Dans un mois, le Marathon de Berlin : 40.000 coureurs, plus d’un million de spectateurs

Le Marathon de Berlin est le plus grand événement sportif d’un jour en Allemagne. Sur les 70.000 demandes enregistrées il y a près d’un an, 40.000 coureurs se virent attribuer le précieux dossard. Plus d’un million de spectateurs les encourageront, quelles que soient leurs aptitudes et leurs ambitions, tout au long d’un fabuleux parcours, le plus rapide du monde, théâtre des cinq derniers records du monde comme le rappelait un précédent article de ce blog vous présentant les deux stars de l’édition 2014, le Kényan Dennis Kimetto et l’Ethiopien Tsegaye Kebede.

Ce ne seront toutefois pas les seuls représentants de l’élite mondiale de la discipline à Berlin, le 28 septembre prochain. Les Kényans Geoffrey Kamworor, Emmanuel Mutai, Levy Matebo et Franklin Chepkwony sont eux aussi annoncés au départ de la manche berlinoise des World Marathon Majors (les cinq autres étant New York, Chicago, Boston, Londres, Tokyo).

Geoffrey Kamworor n’a que 21 ans et témoigne de ce que désormais sur marathon comme dans bien d’autres aspects de la vie la valeur n’attend pas le nombre des années. Il devint champion du monde de semi-marathon en mars dernier à Copenhague où il s’imposa d’une foulée décidée au reste du peloton. Ce n’est pas un inconnu dans la capitale allemande. Il y remporta le semi-marathon en 2011 à l’âge de 18 ans et, quelques mois plus tard, il y servit de donneur d’allure à Haile Gebreselassie sur le marathon. En 2012, il se classa troisième du Marathon de Berlin (2:06:12) et il finit sur la même marche du podium l’an dernier (2:06:26) au terme de la course dans laquelle Wilson Kipsang établit le nouveau record du monde.

Emmanuel Mutai (31 ans) figure depuis huit ans aux avant-postes du marathon mondial : médaille d’argent sur marathon aux championnats du monde d’athlétisme à Berlin en 2009, victoires dans les marathons de Londres (2011) et d’Amsterdam (2006), premier accessit aux marathons de New York (2010 et 2011), Londres (2010 et 2013), Chicago (2013). C’est là qu’il réussit, à 30 ans, son record personnel sur marathon (2:03:52) en se classant deuxième derrière Dennis Kimetto. Emmanuel Mutai (qui n’est pas apparenté à Geoffrey Mutai, lauréat du Marathon de Berlin en 2012) empocha la cagnotte de 500.000 US$ récompensant le meilleur coureur des World Marathon Majors en 2011.

Levy Matebo (24 ans) s’alignera au Marathon de Berlin avec un record personnel de 2:05:16 réalisé à Francfort en 2011 lorsqu’il s’y classa deuxième et Franklin Chepkwony (30 ans) se présentera avec à son actif un record personnel de 2:06:11 réalisé lors de sa deuxième place à Eindhoven en 2012.

Côté féminin, c’est l’Ethiopienne Tirfe Tsegaye (29 ans), deuxième au Marathon de Berlin en 2012 (2:21:19) qui fera figure de favorite. Elle aura notamment pour adversaire l’Américaine Shalane Flanagan (33 ans), médaille de bronze sur 10.000 m aux Jeux Olympiques de Pékin (2008), créditée d’un record personnel sur marathon de 2:22:02. Seront aussi à suivre la Japonaise Kayoko Fukushi (2e au Marathon d’Osaka et 3e sur marathon aux championnats du monde en 2013), la Kényane Gladys Cherono (la championne du monde en titre sur semi-marathon qui effectuera à Berlin ses débuts sur marathon) ainsi que l’Allemande Anna Hahner qui remporta cette année le Marathon de Vienne et dont l’objectif sera d’améliorer son record personnel (2:27:55) réalisé à Francfort en 2013.

* * *

Les plus grands marathons d’Europe, joggings d’exception en Belgique et livres phares du running : soyez automatiquement informé des prochains articles publiés en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner.

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Soutenez l’art et les lettres belges et apportez votre soutien à ce site en commandant le livre, imprimé en France, au prix modique de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Suivez aussi Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook www.facebook.com/marathonien.coeur.esprit et sur Twitter @Marathonience

Tagué avec: , ,
Posté dans Accomplissement de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*