les coureurs, écrit-elle, affirment souvent qu’ils courent pour échapper aux exigences de la vie quotidienne, pour expérimenter la liberté, et ils prétendent que courir est un bon moyen de méditer. Mais, dans ma thèse de doctorat récemment publiée, j’étudie ce qui motive vraiment les gens à se torturer en parcourant des centaines de kilomètres dans la douleur pendant leur temps libre, quelle que soit la météo. Et cela brosse un tableau assez différent. »

Ses recherches, ajoute-t-elle, tendent à démontrer que la course à pied est devenue un moyen d’acquérir un statut social en créant une image de soi, une sorte de marque personnelle. Même si la plupart des coureurs prétendent ne rivaliser qu’avec eux-mêmes, ils utilisent leurs marques personnelles pour se distinguer et rivaliser avec les autres.

Et, cela ne se limite pas au domaine de la course à pied, observe-t-elle, les coureurs utilisent aussi leurs exploits sportifs pour la recherche d’un emploi, l’accès aux études et même la drague dans « notre société néolibérale compétitive et individualisée ». En ligne de mire se trouvent les réseaux sociaux et les applications telles que Strava qui connectent des millions de coureurs et serviraient de plus en plus à ces fins de mise en valeur de sa propre image.

En outre, fait-elle remarquer, toute une industrie s’est développée autour du running, de l’offre de chaussures et de vêtements spécifiques à celle de stages, de conseils diététiques et de vacances d’entraînement, et les campagnes de publicité et de santé publique racontent les mêmes histoires que les coureurs eux-mêmes, à savoir que la course à pied est une question de liberté face aux exigences de la société contemporaine compétitive, productive et disciplinée.

Il est question de profiter de la tranquillité de la nature et de se retrouver dans une communauté de personnes partageant le même état d’esprit, mais, en définitive, conclut la chercheuse suédoise, pour certains, s’agissant d’une pratique sportive extrême, cela aboutit à réaliser de mêmes objectifs de compétitivité, de productivité et de discipline.

* * *

Dans les Carnets de route, que Marathonien de coeur et d’esprit a publié ce mois-ci, Chemin faisant, l’auteur de ces lignes met en avant une pratique récréative de la course à pied sur route et à travers champs et bois qui est à l’opposé des extrêmes.

Achetez ce livre qui vient de paraître sur Amazon.fr ou directement chez l’éditeur en Belgique en cliquant sur le lien correspondant à votre choix.

Ce recueil de près de 200 pages consiste en un prologue en guise d’échauffement, 42 chapitres hauts en horizons divers et un épilogue en guise de retour au calme – comment aurait-il pu en être autrement ?

Tagué avec: , , , ,
Posté dans Connaissance de soi

« Chemin faisant – Carnets de route » : Vient de paraître

Faisant suite à Marathonien de cœur et d’esprit, paru en 2012, ces Carnets de route évoquent Chemin faisant la course à pied récréative à travers les souvenirs de plusieurs années de labeur et de labour, les plus grands joggings de Belgique (la Descente de la Lesse, l’Ardennaise, les Forges de la Forêt d’Anlier, les 4 Cimes du Pays de Herve, les 20 km de Bruxelles…), des marathons (Tokyo, Berlin, Rome, Paris, Hambourg, Amsterdam, La Rochelle, Pise, Malte, Chypre, Lille-Lens, Tallinn, Varsovie…) et quelques autres événements ainsi que d’éminents auteurs que courir a inspirés. Dans l’effort que l’on déploie, ne découvre-t-on pas une forme de plénitude ?

Ce recueil de près de 200 pages consiste en un prologue en guise d’échauffement, 42 chapitres hauts en horizons divers et un épilogue en guise de retour au calme – comment aurait-il pu en être autrement ?

Chemin faisant – Carnets de route est immédiatement disponible sur Amazon.fr, en version papier et au format Kindle, via le lien.

Un premier stock d’exemplaires sera disponible dans deux semaines chez son éditeur en Belgique.

