Le marathon féminin à l’honneur lors de l’élection des meilleurs marathoniens 2017

Les Kényans Mary Keitany et Eliud Kipchoge ont été élus meilleurs marathoniens de l’année par l’AIMS, l’Association internationale des marathons et courses sur longue distance, lors d’un gala qui eut lieu vendredi en marge du « Marathon d’Athènes – L’Authentique » organisé ce dimanche par la Fédération hellénique d’athlétisme sur le parcours original du marathon avec une participation record de 18 500 coureurs originaires d’une centaine de pays.

Eliud Kipchoge

C’était la troisième fois consécutive que Kipchoge obtenait ce prix de l’AIMS et c’est d’ailleurs lui qui, jusqu’à ce jour, a réalisé la meilleure performance chronométrique de l’année en s’imposant dans le marathon de Berlin en 2:03:32 à la fin du mois de septembre.

Kipchoge (33 ans) avait déjà démontré sa maîtrise du marathon plus tôt dans l’année en s’attaquant à la barrière des 2 heures dans le cadre non orthodoxe du circuit de Formule 1 de Monza en mai. Il y avait réussi un chrono de 2:00:25 mais ce dernier n’avait pas pu être homologué car le champion avait bénéficié de l’aide d’équipes de lièvres qui entraient et sortaient de la course et s’y relayaient à l’avant, le protégeant et l’entraînant dans leur sillage.

(Spiridon Louis enleva le premier marathon olympique de l’ère moderne lors des Jeux Olympiques de 1896 à Athènes, sur une distance d’environ 40 km entre la ville de Marathon et le stade panathénaïque à Athènes. Il franchit la ligne d’arrivée dans le stade antique après 2 h 58 min 50 s de course.)

Mary Keitany

Mary Keitany s’est distinguée cette année en battant le record du monde féminin « women only » avec un temps de 2:17:01 en avril au terme d’une extraordinaire chevauchée lors du Marathon de Londres.

Quant au record du monde féminin de marathon sur course « mixte » (2:15:25), record détenu par la Britannique Paula Radcliffe, la Kenyane a déclaré se concentrer sur l’amélioration du temps qu’elle avait réalisé à Londres : « Je me sens capable d’essayer de battre mon record personnel et de courir en-dessous de 2 h 17 min. Quant à courir en 2 h 15 min, je n’en sais rien », avoua-t-elle.

Dimanche dernier, Keitany finit deuxième du Marathon de New York en 2:27:54, à une minute de l’Américaine Shalane Flanagan. Keitany aura 36 ans le 17 janvier prochain.

Rosa Mota

Le « AIMS Lifetime Achievement Award » a été remis à la Portugaise Rosa Mota, championne du monde de marathon féminin en 1987 et championne olympique l’année suivante. Athènes constituait le lieu approprié pour rendre hommage aux mérites athlétiques de Rosa Mota puisqu’elle y avait remporté le premier de ses trois titres européens de marathon en 1982.

A la suite de ce premier titre européen, Mota se classa troisième du premier marathon olympique, derrière l’Américaine Joan Benoit et la Norvégienne Grete Waitz, à Los Angeles en 1984, remporta deux autres titres européens de marathon (Stuttgart, 1986 et Split, 1990), le titre mondial (Rome, 1987) et la médaille d’or olympique (Séoul, 1988) ainsi que nombre de marathons de tout premier plan (Rotterdam, Chicago – deux fois, Boston – trois fois, Tokyo, Osaka, Londres). Son record personnel sur le marathon est de 2:23:29. Elle fut la première athlète portugaise à remporter une médaille d’or féminine aux J.O.

Mota (âgée de 59 ans) a profité de la remise de cet « award » pour saluer la transformation qui s’est opérée de son vivant dans les attitudes envers les femmes pratiquant le sport.

Le Sanlam Cape Town Marathon a remporté le prix AIMS du marathon vert tandis que le Marathon de los Flores Medellin a reçu celui du marathon social. (Crédits photos : SEGAS-AMA pour la photo de la famille de Mary Keitany à Athènes et Dan Vernon/Global Sports pour celle d’Eliud Kipchoge franchissant la ligne d’arrivée du Marathon de Berlin 2017.)

 

* * *

Soyez automatiquement informé des prochains articles publiés concernant les plus grands marathons d’Europe et d’ailleurs, les événements et livres phares du jogging en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner.

Soutenez ce site en commandant le livre Marathonien de coeur et d’esprit au prix de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Suivez Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook et sur Twitter @Marathonience.

Tagué avec: , , , ,
Posté dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*