Les leçons entrepreneuriales d’une adepte de l’ultra-running (1)

« Si vous observez un entrepreneur, certaines caractéristiques ressortent vraiment : il faut avoir du cran, de la ténacité, et on ne peut pas avoir peur d’échouer. Dans le sport, c’est la même chose », dit Jax Mariash, une adepte de l’ultra-running qui sait de quoi elle parle quand elle parle d’endurance – et d’esprit d’entreprise.

Runneuse professionnelle de 40 ans originaire de Park City dans l’Utah, elle a couru des ultra-marathons (c’est à dire des courses sur des distances supérieures à celle d’un marathon) dans l’Antarctique, au Sri Lanka, dans le désert de Gobi, en Namibie et au Chili, pour ne citer que quelques endroits.

Il y a deux ans, Jax Mariash (en t-shirt jaune sur la photo ci-dessus) a franchi comme première femme et première citoyenne américaine la ligne d’arrivée de la légendaire course d’environ 170 miles (275 km), le « Grand to Grand Ultra ». (La course a été annulée en 2020 en raison de la pandémie de covid-19.)

Il s’agit d’un ultra-marathon en autonomie qui fait traverser aux coureurs les déserts de l’Arizona et de l’Utah, du Grand Canyon au Grand Staircase (littéralement le « grand escalier », qui est le nom donné à un gigantesque empilement de couches géologiques dans le Sud-Ouest des Etats-Unis).

C’était le huitième ultra-marathon en autonomie de Jax Mariash, mais le plus impressionnant est le fait que l’ultra-running n’est pas la seule occupation professionnelle de la jeune femme. Elle fait également partie d’un autre club incroyablement stimulant et remarquable : celui des créateurs et créatrices d’entreprises.

« Depuis mes 11 ans, je rêvais d’ouvrir un café. J’ai servi un été de manière bénévole dans un café et j’ai été séduite par l’aspect social de celui-ci », raconte Jax Mariash. En grandissant, elle a commencé à prendre des dispositions pour concrétiser son rêve en travaillant comme barista, puis en étudiant les petites entreprises et l’entrepreneuriat à l’Arizona State University.

En 2014, Jax Mariash a franchi le pas et a fondé STOKED Roasters, une entreprise de vente en gros et en ligne qui livre des cafés certifiés de culture biologique et les sert dans un café du même nom situé à Hood River, dans l’Oregon (côte ouest des Etats-Unis). La jeune femme se définit comme runneuse, entrepreneuse, aventurière, amoureuse, rêveuse et femme d’action.

Il est difficile de dire laquelle des deux activités professionnelles de Jax Mariash – l’ultra-running ou l’entrepreneuriat – constitue son activité secondaire, tant elle se consacre passionnément aux deux. (Photos courtesy of Grand to Grand – A suivre dans un prochain article – Source : Forbes)

* * *

Pour recevoir directement un lien vers les articles de Marathonien-coeur-esprit.com dans votre boîte mail, veuillez vous abonner à la newsletter via l’onglet « Newsletter » ou en envoyer la demande à l’adresse de contact reprise sur le site (voir l’onglet « Contact »).

Merci d’inviter vos amis et connaissances à en faire de même ! Si cela ne vous intéressait plus, vous avez la possibilité de vous désabonner de la même manière qu’exposée ci-dessus.

Facebook ayant aimablement débloqué l’url du site Marathonien-coeur-esprit.com, il vous est désormais à nouveau possible de poster ou d’envoyer un lien vers un quelconque article du site sur ce réseau social. Ne vous en privez pas !

Tagué avec: , , ,
Posté dans Dépassement de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*