Challenge Vals et Châteaux – 11ème Jogging du Val de Biesme (27.10.2012)

Jogging du Val de Biesme à Roselies

La Biesme est un superbe et paisible ruisseau d’une quinzaine de kilomètres. Ce sous-affuent de la Meuse se jette dans la Sambre à Aiseau-Presles dont fait partie Roselies, village-étape du Challenge Vals et Châteaux en ce samedi 27 octobre, au départ du hall « Sambrexpo », à proximité de la maison communale d’Aiseau-Presles.

Souvenir des Amériques

La maison communale fut connue comme « l’Hôtel du Panama » lorsque le charbon constituait une richesse et que le bâtiment abritait le siège du charbonnage. A leur retour d’Amérique où ils avaient travaillé au percement du Canal de Panama, des ouvriers farciennois avaient assimilé les baraquements du charbonnage à ceux dans lesquels ils avaient vécu à Panama. Le nom en a subsisté.

Force et joie de vivre dans la montée de la Belle Motte…

Les Amériques ne sont jamais loin. Le départ de la course du jour ne fut-il pas donné dans la rue du Président J.F. Kennedy ? En outre, le cours de la Biesme elle-même fut déjà dévié bien auparavant pour faciliter la construction des Glaceries Sainte-Marie d’Oignies qui produisirent, notamment, les vitres de l’Empire State Building de New York. Le génie industriel belge n’est pas mort : un ami californien se réjouissait dernièrement de ce que la tuyauterie en matière plastique de sa piscine soit de fabrication belge et non chinoise ! Puisse le politique laisser s’épanouir cet esprit d’industrie et de commerce plutôt que de le décourager et le faire s’enfuir sous d’autres horizons…

…à travers champs…

Les organisateurs de la 11ème édition du Jogging du Val de Biesme (l’Echevinat des Sports pour Tous, l’Union Athlétique Châtelinau et Fleurus Athlétisme) avaient annoncé un parcours vallonné, longeant la Biesme, traversant les Bois de Zeulies et de Ventelle et comportant des portions de parcours « généralement interdites d’accès », et avaient promis des sensations de force et de joie de vivre dans la montée de la Belle Motte par le sentier.

…le long des bois

Deux distances – 12 km 540 et 7 km 540 – figuraient en principe au programme de cette 17ème manche du Challenge Vals et Châteaux 2012. Rares furent les coureurs qui n’y rajoutèrent pas de un à deux kilomètres. Comme le disait le dépliant de la course, avec une malicieuse prescience : « Et tant bien même, le seul décor vaut le détour ». Le décor était somptueux et des détours il y en eut. Faute à l’absence d’un signaleur à un tournant fatidique (à moins que ce ne soit la crainte de braver l’interdit de pénétrer dans les bois à l’approche de l’Halloween?), pour de nombreux coureurs, la distance principale se rapprocha de la longueur de la Biesme et la petite distance se rallongea de même.

Alexandre et Myriam, Ironman et Ironwoman (Gravelines 2012)

Peu importait finalement à ceux qui participaient à cette belle ballade en parfaits touristes, armés de leur Leica et gratifiés de l’agréable conversation d’une sémillante compagnie. Ils se seraient même réjouis de remonter la Biesme jusqu’à sa source à Oret, de repasser une troisième fois par la Belle Motte et d’éprouver jusqu’à ne plus pouvoir ses fortes et joyeuses sensations. Quant aux trois premiers effectifs et présomptifs de chaque distance (50 € – 30 € – 20 €) et aux lauréats des catégories d’âge, force est d’imaginer qu’ils aient été moins en joie à l’arrivée. Si justice n’a pu leur être rendue, il reste à espérer pour eux que du moins la chance leur a souri à l’heure de la tombola.

Commandez le livre Marathonien de coeur et d’esprit (récits sur neuf marathons phares en Europe et évocation de trente participations consécutives aux 20 Km de Bruxelles – 12,50 € frais d’envoi compris) sur ce site en double-cliquant ici. Lisez les commentaires de lecteurs en double-cliquant ici sur Commentaires de lecteurs !

Tagué avec:
Posté dans Accomplissement de soi
1 Commentaire » pour Challenge Vals et Châteaux – 11ème Jogging du Val de Biesme (27.10.2012)
  1. vanesse dit :

    Magnifique résumé !!! Au plaisir de te lire. Myriam

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*