Ce dimanche 21 août, marathon masculin des J.O. de Rio : les favoris

London Marathon 2016 - MEliud Kipchoge, médaillé de bronze et d’argent sur 5000 m respectivement aux Jeux Olympiques de 2004 et de 2008, n’a pas caché que son principal objectif de 2016 serait de décrocher une médaille d’or olympique sur le marathon des J.O. de Rio. Vainqueur des cinq derniers grands marathons auxquels il a participé et détenteur de la meilleure performance mondiale de l’année sur marathon (2:03:05 à Londres, à 7 sec du record du monde), le Kenyan sera le grand favori du marathon olympique qui aura lieu ce dimanche, à partir de 14 heures 30 (heure d’ici, GMT+2). (Photo : London Marathon)

Son principal adversaire sera son compatriote Stanley Biwott, qui termina deuxième en avril dernier à Londres en 2:03:51 derrière Kipchoge. Il s’était déjà imposé dans le Marathon de Paris en 2012 et dans celui de New York en 2015. Il ne devrait pas se laisser impressionner par le contexte olympique à Rio. Le troisième Kenyan sera Wesley Korir.

Face au trio kenyan, Tesfaye Abera, Lemi Berhanu et Fayisa Lilesa défendront les couleurs de l’Ethiopie. Sur le papier, Abera est le troisième marathonien le plus rapide du peloton, s’étant imposé à Dubai en janvier en 2:04:24. Il remporta aussi par la suite le Marathon de Hambourg (2:06:58, en avril). Berhanu suivait Abera à 9 sec à Dubai, puis il s’en alla remporter le Marathon de Boston couru dans des conditions difficiles.

Le champion olympique en exercice défendra son titre à Rio

Le champion olympique en exercice, l’Ougandais Stephen Kiprotich, défendra son titre à Rio. A la suite de sa médaille d’or à Londres, il gagna le titre mondial sur marathon à Moscou en 2013 dans des conditions météorologiques comparables à celles qui devraient présider au marathon olympique de ce dimanche. Bien que la quatrième place de Kiprotich à Tokyo plus tôt dans l’année ne constitue pas un exploit, elle semble indiquer que sa condition ne s’est pas complètement émoussée. Il sera accompagné à Rio par son compatriote Solomon Mutai, médaillé de bronze surprise sur le marathon aux championnats du monde de Pékin en 2015.

Un marathon, a fortiori olympique et couru dans des conditions de chaleur et d’humidité pénibles, n’est jamais gagné  d’avance. Qui aurait prédit que Kiprotich s’imposerait à Londres il y a quatre ans ? Avec un contingent record de 159 marathoniens, la course de ce dimanche pourrait déjouer tous les pronostics et produire un nouveau vainqueur surprise comme ce fut le cas aux championnats du monde de l’an dernier avec l’Erythréen Ghirmay Ghebreslassie qui sera lui aussi au départ à Rio.

* * *

Soyez automatiquement informé des prochains articles publiés concernant les plus grands marathons d’Europe et d’ailleurs, les événements et livres phares du jogging en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner.

Soutenez ce site en commandant le livre Marathonien de coeur et d’esprit au prix de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Suivez Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook et sur Twitter @Marathonience.

Tagué avec: , , , ,
Posté dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*