Ceux qui le préféreraient peuvent donc commander leur exemplaire du livre via l’onglet Commander en suivant le lien et les instructions détaillées pour le paiement leur seront envoyées par retour de mail.

Tagué avec: , , ,
Posté dans Accomplissement de soi

Challenge Delhalle 2021 : « Sous réserve »

Le secrétariat du Challenge Delhalle, qui à la suite de l’interruption du challenge cette année pour les raisons que personne n’ignore, avait élégamment proposé aux inscrits de les rembourser s’ils le désiraient (seules six inscrites 2020 l’ont demandé) ou de reporter leur inscription à 2021, vient d’annoncer le calendrier 2021.

Sous réserve de pouvoir les organiser, le Challenge Delhalle proposera 15 courses en 2021 :

20/02 La Printanière (Erpent) 15,7 Km

07/03 Le Cross de Bousval (Bousval) 15 Km

21/03 Le Val d’Heure (Ham sur Heure) 14 km

27/03 La Chaumontoise (Chaumont-Gistoux) 14 Km

10/04 Jogging de la Principauté (Chimay) 14,3 Km

01/05 Rund um den See (Bütgenbach) 21,1 Km

23/05 La Châtelettaine (Châtelet) 14,054 Km

06/06 La Djiblotinne (Gembloux) 20,4 Km

19/06 Les Forges de la Forêt d’Anlier (Habay) 20 Km

04/07 Les Parcs en Balade (Lombise) 14 Km

24/07 L’Ardennaise (Louette St Pierre) 21,7 Km

22/08 Jogging de l’Ourthe (Hamoir) 15 Km

29/08 La Descente de la Lesse (Dinant) 20,750 Km

19/09 Le Semi-Vert d’Amay (Amay) 21,1 Km

10/10 Les Foulées des Flosses (Woluwe St Pierre) 16 Km

Sa 20/11 Remise des prix

D’autant plus qu’une épreuve sportive rassemblant plusieurs centaines de participants ne s’organise pas du jour au lendemain, ni même en quelques jours, les courses du début de la saison semblent d’ores et déjà compromises, à l’exception de la Chaumontoise, une nouvelle venue dans le Challenge Delhalle, que les organisateurs tiennent absolument à organiser, quitte à le faire par groupes limités de coureurs, en fonction des restrictions sanitaires du moment en vigueur.

D’autres organisateurs envisageraient d’organiser leurs courses de manière virtuelle (chacun courant la distance dans son patelin ou où bon lui semble) s’ils ne peuvent les organiser de manière normale ; pour d’autres encore, ce sera tout ou rien, douches, repas, soirée et le toutim ou chacun reste chez soi.

Le Challenge Delhalle 2021 est ouvert aux inscriptions. Il a déjà enregistré une première inscription de marque, celle d’Alexandra Tondeur. Par contre, aucune course n’a été ouverte aux inscriptions à cette heure. (Photo : Clo – Challenge Delhalle)

* * *

Pour recevoir directement un lien vers les articles de Marathonien-coeur-esprit.com dans votre boîte mail, veuillez vous abonner à la newsletter via l’onglet « Newsletter » ou en envoyer la demande à l’adresse de contact reprise sur le site (voir l’onglet « Contact »).

Merci d’inviter vos amis et connaissances à en faire de même ! Si cela ne vous intéressait plus, vous avez la possibilité de vous désabonner de la même manière qu’exposée ci-dessus.

Facebook ayant aimablement débloqué l’url du site Marathonien-coeur-esprit.com, il vous est désormais à nouveau possible de poster ou d’envoyer un lien vers un quelconque article du site sur ce réseau social. Ne vous en privez pas !

Tagué avec: , , , ,
Posté dans Accomplissement de soi

Le Marathon de Paris 2021, décalé au 17/10

En raison de la crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus Covid-19, Amaury Sport Organisation, en concertation avec la Mairie de Paris, a annoncé dans un communiqué de presse daté d’aujourd’hui que le Schneider Electric Marathon de Paris 2021 serait décalé de sa date habituelle en avril au 17 octobre 2021.

