Les Crêtes de La Hulpe – 31ème édition (21.10.2012)

Sur la ligne de départ des Crêtes de La Hulpe

Les Crêtes de La Hulpe en étaient ce dimanche à leur 31ème édition. Elles constituent la preuve de ce qu’une course peut vivre hors challenge et qu’elle ne nécessite pas des bénévoles à chaque tournant, pour autant, bien sûr, que le parcours soit, d’une part, attrayant (en Forêt de Soignes et dans le Parc Solvay) et, d’autre part, bien fléché (écologiquement à la chaux dans les bois). Personne ne s’y était trompé : la course avait attiré plusieurs centaines de partants dont Catherine Lallemand, victorieuse chez les dames et par ailleurs championne de courses de montagne et lauréate des 20 Km de Bruxelles.

Kuristo et fiers de l’être depuis 25 ans

Les Crêtes, ce sont, en principe, 16,7 kilomètres agrémentés de sept côtes : la Côte des Névelaines, la Pente Semal, la Côte du Roi, la Côte Sainte-Corneille, la Côte de la Meute, la Côte Joséphine et la Côte du Champ des Motte. « En principe », car, après avoir été rallongées d’un petit tour de chauffe et de décantage en forme de rectangle dans La Hulpe même pour en fêter le trentième anniversaire en 2011, cette fois les Crêtes de la Hulpe ont été raccourcies pour des raisons d’impraticabilité du mur habituellement situé après l’Obélisque (si l’on a bien saisi l’annonce faite via une sono un peu défaillante et submergée par le brouhaha des joggeurs sur la ligne de départ). Laissons la différence de distance à l’appréciation de chacun, cinq cent mètres pour les uns, un bon kilomètre pour d’autres. Sauf erreur, l’on a perdu Joséphine (la côte!) dans l’aventure !

Pente Semal

A l’approche de l’heure du départ, 11 heures, le thermomètre affichait 14° C et le pare-brise se décorait de quelques gouttelettes dont l’on ignorait s’il s’agissait de pluie ou de bruine, l’été indien se montrant saharien, capricieux et imprévisible en cette fin d’année. A ces 14° C de l’extérieur, s’ajoutaient bon nombre de degrés supplémentaires dès que l’on pénétrait dans la salle où s’effectuait la remise des dossards, avec une file de plusieurs dizaines de mètres devant la table des inscriptions du jour et d’une bonne dizaine de mètres devant celle des pré-inscrits. Prirent-ils tous le départ en même temps ?

A l’approche de la Côte du Roi

Le départ se donnait devant l’Ecole communale de La Hulpe, dans la bien nommée Avenue des Combattants que l’on descendait jusqu’à l’église où l’on virait à droite pour aborder une descente rapide et apercevoir ces hauts-lieux de la commune que sont le terrain de football, le Delhaize, le Quick et la station-service Lukoil. C’est après que le parcours devient vraiment bucolique et enchanteur : d’ailleurs, les joggeurs l’ont bien compris qui se regroupèrent tous, à vrai dire contraints et forcés par un étranglement, avant d’attaquer les « Névelaines ».

En Forêt de Soignes

S’ensuivait une succession de sentiers et chemins campagnards ainsi que de voies secondaires à travers de paisibles hameaux aux confins de la commune avant de pénétrer dans la Forêt de Soignes et de retrouver d’autres sentiers et chemins, aux parures et senteurs automnales, que l’on quittait avec regret – « déjà !? » s’exclama un joggeur – en sortant du Parc Solvay pour remonter la nationale sur quelques centaines de mètres avant de bifurquer à droite et d’attaquer la dernière difficulté du jour, la Côte du Champ des Mottes, longue d’environ un kilomètre dont seule l’entame est un peu raide.

Dans le Parc Solvay

Ces Crêtes de La Hulpe avaient été précédées, la veille, par la soirée très réussie de remise des prix du Challenge du Brabant Wallon à laquelle assistaient un demi-millier de challengers ravis du savoureux repas servi gracieusement par le comité d’organisation présidé par Marcel et Patricia Denis et tout aussi ravis, d’après les échos sur Facebook notamment, des superbes cadeaux dont furent gratifiés ceux et celles qui avaient terminé huit des dix-huit joggings au programme du challenge. 2012 fut incontestablement un grand cru pour le Challenge du Brabant Wallon, couronné d’un fort bel engouement à chaque épreuve. La reprise du Challenge du Brabant Wallon est prévue le 26 janvier 2013 à Nivelles. Pour vous aider à patienter, l’Antilob organisera son traditionnel Enfer de Céroux (10,8 km vallonnés), le samedi 3 novembre 2012, à 15 heures, et le Sport Pour Tous Wavre vous proposera la Maca Corrida (7,5 km plats) au départ du Centre sportif de Wavre, le samedi 15 décembre 2012, à 19 heures 30.

Debriefing automnal

Pour beaucoup, les Crêtes de La Hulpe s’inscrivaient dans le cadre de leur préparation à un prochain marathon. Aux dernières nouvelles, ce sont le Marathon de Venise et le Frankfurt Marathon (28 octobre 2012), le Marathon des Alpes-Maritimes Nice-Cannes et le New York City Marathon (4 novembre 2012), le Marathon de Florence et le Marathon de La Rochelle (25 novembre 2012) qui ont les faveurs de la communauté belge francophone des joggeurs.

Commandez le livre Marathonien de coeur et d’esprit (12,50 € frais d’envoi compris) sur ce site en double-cliquant ici. Si vous n’êtes pas encore totalement convaincus que ce livre vous est destiné, lisez les commentaires de quelques lecteurs en double-cliquant ici sur Commentaires de lecteurs !

Tagué avec: , ,
Posté dans Accomplissement de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*