Jogging de Plancenoit 2019 : Un 14 juillet sur un théâtre de lutte

L’on ne parla guère de Plancenoit avant le XIIIe siècle. L’étymologie du nom remonterait à un incident qui s’y déroula. Un attelage emprunta sur la Lasne un pont en bois qui s’affaissa, sous le poids, à son passage, entraînant l’attelage dans un trou profond et le noyant, d’où le lieu aurait hérité du nom de « la planche qui noie ».

Un autre incident qui émailla l’histoire de Plancenoit fut l’insurrection de quelques têtes chaudes du village, avec à leur tête le maire, pour réclamer à l’abbaye d’Affligem un droit du pâture sur un pré en sa possession. L’abbé d’Affligem en appela au duc de Brabant et son bailli fit condamner devant la haute cour de Genappe le maire à une lourde amende et ses complices à accomplir le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, d’où, paraît-il, l’on ne revient jamais tout à fait comme l’on y est parti, le voyage retour fût-il, de nos jours, effectué sur compagnie aérienne ou par bus low cost, ce qui n’était évidemment pas le cas au XVe siècle.

Mais, le fait divers – et d’armes, quant à lui – qui marqua le plus l’histoire du village fut l’attaque de flanc décisive que les Prussiens y menèrent contre l’armée de Napoléon lors de la bataille de Waterloo.

Que le Jogging de Planchenois, forme de pèlerinage moderne (de 9,3 km) pour insoumis à l’ordre des choses et de la grasse matinée dominicale, s’est déroulé cette année un 14 juillet, jour de la fête nationale française – pour mémoire et ceux d’entre vous qui n’auraient pas complètement récupéré de leurs efforts de dimanche –, et que l’on s’y désaltère à l’Orval (et non à l’Affligem) prennent donc toute leur saveur à la lumière de l’histoire glorieuse de cette belle section de la commune de Lasne, où nous étions 218 à nous être rendus, dimanche, de bonne heure et de bonne humeur, sans nous y noyer (car la météo fraiche resta sèche).

Victoires au Jogging de Plancenoit 2019 de Pierre-Edouard Bleton (33:30) et de Daphné Cawet (42:38).

Le Challenge de jogging du Brabant wallon fait actuellement relâche. Profitez-en pour courir, le samedi 27 juillet à 16 heures, un autre jogging de tradition, l’Ardennaise, 38e édition, sur 21,5 km ou 8,5 km, à Louette-Saint-Pierre, près de Gedinne, aux confins verdoyants de la province de Namur (Challenge Delhalle).

* * *

Facebook ayant décidé sans raison apparente, ni explication, malgré plusieurs demandes, de frapper le site Marathonien-coeur-esprit d’ostracisme, il n’est plus possible à qui que ce soit d’envoyer un lien vers un quelconque article du site sur ce merveilleux réseau « social ». L’incitation à une pratique saine du sport et de la lecture y serait-elle considérée comme activité répréhensible ?

Pour recevoir directement un lien vers les articles de Marathonien-coeur-esprit dans votre boîte mail, veuillez vous abonner à la newsletter via l’onglet « Newsletter » sur le site ou en envoyer la demande à l’adresse de contact reprise sur le site (voir l’onglet « Contact »).

Merci d’inviter vos amis et connaissances à en faire de même ! Si cela ne vous intéressait plus, vous avez toujours la possibilité de vous désabonner de la même manière qu’exposée ci-dessus.

Tagué avec: , , , ,
Posté dans Accomplissement de soi

Corrida de Limelette 2019, la der : trois fois trois petits tours et puis s’en va

Corrida de Limelette - DépartParis-Soir (l’un des titres phares de la presse française d’avant la Seconde Guerre mondiale), sur l’une des premières réalisations scéniques d’Antonin Artaud, Le Songe, de Strindberg, les 2 et 9 juin 1928, au théâtre de l’Avenue à Paris : « Antonin Artaud fait de la mise en scène, c’est à dire qu’un réseau subtil s’étendra sur les acteurs, les spectateurs, et que tous seront prisonniers d’une poésie étrange, d’un monde mystérieux de lumières et d’ombres où vivent les réalités d’un autre plan. »

Dans Le théâtre et son double (1964), dont est extrait le commentaire de presse qui précède, Antonin Artaud plaidait pour une dimension métaphysique du théâtre, s’inspirant de la tradition antique, et accusait Shakespeare lui-même d’avoir banalisé le théâtre, sans qu’aucune image n’ébranle l’organisme, « ne pose sur lui une empreinte qui ne s’effacera plus ».