Tout sera mis en œuvre, précisent les organisateurs pour que ce marathon d’automne ait lieu en toute sécurité et dans le strict respect des règles sanitaires en vigueur.

Les modalités pratiques pour les inscrits 2020 ont été communiquées aux intéressés. Ils auront le choix entre participer au Marathon de Paris 2021, se faire rembourser ou se laisser le temps de la réflexion.

L’ouverture officielle des inscriptions est programmée en mars 2021. Le Schneider Electric Marathon de Paris a tenu à remercier ses partenaires pour leur soutien indéfectible en cette période compliquée, entre autres pour le monde du sport.

Le week-end où il a lieu, le Marathon de Paris est traditionnellement la course à pied qui réunit le plus grand nombre de joggeurs belges. (Photo : ASO – Marathon de Paris)

* * *

Pour recevoir directement un lien vers les articles de Marathonien-coeur-esprit.com dans votre boîte mail, veuillez vous abonner à la newsletter via l’onglet « Newsletter » ou en envoyer la demande à l’adresse de contact reprise sur le site (voir l’onglet « Contact »).

Merci d’inviter vos amis et connaissances à en faire de même ! Si cela ne vous intéressait plus, vous avez la possibilité de vous désabonner de la même manière qu’exposée ci-dessus.

Facebook ayant aimablement débloqué l’url du site Marathonien-coeur-esprit.com, il vous est désormais à nouveau possible de poster ou d’envoyer un lien vers un quelconque article du site sur ce réseau social. Ne vous en privez pas !

Tagué avec: , ,
Posté dans Actualité

« Méditation et paix intérieure »

Patrice Gourrier et Jérôme Desbouchages vous invitent dans Méditation et paix intérieure à devenir ce que vous êtes, à grandir humainement et spirituellement. Le projet n’est pas de vous proposer une technique, mais une démarche qui s’inspire d’une tradition bimillénaire et des textes de ceux que l’on qualifie de pères du désert. Ils vous invitent à éveiller la source qui est en vous.

L’ouvrage est préfacé par un médecin psychiatre, Christophe André, et par le moine bouddhiste français Matthieu Ricard que l’on sait proche du Dalaï-lama dont il est l’interprète en français.

Que l’on soit croyant ou que l’on ne le soit pas ne change pas la perspective générale de la démarche, qui consiste non pas à chercher un sens à sa vie (car cela signifierait que ce sens préexisterait quelque part et qu’il suffirait de le découvrir), mais à donner un sens à sa vie. « Ce qui relève de la volonté, notre nature le possède en puissance, mais c’est par l’action que nous nous le procurons », dit Basile de Césarée (329-379).

Ce dernier pratiqua l’ascèse toute sa vie. Qu’en est-il ? L’étymologie du mot provient du latin asceta, un mot qui dérive du grec ancien ἄσκησις (askêsis) qui signifie exercice, entraînement, ce qui fait suggérer aux auteurs que les ascètes sont des athlètes de leur vie. En russe, l’ascèse revêt d’ailleurs une conception dynamique de processus de croissance. Le dictionnaire la définit comme une discipline, un ensemble d’exercices auxquels s’astreint une personne pour son perfectionnement spirituel.

L’ascèse est un art de vivre, plus en ligne avec le « je pense, donc je suis » de Descartes qu’avec le « je bouge, je m’agite, donc j’existe » qui semble prévaloir dans la société d’aujourd’hui. S’y mêlent les notions d’effort et de récompense, comme en quelque sorte quand, loin de l’agitation, l’on gravit une montagne en quête de stabilité, dans la paix intérieure et la méditation, laquelle vise à purifier l’esprit de ce qui est impropre à sa nature. Le propos n’est pas moralisateur, il est de retrouver le bon sens, la première étape sur la voie de la sagesse.

« Mens sana in corpore sano » (« Un esprit sain dans un corps sain »). Sans doute est-il approprié de citer ici cette citation (à connotation éminemment sportive de nos jours) extraite de la dixième Satire du poète romain Juvénal (Ier et IIe siècles de notre ère). N’est-elle pas le reflet de la sagesse populaire qui entend que ce n’est pas le corps et ses cinq sens qui constituent l’homme, que ce n’en sont pas l’esprit et ses facultés de conscience et de raisonnement, mais que les racines de son être plongent dans leur union ?

