Challenge du Brabant Wallon à Lillois – Les Crêtes Brainoises (22.02.2014)

Plus de mille joggeurs se retrouvèrent ce samedi, entre l’école communale et la gare ferroviaire de Lillois-Witterzée, au départ des Crêtes Brainoises, la troisième manche du Challenge de Jogging du Brabant Wallon qui était organisée par le road team de l’USBW (Union Sportive Braine-Waterloo), 925 sur la distance de 12 km 858 m et près de cent sur la petite distance hors challenge de 6,2 km.

Le parcours de la grande distance se répartissait de part et d’autre du ring ouest de Bruxelles qu’il traversait dans le sixième et le onzième kilomètre. Vallonné et champêtre, empruntant en partie des routes et en partie des chemins de terre, il emmenait les coureurs sur les crêtes de Lillois et d’Ophain-Bois-Seigneur-Isaac. Zaïna Semlali, qui l’apprécie pour s’être déjà imposée à Lillois en 2013 et avoir réédité sa victoire cette année, le qualifia de poétique et venteux.

Les premiers poètes à affronter le vent sur les crêtes constituaient un groupe de cinq coureurs qui s’isolèrent en tête rapidement après le départ et restèrent ensemble jusqu’au quatrième kilomètre où l’un d’entre eux fut lâché par les quatre autres. Le quatuor parcourut ainsi le deuxième tiers de la course avant que Niels Rondou ne force l’allure et ne se détache d’une dizaine de mètres. Christophe De Keyser le rattrapa, poursuivit son effort et s’imposa en solitaire. Pour la troisième place, Didier De Veirman précéda Renaud Van Wetter et se montrait satisfait de sa course : « De Keyser était le plus fort d’entre nous. Moi, j’avais encore ma troisième place et les 279 mètres de dénivelé du Challenge Delhalle de la semaine dernière à Erpent dans les jambes et quant à Renaud, sans doute n’avait-il pas encore tout à fait récupéré de sa soirée de la veille. » Après Tom Van Diest à Nivelles et à La Hulpe (devant Balty), c’est donc à nouveau un jeune triathlète (20 ans) qui s’est imposé sur le Challenge de Jogging du Brabant Wallon à Lillois.

Dans les catégories féminines, ce furent Lucie Godefroid (15-19 ans), Stéphanie Cappelle (20-29), Sandra Haulait (30-39), Estelle Tirez (50-59) et Rolande Grossen (60 ans et plus) qui se classèrent premières, en plus de Zaïna Semlali (40-49) qui remporta aussi la victoire au scratch. Zaïna disposa en la personne de Jacques Gigot d’un précieux lièvre. « Après avoir dû interrompre l’entraînement en raison de douleurs au dos et n’avoir couru que 40 kilomètres cette semaine, je ne savais pas où j’en étais. La présence de mon copain de club m’a bien aidée, surtout que Sandra Haulait tient la grande forme. »

Le prochain rendez-vous du Challenge du Brabant Wallon est fixé le samedi 8 mars 2014 à 15 heures à Chaumont-Gistoux (suivez ce lien pour lire le compte-rendu sur la course de 2013), pour un parcours verdoyant de 12,2 km dans les Ardennes brabançonnes. Une course sur 5,4 km est également prévue.

* * *

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Soutenez l’art et les lettres belges et apportez votre soutien à ce site en commandant le livre, imprimé en France, au prix modique de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Suivez aussi Marathonien de coeur et d’esprit sur Twitter @Marathonience.

 

Tagué avec: , ,
Posté dans Accomplissement de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*