Trois années durant, le génial Jean-Yves Marchal réussit une mise en scène parfaite d’un jogging improbable, plein d’ombres (heureusement, par des températures estivales) et de lumières, dans un endroit inédit, à nous faire vivre le songe d’une réalité d’un autre plan, celui de son imagination et de sa générosité, et à poser sur tous, concurrents et spectateurs, prisonniers de son réseau, la poésie d’une « empreinte qui ne s’effacera plus ».

Puisse la métaphysique du jogging nous le faire revoir au détour d’une course du Challenge de jogging du Brabant wallon et nous permettre de partager avec lui ce qu’il nous a tant donné, le plaisir de courir, la santé de l’effort, et la joie de vivre, tout simplement.

Life is a joke, affichait vaillamment une aimable concurrente de la Corrida de Limelette. Qui sait ? Peut-être cette pièce du théâtre de la vie ne s’est-elle pas achevée dimanche.

Les résultats des courses de la Corrida de Limelette sont disponibles depuis dimanche sur O’Top. Vous étiez plus de 800 inscrits et plus de 600 partants sur les trois distances au programme, 3,5 km, 7 km et 10,5 km.

Prochain rendez-vous : le Jogging de Plancenoit, de l’ami Julos Lomba et de Valérie Cousens, le dimanche 14 juillet 2019, départ à 10 heures pour un joli circuit de 9,6 km. Rendez-vous et inscriptions à partir de 8 heures 30 à la Maison de Tous, rue de la Bachée, 17, à Plancenoit.

* * *

Soyez automatiquement informé des prochains articles publiés concernant les plus grands marathons d’Europe et d’ailleurs, les événements et livres phares du jogging en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner via le même lien.

Soutenez ce site en commandant le livre Marathonien de coeur et d’esprit au prix de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Suivez Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook et sur Twitter @Marathonience.

Tagué avec: , , ,
Posté dans Accomplissement de soi

Challenge de jogging du Brabant wallon : Avec Godefroid de Bouillon à Baisy-Thy

Godefroid n’a pas eu besoin de s’échauffer : le bouillon a été servi chaud à ses croisés avant même qu’ils ne s’élancent, samedi, sur leur 36e tour dans la campagne et les bois de Baisy-Thy et alentours et, en sirotant le breuvage dans l’attente de l’heure du départ, ils eurent tout loisir de discuter entre eux de l’équipement du croisé moyen et de l’avantage du port de lunettes de sport (avaler direct les mouches et se les accrocher au fond de la gorge sans pouvoir les en extraire plutôt que de se les prendre dans l’oeil).

14 km (13,5 km et 227 mètres de dénivelé positif selon une source galopante digne de foi) sous une chaleur qui en annonçait d’autres – c’est l’été, normal qu’il fasse chaud, non ? –, ça vous étire un peloton en moins de temps qu’il n’en faut à la plupart de ceux qui le composent pour s’étirer après la course et ça vous creuse les écarts, même en tête de la course où le valeureux Alexis Matthys se fit distancer par Romain Paul, Denis Galerin et Fabrice Van Espen à la quatrième place dès avant la croisée des chemins et fut livré à lui-même pendant le reste du tour. (Ci-dessus, photo des quatre premiers.)

Victoires de Romain Paul en 49:08 devant les trois autres précités dans l’ordre et de Sabine Vanderzwalmen en 1:00:06 devant Dorothée Cupers et Christelle Lemaire sur les 14 km.

