L’élite au départ du Marathon de Francfort (Gold Label IAAF), ce dimanche

 

Le Marathon de Francfort réunira ce dimanche un plateau élite de qualité sur son circuit ultra-rapide avec un dénivelé total de seulement 27,8 mètres pour les 42,195 km. Le Kényan Wilson Kipsang y avait réussi en 2011 un temps de 2:03:42, à 4 sec à peine du record du monde de l’époque qu’avait établi son compatriote Patrick Mackau (2:03:38) un mois auparavant à Berlin. Berlin et Francfort sont les deux seuls marathons allemands à partager le Gold Label de l’International Association of Athletics Federations (IAAF).

Douze coureurs étant déjà descendus sous la barre des 2 h 10 min et huit femmes ayant couru un marathon sous les 2 h 30 min seront présents au départ de cette 34e édition du Marathon de Francfort et confirmeront le statut de Francfort en tant que destination de tout premier choix pour un marathon d’automne. L’Ethiopien Bazu Worku est, avec un record personnel de 2:05:16, le plus rapide de la liste des partants tandis que sa compatriote Koren Jelala Yal (Photo ci-contre : crédit PhotoRun), de retour de maternité, constitue la tête d’affiche féminine avec 2:22:43.

Au début de cette année, Bazu Worku termina sixième du Marathon de Dubai, une épreuve de très haut niveau, en 2:07:09, précédé par un athlète dont on s’attend à ce qu’il confirme à Francfort sa place dans le top mondial, son compatriote Sisay Lemma Kasaye. Ce dernier réalisa à Dubai son record personnel (2:07:06) et il enleva entre-temps une impressionnante victoire, avec environ 5 min d’avance, le plus grand écart jamais enregistré dans l’histoire du Marathon de Vienne, en 2:07:31 malgré le vent contraire. (Photo ci-dessus : crédit PhotoRun)

Côté féminin, Koren Jelala Yal retrouvera notamment comme adversaires ses compatriotes lauréates des marathons de Paris (Meseret Mengistu Biru) et de Rome (Meseret Kitata Tolwak) de cette année.

L’attention des fans allemands de marathon, nombreux le long des parcours, risque toutefois d’être braquée sur un coureur qui n’est pas originaire d’Afrique de l’Est, à savoir Arne Gabius qui essayera dimanche de battre le record allemand du marathon (2:08:47) que détient Jörg Peter depuis 27 ans (Tokyo – 1988). Par la même occasion, le coureur de Stuttgart âgé de 34 ans, devrait aussi franchir sans problème la ligne d’arrivée sous la limite de 2:12:00 imposée par la fédération allemande pour se qualifier en vue des J.O. de Rio l’an prochain. (Photo ci-contre : crédit PhotoRun)

Ce sera aussi l’objectif de Lisa Hahner qui, pour son retour au marathon après une longue période d’indisponibilité pour cause de blessure, tentera de réussir là où sa soeur jumelle Anna a échoué le mois dernier à Berlin. Lisa (2:30:17) trouvera sur sa route sa compatriote Mona Stockhecke (2:33:50), ce qui fit dire aux organisateurs qu’il n’y a pas qu’au Louvre que l’on trouve la Mona Lisa (mieux connue chez nous sous le nom de la Joconde).

Il sera encore possible de s’inscrire au Marathon de Francfort sur place ces vendredi et samedi. Une rapide recherche sur les sites de réservation hôtelière indique que des chambres restent disponibles dans les environs du parc des expositions, d’où part et où arrive le marathon, et où sont installés le secrétariat et la foire du marathon. Les organisateurs attendent 15.000 participants. 168 Belges et 303 Français sont inscrits.

* * *

Voici les athlètes de l’élite qui devraient se retrouver au départ du Marathon de Francfort 2015 :

Hommes
Bazu Worku                ETH     2:05:16
Philip Kimutai            KEN     2:06:07
Micah Kogo                 KEN     2:06:56
Sisay Lemma Kasaye ETH     2:07:06
Alfers Lagat                 KEN     2:07:11
Jose Uribe Marino     MEX    2:08:55
Henry Chirchir           KEN     2:09:24
Arne Gabius                GER     2:09:32
Estifanos Tewelde      ERI     2:09:33
Allan Kiprono             KEN     2:09:38
Anthony Maritim       KEN     2:09:39
Kaleb Keshebo            ETH     2:09:44
Lani Rutto                    KEN     2:10:01
Fikre Assefa Robi        ETH     2:10:01
Artur Kozlowski          POL
John Cheruiyot           KEN     2:10:59
Andom Berhe Mulue  ERI     2:11:03
El Hassane Ben Lkhainouch FRA 2:11:06
Mariusz Gizynski        POL     2:11:20
Arkadiusz Gardzielewski POL     2:11:34
Benjamin Malaty         FRA      2:12:00

Femmes
Koren Jelela Yal           ETH     2:22:43
Meseret Mengistu Biru ETH     2:23:26
Ashete Bekero Dido     ETH     2:23:43
Dinknesh Mekash Tefera ETH 2:25:09
Meseret Kitata Tolwak ETH     2:27:26
Sardana Trofimova       RUS     2:28:18
Gulume Tollesa Chala  ETH     2:29:40
Makiba Abdela Wordofa ETH  2:29:43
Lisa Hahner                    GER     2:30:17
Agnes Mutune                KEN     2:30:19
Andrea Mayr                   AUT     2:30:43
Vianey De La Rosa Rojas MEX 2:32:01
Estela Navascues             ESP     2:32:38
Mona Stockhecke           GER     2:33:50
Risper Gesabwa              KEN     Début

* * *

Soyez automatiquement informé des prochains articles publiés concernant les plus grands marathons d’Europe et d’ailleurs, les événements et livres phares du jogging en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner.

Soutenez ce site en commandant le livre Marathonien de coeur et d’esprit au prix de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Suivez aussi Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook www.facebook.com/marathonien.coeur.esprit et sur Twitter @Marathonience.

 

Tagué avec: , ,
Posté dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*