Corrida de Limelette : Une grande première couronnée de réussite (444 participants)

Chronométrage par dossard à puce, vestiaires, douches et consigne, buffet du coureur richement fourni en eau, fruits, biscuits, friandises, un parcours original et sportif sur une, deux ou trois boucles à caractère tantôt résidentiel, campagnard et boisé au départ de la place du village, kids’ run pour initier vos enfants, un goodies’ bag à l’arrivée, de beaux prix aux lauréats et de splendides lots de tombola pour tous : suivant l’expression consacrée, que demande le peuple ? Du soleil, en plus ? Pas sûr ! Une fine pluie estivale n’est pas de nature à rafraîchir les ardeurs de joggeurs aguerris.

Pour la première de sa Corrida de Limelette, Jean-Yves Marchal a réussi un coup de maître : 444 participants. Il avoua qu’il n’en avait espéré que 250. Les pré-inscriptions approchaient déjà les 300 coureurs et près de 150 inscriptions du jour s’y sont donc encore ajoutées, malgré la pluie qui n’avait cessé depuis le matin et s’interrompit miraculeusement à 17 heures, l’heure du départ, et malgré la concurrence du Festival Trail Semois à Herbeumont.

Le G.O. du jour n’est venu à la course à pied qu’il y a trois ans, via le JAMES et un trail dont il avait cru comprendre qu’il s’agissait d’un simple trek (une randonnée). Pour cette première de la Corrida de Limelette, il avait attiré le soutien de quelques généreux sponsors et d’une marraine emblématique du Brabant Wallon, l’Ironwoman d’Hawaï et d’ailleurs Alexandra Tondeur, ainsi que la participation de quelques grands clubs de la jeune province dont le NAC Nivelles qui avait inscrit cette épreuve au programme de son challenge interne. Pour le reste, le tam-tam avait manifestement bien fonctionné, et pas uniquement celui des Magic Drums pour la Zumba Fitness à l’échauffement.

Au bout de cette après-midi festive, chacun en redemandait et c’est apparemment chose acquise puisque Jean-Yves Marchal a d’ores et déjà annoncé qu’il récidiverait. Voilà une organisation originale que l’on verrait bien rejoindre le Challenge de jogging du Brabant Wallon, serait-ce en un premier temps en qualité de course invitée. Marcel Denis, le grand ordonnateur du challenge, qui était présent comme coureur à Limelette, y a peut-être lui aussi songé.

Victoires d’Adrien Montoisy (37:34) et d’Alexandra Tondeur (41:22 et 7e au général) sur les 10,5 km (3 tours), d’Arnaud Van Vracen (25:12) et de Louise Montoisy (31:05, 13e au général) sur les 7 km (2 tours), de Guillaume Montoisy (12:27) et d’Elisa Vancolen (14:26, 6e au général) sur les 3,5 km (1 tour).

Rendez-vous à Limelette en 2018 !

* * *

Soyez automatiquement informé des prochains articles publiés concernant les plus grands marathons d’Europe et d’ailleurs, les événements et livres phares du jogging en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner.

Soutenez ce site en commandant le livre Marathonien de coeur et d’esprit au prix de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Suivez Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook et sur Twitter @Marathonience.

Tagué avec: , , ,
Posté dans Accomplissement de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*