Nous étions 466 sur la distance des 14 km et 67 sur la petite distance. Nombreux étaient les participants qui portaient un maillot en hommage à Caro, Caroline Glesner, une joggeuse, jeune maman de deux enfants, qui fut victime d’un tragique accident de la route à hauteur du carrefour de l’Arbre Sainte-Anne à Baisy-Thy à la fin de l’année dernière. (Photo du dessous : Laurent Saublens)

Prochain weekend chargé : samedi, vous découvrirez, avec ravissement nous promet-on, la nouvelle course au calendrier du Challenge de jogging du Brabant wallon, le Jogging de Sombreffe, (toutes les infos utiles en suivant le lien), et, dimanche, à 11 heures, c’est la Corrida de Limelette. Si vous l’ignoriez encore, c’est que vous vivez reclus ou que vous découvrez la pratique du jogging. Ça tombe bien : Jean-Yves Marchal vous propose trois distances : 3,5 km, 7 km et 10,5 km. Aux dernières nouvelles, nous serons plus de 600.

* * *

Soyez automatiquement informé des prochains articles publiés concernant les plus grands marathons d’Europe et d’ailleurs, les événements et livres phares du jogging en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner via le même lien.

Soutenez ce site en commandant le livre Marathonien de coeur et d’esprit au prix de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Suivez Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook et sur Twitter @Marathonience.

Tagué avec: ,
Posté dans Accomplissement de soi

Challenge de jogging du Brabant wallon : 725 classés (2 distances) au Jogging d’Ottignies

624 classés sur la grande distance de 12 km et 99 sur la petite de 5,5 km, le Jogging d’Ottignies 2019 a fait presque aussi bien que l’édition précédente (709 et 86), malgré la concurrence de l’épreuve du Challenge Delhalle dans la forêt d’Anlier à Habay-la-Neuve et d’autres courses plus lointaines et/ou folkloriques.

C’est que cette manche, la 13e du Challenge de jogging du Brabant wallon de cette année, s’est faite encore plus nature ces trois dernières années avec la descente d’un sentier tortueux dans lequel il fallait bien s’accrocher pour ne pas le dévaler tout schuss, l’incursion sur un ravissant petit chemin boisé après le musée Hergé et avant le passage par le golf ainsi que la montée finale plus courte mais plus abrupte dans la première partie du dernier kilomètre.

Ne manquait au programme du jour, ni la petite distance, ni les traditionnelles courses pour jeunes à partir de 6 ans. A souligner : des prix récompensaient non seulement les trois premiers sur les deux distances (hommes et femmes), mais aussi les trois premiers classés (garçons et filles) de 12 à 15 ans sur la petite distance et les trois premiers de chaque catégorie d’âge sur la grande distance. Une telle générosité mérite tous les égards.

Victoires d’Adrien Montoisy et de Sabine Vanderzwalmen sur les 12 km. Les résultats complets sur les deux distances ont dès à présent été publiés sur le site du challenge. (Crédit photos : Fabienne Nicolas)

La prochaine manche du Challenge de jogging du Brabant wallon aura lieu à Baisy-Thy où les joggeurs partiront à la rencontre de Godefroid de Bouillon sur un grand tour, le 36e, de 14 km, ce samedi 22 juin à 15 heures. Petite distance (5,5 km) et courses gratuites pour jeunes figurent aussi au programme. Qu’on se le dise !

* * *

Soyez automatiquement informé des prochains articles publiés concernant les plus grands marathons d’Europe et d’ailleurs, les événements et livres phares du jogging en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner via le même lien.

Soutenez ce site en commandant le livre Marathonien de coeur et d’esprit au prix de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Suivez Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook et sur Twitter @Marathonience.

