Stress : courir pour le plaisir de courir !

De plus en plus de personnes souffrent, paraît-il, de stress, d’anxiété et de burn-out, même quand elles essaient de préserver un bon équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée. Or, d’innombrables études indiquent que la course à pied et d’autres activités sportives sont bonnes pour l’équilibre psychologique et elles sont souvent prescrites comme antidote au stress, à l’anxiété et à la dépression – en particulier en ces temps de pandémie.

Nous faut-il pour autant en faire toujours plus ? Pas nécessairement, répond Carys Egan-Wyer, la chercheuse de l’université de Lund dont cette chronique avait déjà évoqué la thèse doctorale dans un article précédent.

D’aucuns pensent que la raison pour laquelle nous sommes si stressés est que les moyens courants – sans jeu de mots – de se détendre, comme courir, sont devenus « compétitifs », un peu comme le travail. Du coup, ces loisirs pratiqués dans une volonté de toujours en faire plus ou de faire mieux font pencher la balance travail-loisirs vers le « travail » alors qu’ils sont censés nous procurer un surcroît de détente et d’équilibre.

Gardez donc à l’esprit, conseille Madame Egan-Wyer, la prochaine fois que vous publierez vos superbes performances sportives sur les réseaux sociaux, qu’agir de la sorte pourrait ne pas vous aider à réduire le stress et l’anxiété mais, au contraire, à vous épuiser plus encore.

Selon Madame Egan-Wyer, nous sommes prompts à rejeter les pratiques de pleine conscience, les séminaires de développement personnel et la méditation comme des activités mercantiles qui sont destinées à enrichir ceux qui les proposent et dont le but est de nous rendre plus productifs et plus conformistes.

Courir peut ne pas être différent, prévient-elle, à moins de courir pour le plaisir de courir, sans céder à l’obsession du chrono et de la distance. Alors, la course à pied peut, bien sûr, être non seulement extrêmement agréable mais aussi bénéfique pour la santé et l’équilibre psychologique.

* * *

Le nouveau livre est à présent en stock !

Dans Chemin faisant, ses Carnets de route qui ont été publiés ce mois-ci, votre auteur marathonien de coeur et d’esprit préféré met en avant une pratique récréative et conviviale de la course à pied sur route et à travers champs et bois.

Achetez ce livre qui vient de paraître sur Amazon.fr ou directement chez l’éditeur en Belgique en cliquant sur le lien correspondant à votre choix.

Ce recueil de près de 200 pages consiste en un prologue en guise d’échauffement, 42 chapitres hauts en horizons divers et un épilogue en guise de retour au calme – comment aurait-il pu en être autrement ?

Tagué avec: , , , ,
Posté dans Connaissance de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*