Les auteurs de Méditation et paix intérieure appellent à utiliser nos sens pour prendre pleinement conscience de l’espace qui nous entoure et pour parcourir le chemin du visible à l’invisible et, si nous voulons être acteurs de notre vie, à aimer (l’autre tel qu’il est et non tel que l’on voudrait qu’il soit), à ne pas oublier que l’important, quand on tombe, est de se relever, et de continuer à avancer, et que la volonté est puissance.

Méditation et paix intérieure, Patrice Gourrier et Jérôme Desbouchages, 326 pages, Editions Artège.

* * *

Pour recevoir directement un lien vers les articles de Marathonien-coeur-esprit.com dans votre boîte mail, veuillez vous abonner à la newsletter via l’onglet « Newsletter » ou en envoyer la demande à l’adresse de contact reprise sur le site (voir l’onglet « Contact »).

Merci d’inviter vos amis et connaissances à en faire de même ! Si cela ne vous intéressait plus, vous avez la possibilité de vous désabonner de la même manière qu’exposée ci-dessus.

Facebook ayant aimablement débloqué l’url du site Marathonien-coeur-esprit.com, il vous est désormais à nouveau possible de poster ou d’envoyer un lien vers un quelconque article du site sur ce réseau social. Ne vous en privez pas !

Tagué avec: , , , ,
Posté dans Connaissance de soi

Les leçons entrepreneuriales d’une adepte de l’ultra-running (2)

Que l’ultra-running l’ait aguerrie à affronter l’adversité en tant qu’entrepreneuse, ou l’inverse, Jax Mariash reconnaît que c’est là un élément clé de son succès. « En tant qu’entrepreneur, il vous faut faire face à l’adversité et parfois à l’échec. Ceux qui réussissent en entrepreneuriat sont ceux qui en sont capables et passent immédiatement en mode go ! pour y remédier », dit-elle. C’est comme dans le sport professionnel, « il vous faut disposer d’un tout autre niveau de courage ».

Leçon n° 1 : Adoptez une mentalité « rien ne peut m’arrêter, rien ne m’arrêtera ».

« Il faut s’engager corps et âme, ce qui implique de se lever très tôt et de se coucher très tard et d’essayer de tout mettre en place jour après jour, même si les vacances et les week-ends y passent ! », dit Jax Mariash. Les amis qualifient sa mentalité de « can’t stop, won’t stop ». « J’aime beaucoup cette marque Wonder Woman Jax », dit-elle en riant.

Leçon n° 2 : Soyez passionné par ce que vous faites.

« Quand vous faites ce que vous aimez, cela ne ressemble plus vraiment à du travail », dit Jax Mariash. « Mes passions ont toujours été le café et la course à pied depuis que j’étais toute petite. Ce qui est vraiment cool c’est que ces passions se marient bien. »

Leçon n° 3 : Ne soyez pas toujours livré à vous-même.

Alors que Jax Mariash a porté le poids de sa réussite sur ses propres épaules, sans aucun soutien, elle insiste d’une part sur l’importance d’être entouré d’une bonne équipe et de ne pas avoir peur de déléguer, en particulier quand vous jonglez avec plusieurs priorités, et d’autre part sur l’importance de disposer d’un bon réseau.

Leçon n° 4 : Visualisez-vous parmi les gagnants.

En tant qu’entrepreneur et en tant qu’athlète, la pensée positive contribue grandement à la réussite. À la seconde où vous doutez de vous-même, où vous pensez négativement, vous courez à l’échec. « Continuez à avancer et pensez à ce que vous avez déjà réalisé. Que vous vous lanciez dans le monde de l’entreprise ou que vous entendiez devenir la reine de l’ultra-running par étapes et un athlète de classe mondiale, chaque jour faites des efforts vers ces objectifs et ils se réaliseront.