Tagué avec: ,
Posté dans Accomplissement de soi

20 Km de Bruxelles 2019 : Mémorables 40es et devoir de mémoire

Cette édition mémorable des 20 Km de Bruxelles (40e anniversaire, près de 34.000 finishers, un tiers de femmes, proportion en progression constante vers l’égalité des sexes constatée ailleurs – aux Etats-Unis par exemple –, 137 nations représentées) ne peut nous faire oublier que nous remontions autrefois la rue de la Loi, après avoir traversé le rond-point Robert Schuman, du nom de l’un des pères fondateurs de l’idée européenne (avec Jean Monnet, Konrad Adenauer, Johan Willem Beyen, Paul-Henri Spaak, Joseph Bech et Alcide De Gasperi), et que désormais nous bifurquons à gauche sur le rond-point, dans la rue Froissart, et remontons par la rue Belliard.

Autrefois, c’était avant que le terrorisme islamiste ne frappe à Bruxelles, le 22 mars 2016, tue 32 personnes et en blesse 340 autres, à l’aéroport de Bruxelles et dans une rame de métro à la station Maelbeek, devant laquelle, depuis lors, et ce n’est pas un hasard, les coureurs ne passent donc plus. Cette année-là, les 20 Km de Bruxelles ont perdu leur innocence.

A la veille des élections européennes, fédérales et régionales belges de ce 26 mai, les blocs de béton qui agrémentent désormais le parcours des 20 Km de Bruxelles et l’important dispositif policier qui le cerne doivent nous rappeler que les partis qui ne condamnent pas avec la plus grande fermeté les idéologies mortifères, voire, pire, qui encouragent le radicalisme, l’intégrisme et le barbarisme (que l’on songe au tract électoral distribué à Bruxelles par ce parti se proclamant pour l’autorisation de l’abattage des animaux sans étourdissement), ces partis ne méritent pas nos suffrages dans une société qui se veut démocratique et fondée sur des institutions laïques.

Quant aux aspects purement sportifs des 20 Km de Bruxelles, gageons que la presse officielle et subsidiée vous aura informés à satiété. Epinglons toutefois le bien sympathique podium féminin qu’a rendu cette 40e édition des 20 Km de Bruxelles, avec Alexandra Tondeur (32 ans, 1:13:04), Amélie Saussez (31 ans, 1:14:16) et Hélène Depoorter (31 ans, 1:17:41), « road-runneuses » que l’on a vues au départ d’épreuves des challenges de jogging régionaux, Challenge du Brabant wallon et Challenge Delhalle en particulier, et le beau vainqueur « hommes », Valentin Poncelet (27 ans, 1:00:34) devant Nick Van Peborgh (1:02:31) et Justin Mahieu (1:02:42). (Photos : 20 Km de Bruxelles)

* * *

Soyez automatiquement informé des prochains articles publiés concernant les plus grands marathons d’Europe et d’ailleurs, les événements et livres phares du jogging en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner via le même lien.

Soutenez ce site en commandant le livre Marathonien de coeur et d’esprit au prix de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Suivez Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook et sur Twitter @Marathonience.

Tagué avec: , ,
Posté dans Accomplissement de soi

Challenge de jogging du Brabant wallon 2019 à Wavre : Entre « amants du Spoutnik »

Lors d’un anodin entraînement dans la vallée de la Dyle, une aimable joggeuse wavrienne me parla, à ma grand surprise, de l’auteur japonais Haruki Murakami dont elle avait lu quelques romans, mais ne connaissait pas l’Autoportrait de l’auteur en coureur de fond. Un estimé joggeur, lui aussi du Sport pour tous Wavre, le club organisateur de la manche wavrienne du Challenge de jogging du Brabant wallon, confia dans la foulée qu’il avait, quant à lui, découvert Murakami à la lecture de sa somme en trois tomes de quelque 1000 pages chacun, 1Q84.

Nombre de joggeurs connaissent l’Autoportrait, mais la plupart ne s’aventurent guère plus loin, à lire La ballade de l’impossible, Au sud de la frontière, à l’ouest du soleil, ou le dernier Murakami en date et en deux volumes, Le Meurtre du commandeur (découvrez-en la recension en suivant le lien).

Dans Les amants du Spoutnik, un roman sur le thème des réalités décalées et du passage du miroir, Murakami explique que « spoutnik », le nom donné en 1957 par les Soviétiques au premier satellite artificiel qui gravita autour de la terre ainsi qu’à celui qui emporta l’année suivante la chienne Laïka pour un voyage dont le billet ne comportait qu’un aller simple, signifie « compagnon de voyage ».

