L’Enfer de Céroux – 22ème édition – Course hors Challenge du Brabant Wallon

La place communale de Céroux livrée aux joggeurs

Les deux cents participants à l’Enfer de Céroux, course organisée par les Anti-Lob Runners au départ de la splendide place communale et recommandée par le Challenge du Brabant Wallon, ont eu plus de chance que les quelque 40.000 concurrents du New York City Marathon. L’édition 2012 de ce dernier, prévue ce dimanche, a finalement été annulée, après que le Maire de New York, Michael Bloomberg, ait pourtant annoncé, plus tôt dans la semaine, qu’elle aurait bien lieu.

Même en tenant compte de l’investissement personnel et financier de nombre de marathoniens pour qui le déplacement à ce marathon mythique constituait la réalisation d’un rêve extraordinaire et de l’esprit de résilience habituellement affiché par cette ville hors normes et par le peuple américain («  life must go on », « let the music play »), le maintien d’un événement ludique eût apparemment attisé trop de controverses à quelques jours de la fin d’une campagne électorale présidentielle aux budgets et enjeux extravagants…

Sous le soleil! Qui l’eût cru?

Non seulement l’Enfer de Céroux a-t-il bien eu lieu mais encore s’est-il déroulé par une température propice à une balade bucolique, sous un ciel ensoleillé, ce sur quoi personne n’eût osé miser une heure à peine avant le départ lorsque tombaient encore des averses automnales de grosses pluies froides et rébarbatives.

L’Enfer de Céroux, pavé de bonnes intentions

Qu’au vu de circonstances météorologiques précaires, deux cents athlètes se soient retrouvés au départ de cette 22ème édition de l’Enfer de Céroux, ce samedi 3 novembre 2012, pour une distance de 10 km 600, constitue une preuve de résilience des joggeurs brabançons et un succès méritoire pour les Anti-Lob Runners. Leur club organise aussi le Jogging à l’Hèze (mais pas nécessairement décontracté) dans le cadre du Challenge du Brabant Wallon et Jean Aerts, cheville ouvrière du jogging du jour, l’est aussi pour la manche officielle du Challenge du Brabant Wallon qui se dispute à Céroux pendant le week-end de Pentecôte.

Jean Aerts

Comme le faisait remarquer Marcel Denis, responsable du Challenge du Brabant Wallon, à l’issue d’un jogging qui s’était récemment terminé dans la plus grande confusion, avec des joggeurs déboulant à l’arrivée de partout et surtout d’où on ne les attendait pas, l’organisation d’un jogging ne s’improvise pas. Jean Aerts, dossard numéro 1 du Challenge du Brabant Wallon, et les Anti-Lob Runners savent y faire : grâce leur en soit rendue !

En parlant de grâce, comment manquerait-on de signaler le succès d’Arlette Bébé dans sa catégorie d’âge, peu de temps après qu’un autre membre du GAL (Groupe Allure Libre) du Racing de Bruxelles, Raymond Rasquin, ait terminé dans sa ville natale de Strasbourg, son centième marathon, à l’âge de 84 ans. Au RCB, l’on cultive l’esprit « Forever Young » de Marathonien de coeur et d’esprit. Bravo les champions!

Commandez le livre Marathonien de coeur et d’esprit (176 pages – 12,50 €) directement chez l’éditeur en double-cliquant sur le lien suivant: Commander.

Tagué avec: , , ,
Posté dans Accomplissement de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*