Leçon n° 5 : Ne paniquez pas, corrigez.

« Le problème avec l’ultra-running, c’est que les choses ne tournent pas toujours comme vous le voulez car vous faites subir à votre corps des efforts extrêmes », dit Jax Mariash. « Ne vous affolez pas ! Sautez la phase difficile et passez directement en mode résolution des problèmes, sinon vous êtes foutu. » Pour l’entrepreneuriat, c’est la même chose. « Au lieu de penser qu’un échec pourrait vous déstabiliser, il faut vous demander comment y remédier, explique-t-elle. N’abandonnez jamais, sinon quelqu’un d’autre prendra votre place. »

* * *

Pour recevoir directement un lien vers les articles de Marathonien-coeur-esprit.com dans votre boîte mail, veuillez vous abonner à la newsletter via l’onglet « Newsletter » ou en envoyer la demande à l’adresse de contact reprise sur le site (voir l’onglet « Contact »).

Merci d’inviter vos amis et connaissances à en faire de même ! Si cela ne vous intéressait plus, vous avez la possibilité de vous désabonner de la même manière qu’exposée ci-dessus.

Facebook ayant aimablement débloqué l’url du site Marathonien-coeur-esprit.com, il vous est désormais à nouveau possible de poster ou d’envoyer un lien vers un quelconque article du site sur ce réseau social. Ne vous en privez pas !

Posté dans Non classé

Les leçons entrepreneuriales d’une adepte de l’ultra-running (1)

« Si vous observez un entrepreneur, certaines caractéristiques ressortent vraiment : il faut avoir du cran, de la ténacité, et on ne peut pas avoir peur d’échouer. Dans le sport, c’est la même chose », dit Jax Mariash, une adepte de l’ultra-running qui sait de quoi elle parle quand elle parle d’endurance – et d’esprit d’entreprise.

Runneuse professionnelle de 40 ans originaire de Park City dans l’Utah, elle a couru des ultra-marathons (c’est à dire des courses sur des distances supérieures à celle d’un marathon) dans l’Antarctique, au Sri Lanka, dans le désert de Gobi, en Namibie et au Chili, pour ne citer que quelques endroits.

Il y a deux ans, Jax Mariash (en t-shirt jaune sur la photo ci-dessus) a franchi comme première femme et première citoyenne américaine la ligne d’arrivée de la légendaire course d’environ 170 miles (275 km), le « Grand to Grand Ultra ». (La course a été annulée en 2020 en raison de la pandémie de covid-19.)

Il s’agit d’un ultra-marathon en autonomie qui fait traverser aux coureurs les déserts de l’Arizona et de l’Utah, du Grand Canyon au Grand Staircase (littéralement le « grand escalier », qui est le nom donné à un gigantesque empilement de couches géologiques dans le Sud-Ouest des Etats-Unis).

C’était le huitième ultra-marathon en autonomie de Jax Mariash, mais le plus impressionnant est le fait que l’ultra-running n’est pas la seule occupation professionnelle de la jeune femme. Elle fait également partie d’un autre club incroyablement stimulant et remarquable : celui des créateurs et créatrices d’entreprises.

« Depuis mes 11 ans, je rêvais d’ouvrir un café. J’ai servi un été de manière bénévole dans un café et j’ai été séduite par l’aspect social de celui-ci », raconte Jax Mariash. En grandissant, elle a commencé à prendre des dispositions pour concrétiser son rêve en travaillant comme barista, puis en étudiant les petites entreprises et l’entrepreneuriat à l’Arizona State University.

En 2014, Jax Mariash a franchi le pas et a fondé STOKED Roasters, une entreprise de vente en gros et en ligne qui livre des cafés certifiés de culture biologique et les sert dans un café du même nom situé à Hood River, dans l’Oregon (côte ouest des Etats-Unis). La jeune femme se définit comme runneuse, entrepreneuse, aventurière, amoureuse, rêveuse et femme d’action.