Soyez rassurés, loin de moi l’idée d’expédier tous nos compagnons quadrupèdes qui font partie du peloton du Challenge sur orbite dans l’espace ! Mais, samedi, les photos (1034 !) de Laurent Saublens vous le rappelleront si vous étiez passés de l’autre côté du miroir, les Sentiers Macas balayés par le vent et les averses de pluie et de grésil avaient un petit air de ballade de l’impossible, au sud de la frontière et, surtout, très à l’ouest du soleil.

Nous étions 479 amants du Spoutnik sur les 12 km et 51 compagnons de voyage sur la petite orbite de 5,5 km, à chercher des appuis dans les chemins creux et à saluer au passage les volontaires qui, stoïques, signalèrent, ravitaillèrent et nous évitèrent de nous égarer dans la voie lactée. Victoires de Denis Galerin en 45:06 et de Virginie Vandroogenbroeck en 54:37 sur les 12 km. (Photos de Denis Galerin et de Delphine Permentier : Laurent Saublens.)

Prochain rendez-vous du Challenge de jogging du Brabant wallon à Hèze, le samedi 25 mai 2019 à 15 heures, pour 13,5 km ou 6 km. Entre-temps, bons 20 Km de Bruxelles à toutes et à tous.

* * *

Soyez automatiquement informé des prochains articles publiés concernant les plus grands marathons d’Europe et d’ailleurs, les événements et livres phares du jogging en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner via le même lien.

Soutenez ce site en commandant le livre Marathonien de coeur et d’esprit au prix de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Suivez Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook et sur Twitter @Marathonience.

Tagué avec: , , , ,
Posté dans Dépassement de soi

Challenge de jogging du Brabant wallon à Wauthier-Braine : Des Boignées mouillées

Avec 6 courses répertoriées à l’agenda running du vendredi, 13 à l’agenda du samedi et 17 à l’agenda du dimanche dans la seule Wallonie, sans compter les championnats d’athlétisme du Brabant wallon, le Jogging des Boignées a souffert de la concurrence autant que des prévisions météorologiques. Fraîcheur (6° C à l’heure d’aller chercher les pistolets) et pluie étaient bien au rendez-vous et sans doute ont-elles découragé une partie de ceux qui n’étaient pas partis ailleurs.

Nous étions 445 joggeurs et joggeuses sur les 12,3 km et 77 sur la petite distance de 5,8 km, à peine trente-et-un au total de moins que l’an dernier, à courir sur des Boignées plus grasses qu’à l’habitude et nous fûmes récompensés de quelques rayons de soleil au moment de remonter la chaussée à la mi-course.

Victoires de Denis Galerin en 42:33 devant Romain Paul (43:00) et Guillaume Demeulemeester (43:45) ainsi que de Sabine Vanderzwalmen en 52:58 devant Donatienne Gicquel (54:12) et Margot Chauveteau (54:41). Sur la courte distance, c’est une femme qui s’est imposée au scratch général, Nathalie Lecat. (Photos : Laurent Saublens)

La prochaine course du Challenge de jogging du Brabant wallon aura lieu à Wavre, ce samedi 4 mai à 15 heures. Rendez-vous au Centre sportif de Wavre, à proximité duquel se donnera le départ et se jugera l’arrivée de cette épreuve qui se voudra conviviale et festive et dont le parcours champêtre et boisé vibrera au son de la cornemuse et des percussions.

* * *

Le Jogging des Boignées à Wauthier-Braine était la neuvième manche du Challenge de jogging du Brabant wallon 2019. A la suite de l’incident de parcours lors de la précédente à Orp-le-Petit, les organisateurs du challenge rappellent qu’il faudra être inscrit au challenge et bien avoir participé à neuf courses au minimum – « l’Orpoise » entrant en ligne de compte dans ces neuf courses pour ceux qui l’ont courue – afin d’être classé à la fin de la saison mais que seuls vos huit meilleurs résultats seront pris en considération pour les classements finaux. Ainsi, personne ne sera lésé.

