Jogging de la Saint-Nicolas à Marchin – Challenge Condrusien (23.11.2013)

C’est sous le crachin que l’on a couru à Marchin ! Le Marathon de Valence du dimanche précédent, sa météo méditerranéenne et son (absence de) dénivelé, paraissaient bien loin. A Marchin, où se déroulait le Jogging de la Saint-Nicolas comptant pour le Challenge Condrusien, la température ne dépassait le 0° que de quelques degrés à peine et cette commune de 5.000 habitants a notamment pour particularité un relief variant de 93 à 270 mètres.

Autre particularité, à Grand-Marchin, l’église est surmontée d’un clocher tors. Il s’était tordu au fil des siècles et, après qu’il eut été détruit pas la foudre, il fut reconstruit volontairement « tors ». Samedi, ce furent près de 400 « tordus » du jogging (ne fallait-il pas l’être un peu pour courir par un temps aussi peu engageant ?) qui se présentèrent, au pied de cette curiosité architecturale, au départ de l’ultime manche du Challenge Condrusien 2013 sur les deux distances au programme, 11,1 et 5,2 km.

Si l’on ne partait pas du point le plus bas de la commune, l’on en atteignit par contre, à quelques mètres près, le point culminant, pour un dénivelé positif total de 140 mètres sur la grande distance. Sur tarmac à 60% et boisé pour le reste, le parcours s’enfonçait à partir du 8e kilomètre dans le Bois Sandron où l’on courait sur des sentiers recouverts d’un épais et somptueux tapis de feuilles ocre et or et d’où l’on débouchait sur un dernier tronçon de quelques hectomètres en dur avant l’arrivée à l’intérieur du hall omnisports.

Trois cent cinq concurrents terminèrent l’épreuve sur la grande distance (victoires de Geoffray Gillet des Foulées du Plaisir chez les hommes et d’Angélique Heindrichs, 73e au scratch, chez les femmes) et 59, sur la petite (victoires de Björn Beintein et d’Anne Romedene, 6e au scratch). Résultats complets via ce lien.

A l’heure du bilan de la saison 2013, le président du Challenge Condrusien, Gaetano Falzone, affichait sa satisfaction d’avoir réuni 400 participants en moyenne sur les 20 manches au programme du challenge, à raison de trois quarts du contingent de coureurs sur les « grandes courses » et d’un quart sur les « petites » qui, pour la première fois cette année, faisaient l’objet d’un classement général.

La soirée de clôture de la saison 2013 et de remise des prix aura lieu le samedi 14 décembre à 19 heures au Home Emile Honnay, avenue Théo Gonda à Ivoz (Flémalle). Le Challenge Condrusien se disputera à nouveau en 20 manches la saison prochaine, une épreuve cessant d’exister et ayant été remplacée par une nouvelle. Voici le calendrier du Challenge Condrusien 2014.

* * *

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons en Europe (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Soutenez l’art et les lettres et apportez votre soutien à ce site en commandant le livre, imprimé en France, au prix modique de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Suivez aussi Marathonien de coeur et d’esprit sur Twitter @Marathonience.

 .

Tagué avec: ,
Posté dans Accomplissement de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*