Challenge de jogging du Brabant wallon : Des Boignées aux confins de la province

Le jour du muguet tombait, bien ou mal c’est selon, un dimanche. Le Challenge de jogging du Brabant wallon faisait étape, la 9e de la saison déjà, dominicale et matinale, à Wauthier-Braine où le Jogging des Boignées vous entraînait sur 12 km de grimpettes et de sentiers pas toujours évidents à négocier sur sa première moitié, une voirie plus dégagée et des descentes sur la seconde, ballade tonique sous soleil guilleret.

Il y eut de belles performances, puisque Romain Paul (JTP Blancs Gilets), qui ne dispose pas du dossard numéro 1 par hasard, courut à du 17,41 km/h (3:26 min:sec au km), et la première femme, Roxane Cleppe, se classa 9e au scratch général, à du 15,12 km/h (3:58 au km). Autre performance : le Team M&M’s Power classa cinq coureurs parmi les 10 premiers. Il y eut 322 arrivants sur la grande distance, 78 sur la petite. (Photos : Jacques “Papy” Wasterlain)

Le Jogging de Sombreffe, ce fut une toute autre paire de slaches, dirait-on à Bruxelles (mais pas qu’à) et il y a beaucoup de Bruxellois qui font le déplacement pour courir dans la toujours jeune province. En outre, le mot figure au dictionnaire de la langue française, grâce à l’écrivain belge Nadine Monfils, grand bien lui fît-il.

Sombreffe, ce serait donc aux confins du Brabant wallon. A cette aune, ce serait aussi aux confins du Hainaut puisqu’il est situé juste à côté. Pris au pied de la lettre, « confins » ne serait-ce pas la partie d’un territoire située à son extrémité mais en faisant toujours bien partie ? Or, Sombreffe, c’est dans la province de Namur. Une fois qu’on a passé les bornes, il n’y a plus de limites, dit Alphonse Allais. Voyez les grands tours cyclistes. Notre challenge brabançon wallon a des ambitions.

Mais, il paraît que l’on courut néanmoins quelques dizaines de mètres en terre brabançonne. Ouf, les apparences sont sauves ; deux fois ouf, nous sommes tous (335 sur la longue distance, 79 sur la petite) arrivés au bout, cahin-caha pour beaucoup sur les 12,5 km, car c’était tarmac et tarmac et on courait au soleil tout le long. Les pommes à l’arrivée étaient délicieuses, les quartiers d’oranges et les bouteilles d’eau, fort appréciés.

Rendez-vous ce samedi 21/5 à l’Hèze et jeudi prochain 26/5 au Buchet (attention, lieu de rendez-vous changé par rapport à l’an dernier). Tous les renseignements en suivant les liens.

* * *

Soutenez le site Marathonien de coeur et d’esprit. Partagez l’article avec vos amis et connaissances et offrez le livre à un proche. Il est en stock !

Dans Chemin faisant, ses Carnets de route qui ont été publiés au début de l’an dernier, votre auteur joggeur et marathonien préféré met en avant une pratique récréative et conviviale de la course à pied sur route et à travers champs et bois.

Achetez ce livre paru en 2021 sur Amazon.fr ou directement chez l’éditeur en Belgique en cliquant sur le lien correspondant à votre choix.

Ce recueil de près de 200 pages consiste en un prologue en guise d’échauffement, 42 chapitres hauts en horizons divers et un épilogue en guise de retour au calme – comment aurait-il pu en être autrement ?

Tagué avec: , ,
Posté dans Accomplissement de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*