Donc, si vous avez couru les neuf premières manches du challenge y compris celle d’Orp et si vous vous êtes inscrit au challenge 2019, vous serez classé sur base de vos huit autres résultats, ceux de la course d’Orp ayant été annulés.

Si vous n’avez pas encore couru neuf courses du challenge 2019, il vous faudra bien en courir neuf au minimum (y compris, éventuellement, celle d’Orp) pour être classé, mais seuls vos huit meilleurs résultats entreront en ligne de compte.

Et, si vous n’aviez toujours pas compris ou aviez le moindre doute, adressez-vous à Roland Poulain. Sa longue carrière d’enseignant et d’organisateur de courses du challenge lui a conféré la sagesse et la patience d’éveiller même les plus engourdis.

* * *

Soyez automatiquement informé des prochains articles publiés concernant les plus grands marathons d’Europe et d’ailleurs, les événements et livres phares du jogging en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner via le même lien.

Soutenez ce site en commandant le livre Marathonien de coeur et d’esprit au prix de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Suivez Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook et sur Twitter @Marathonience.

Tagué avec: ,
Posté dans Accomplissement de soi

Marathon de Londres 2019 : Eliud Kipchoge, vainqueur pour la quatrième fois

Au Marathon de Londres qui s’est déroulé dimanche, le champion olympique et détenteur du record du monde de marathon Eliud Kipchoge a confirmé son statut de plus grand marathonien de l’histoire en s’imposant pour la quatrième fois dans la capitale britannique et réussissant le deuxième meilleur chrono de tous les temps et nouveau record de l’épreuve, 2:02:37 (son record du monde, réalisé en septembre dernier à Berlin, est de 2:01:40).

Au palmarès du champion kényan de 34 ans figurent quatre victoires au Marathon de Berlin et onze victoires au total sur les douze marathons officiels auxquels il a participé. Il est invaincu sur la distance depuis 2013.

L’Ethiopien Mosinet Geremew (27 ans) resta le plus longtemps dans la foulée du futur vainqueur du Marathon de Londres 2019 et fut récompensé d’un premier accessit en 2:02:55, nouveau record d’Ethiopie et troisième chrono le plus rapide de l’histoire du marathon. Un autre Ethiopien, Mule Wasihun, entra lui aussi dans le top 10 mondial des meilleurs chronos de tous les temps en terminant en 2:03:16.

Le Belge Bashir Abdi a pris la septième place à Londres et battu en 2:07:03 le record national belge de marathon qui appartenait depuis le 24 septembre 1995 à Vincent Rousseau (2:07:20 – Berlin). Le Belge Koen Naert s’était approché de ce record, il y a trois semaines, lors du Marathon de Rotterdam (2:07:39).

La Kényane Brigid Kosgei, lauréate de la course féminine du Marathon de Londres (2:18:20), est la plus jeune athlète féminine (25 ans) à s’y être imposée et son chrono, le neuvième chrono féminin le plus rapide de tous les temps sur la distance.

Le Marathon de Londres enregistra 42.906 partants et pas moins de 42.549 finishers sur le Mall avant 19 heures, éclipsant le record précédant (40.273 en 2018) de plus de 2.000 finishers.

(Photos : Virgin Money London Marathon)

* * *

Soyez automatiquement informé des prochains articles publiés concernant les plus grands marathons d’Europe et d’ailleurs, les événements et livres phares du jogging en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner via le même lien.

Soutenez ce site en commandant le livre Marathonien de coeur et d’esprit au prix de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Suivez Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook et sur Twitter @Marathonience.

Tagué avec: , , ,
Posté dans Actualité

Challenge Delhalle : le plein de soleil et de Chimay au Jogging de la Principauté

La vie de prince, ça se mérite. La botte du Hainaut où se déroulait samedi le Jogging de la Principauté de Chimay, il vous fallait posséder un prénom composé dont la première partie commence par la première lettre de l’alphabet et la seconde par un P pascal pour y arriver du Brabant wallon en « une heure vingt minutes », sinon ça prenait environ deux heures, car votre GPS vous entraînait par des routes en travaux avec passage alternatif sur une voie de circulation et des routes détournées.

