Challenge du Brabant Wallon à Jauche – 20e Jogging de la Petite Gette (29.03.2014)

Alain Souchon eût versé quelques pleurs supplémentaires et ajouté un couplet à son tube de l’année 1977 (il y a 37 ans déjà, c’était hier!) : Joggeur carrément méchant, jamais content ! Trop RAVEL par-ci, trop RAVEL par-là, le parcours du Challenge du Brabant Wallon à Jauche ? Qui s’est plaint de la boue dans le Fond des Ails à La Hulpe et ailleurs alors que nous étions encore en plein hiver, a ou eût trouvé dans le Jogging de la Petite Gette un parcours conforme aux attentes de tout joggeur, « roulant » sur toute sa longueur de 12 km 340, varié en ce qui concerne le revêtement et le paysage, hesbignon et printanier, bourgeons et soleil compris.

Certes, après la boucle villageoise et la petite montée dans le premier kilomètre afin de décanter le peloton de 510 coureurs, l’on empruntait des tronçons de RAVEL. Mais la randonnée ne comportait-elle pas aussi des chemins et des sentiers, campagnards et forestiers, et n’était-elle pas à l’abri de la circulation ? La côte du troisième kilomètre n’était-elle pas sympathique, de même que le mur à l’arrivée?

Louise Deldicque, elle qui s’inquiétait récemment de la propension des organisateurs de joggings à les transformer en trails, ne s’y était d’ailleurs pas trompée. C’était dans le cadre de sa préparation pour le Marathon de Rotterdam (13.04.2014) qu’elle s’alignait à Jauche pour la première fois cette saison dans le Challenge de jogging du Brabant Wallon et elle s’y imposa (pour la troisième fois à Jauche), avec près de cinq minutes d’avance sur la deuxième, Stéphanie Cappelle. “Reste le plus dur avant un marathon”, dit-elle : “se reposer”.

Côté masculin, De Veirman précédait Renaud Van Wetter et Nabil Sabki, les trois premiers classés terminant endéans la minute. L’une des particularités du parcours de Jauche était qu’à condition de bien calibrer votre effort, vous aperceviez entre les km 8 et 9 sur le RAVEL les premiers qui, environ trois kilomètres plus en avant, traversaient les champs en contre-haut et dans la direction opposée.

Les organisateurs de l’Association des Parents et Enseignants de l’Ecole communale de Jauche témoignèrent de la convivialité de cette partie orientale et rurale du Brabant Wallon en organisant, en plus du Jogging de la Petite Gette comptant pour le Challenge, des courses pour jeunes sur 50, 200 et 1000 mètres ainsi qu’une course ouverte à tous sur petite distance (4 km 400). Consigne et vestiaires avaient été mis à la disposition des coureurs, trois ravitaillements étaient prévus sur la grande distance et chacun se vit offrir à l’arrivée un sac de pommes du terroir en attendant le tirage d’une tombola réputée pour sa générosité. Qu’attendriez-vous de plus?

* * *

Souhaitez-vous être averti automatiquement de la publication d’un nouvel article sur ce blog? Inscrivez-vous ici en utilisant le lien surligné!

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Soutenez l’art et les lettres belges et apportez votre soutien à ce site en commandant le livre, imprimé en France, au prix modique de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Suivez aussi Marathonien de coeur et d’esprit sur Twitter @Marathonience.

 

Tagué avec: ,
Posté dans Accomplissement de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*