Il est difficile de dire laquelle des deux activités professionnelles de Jax Mariash – l’ultra-running ou l’entrepreneuriat – constitue son activité secondaire, tant elle se consacre passionnément aux deux.

* * *

Pour recevoir directement un lien vers les articles de Marathonien-coeur-esprit.com dans votre boîte mail, veuillez vous abonner à la newsletter via l’onglet « Newsletter » ou en envoyer la demande à l’adresse de contact reprise sur le site (voir l’onglet « Contact »).

Merci d’inviter vos amis et connaissances à en faire de même ! Si cela ne vous intéressait plus, vous avez la possibilité de vous désabonner de la même manière qu’exposée ci-dessus.

Facebook ayant aimablement débloqué l’url du site Marathonien-coeur-esprit.com, il vous est désormais à nouveau possible de poster ou d’envoyer un lien vers un quelconque article du site sur ce réseau social. Ne vous en privez pas !

Tagué avec: , , ,
Posté dans Dépassement de soi

Tribute to Eliud : Premier anniversaire du marathon sous les deux heures

Tribute to Eliud : Vienne célèbre ce weekend et ce lundi 12 octobre le premier anniversaire du marathon en moins de deux heures d’Eliud Kipchoge.

Il y aura demain lundi 12 octobre un an que le champion kényan et recordman du monde officiel du marathon est devenu le premier athlète à franchir à Vienne la barrière des deux heures sur la distance du marathon. Il avait réussi un record officieux de 1:59:40.2 sur un circuit dessiné dans le parc du Prater.

Le Vienna City Marathon (VCM) organise ce lundi 12 octobre le « VCM Tribute to Eliud Race ». Le défi est de parcourir la plus grande distance possible dans le laps de temps de 1:59:40.2. Deux courses distinctes, dans l’après-midi et en début de soirée, se dérouleront dans le Prater, sur le lieu même de l’exploit d’Eliud Kipchoge. Bien que les inscriptions à ces courses soient pratiquement closes, les coureurs du monde entier ont la possibilité de participer à un événement virtuel qui se déroulait ce weekend et se terminera ce lundi.

Chacun peut courir ou marcher pendant 1:59:40.2 en famille, entre amis ou seul, où qu’il soit. Que l’on coure un semi-marathon ou plus, l’on peut suivre son activité et télécharger la distance couverte avec une montre de sport GPS ou une application de course à pied. Le défi se termine ce lundi à 20 heures 30 (heure d’Europe centrale). À cette heure-là, chaque participant doit avoir enregistré la distance qu’il aura parcourue, tout en respectant, bien sûr, les règles locales anti-Covid-19 sur le lieu qu’il aura choisi pour courir.

Les coureurs qui participeront à la course virtuelle reçoivent un dossard individuel avec leur nom et, par la suite, un certificat, avec la signature d’Eliud Kipchoge, à télécharger et imprimer. Ils figureront aussi sur la liste des résultats de la « Tribute to Eliud – Global Race » et deviendront membres de la communauté « Tribute to Eliud ». En s’inscrivant à la course virtuelle, les participants soutiendront l’initiative caritative « santé et course à pied » du Vienna City Marathon, « The Daily Mile Austria ».

La date du Marathon de Vienne 2021, une course dotée du World Athletics Gold Label, a été déplacée au 12 septembre 2021. (Photo : VCM – Leo Hagen)

* * *

Pour recevoir directement un lien vers les articles de Marathonien-coeur-esprit.com dans votre boîte mail, veuillez vous abonner à la newsletter via l’onglet « Newsletter » ou en envoyer la demande à l’adresse de contact reprise sur le site (voir l’onglet « Contact »).

Merci d’inviter vos amis et connaissances à en faire de même ! Si cela ne vous intéressait plus, vous avez la possibilité de vous désabonner de la même manière qu’exposée ci-dessus.

Facebook ayant aimablement débloqué l’url du site Marathonien-coeur-esprit.com, il vous est désormais à nouveau possible de poster ou d’envoyer un lien vers un quelconque article du site sur ce réseau social. Ne vous en privez pas !

Tagué avec: , , ,
Posté dans Actualité