Pourtant, il y en avait du monde et des Brabançons à cette quatrième manche ensoleillée de la saison 2019 du Challenge Delhalle, 911 finishers sur les 14,3 km et 330 sur les 5,8 km. Dommage que le chronométrage officiel n’ait pu leur fournir leur temps réel, car ceux qui partirent à l’arrière du peloton sur la grande distance ne franchirent la ligne qu’environ deux minutes après le départ !

Il faut donc croire que le produit phare du terroir local avait suscité les vocations. De dégustation en dégustation, des Ch’tis marathoniens faillirent même en arriver hors des délais et eussent chanté Ch’timay aux accents bréliens : « c’est plein d’horizons à vous rendre fous, mais l’alcool est blond et le diable est à nous, les gens sans Espagne ont besoin des deux, on fait des montagnes avec ce qu’on peut… ». La route de Londres à Berlin passe par Chimay, son château et ses princiers jardins. L’on y est revenu, l’on y retournera.

* * *

Soyez automatiquement informé des prochains articles publiés concernant les plus grands marathons d’Europe et d’ailleurs, les événements et livres phares du jogging en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner via le même lien.

Soutenez ce site en commandant le livre Marathonien de coeur et d’esprit au prix de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Suivez Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook et sur Twitter @Marathonience.

Tagué avec: , , ,
Posté dans Accomplissement de soi

Ce samedi, le Challenge Delhalle visitera la Principauté de Chimay

Le Challenge Delhalle se porte bien, merci pour lui. Après avoir enregistré 1314 inscrits et 1265 classés sur les 15,7 km de la Printanière, la course d’ouverture de la saison, (et près de 300 sur la petite distance de 5 km) à Erpent en février ainsi que 558 inscrits et 542 classés sur les 15 km du Cross de Bousval (en plus de quelque 200 participants sur les deux autres distances, 5 et 10 km) en mars, le Challenge Delhalle a attiré 586 inscrits et en a classé 564 sur les 14,3 km du Val d’Heure (en plus de 252 finishers sur les 7,68 km) le 7 avril, à Ham-sur-Heure, où les participants furent accueillis comme des châtelains pour un événement dont l’organisation et le déroulement furent irréprochables et qui couronna sur les 14,3 km deux beaux vainqueurs, Nicolas D’Harveng (48:49) et Amélie Saussez (55:27 et 17e au scratch). (Photos dans la cour et sur le perron du château de Ham-sur-Heure.)

Ce samedi 20 avril, à 15 heures, c’est carrément de manière princière que les challengers du Delhalle seront reçus par le J.A.C.O. (Jogging Athlétique Club de l’Oise) à Chimay pour les 14,3 km du Jogging de la Principauté dont le parcours princier sera agrémenté de 70% de sentiers forestiers, d’un passage par le château de Chimay et le parc du Prince de Chimay, ainsi que par quatre ravitaillements au breuvage du terroir qu’un prince, a fortiori s’il est coureur, ne refuserait. Une course sur 5,8 km ainsi que des courses pour enfants complètent le programme du jour.

A l’heure de la publication de cet article, 663 coureurs sont déjà inscrits sur les 14,3 km et 154 sur les 5,8 km du Jogging de la Principauté de Chimay.

Les pré-inscriptions restent ouvertes jusqu’à ce vendredi à 23 heures 59. Il sera possible de s’inscrire sur place, mais ça coûtera sensiblement plus cher.

* * *

Soyez automatiquement informé des prochains articles publiés concernant les plus grands marathons d’Europe et d’ailleurs, les événements et livres phares du jogging en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner via le même lien.

Soutenez ce site en commandant le livre Marathonien de coeur et d’esprit au prix de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Suivez Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook et sur Twitter @Marathonience.

Tagué avec: , , ,
Posté dans Actualité