Challenge du Brabant Wallon – Le Jogging du Buchet (29.05.2014)

16 mai 1996. C’était un samedi. De retour de quelques heures de travail au bureau – c’est le prix de l’indépendance –, je remarquai que l’on dressait des barrières Nadar et suspendait des banderoles « Challenge du Brabant Wallon » à proximité de l’école communale de Bourgeois (Rixensart).

Je me renseignai à l’accueil et m’entendis asséner avec l’aplomb de quelqu’un qui m’aurait demandé si je descendais de la planète Mars : « Mais enfin, Monsieur, vous ne connaissez pas le Challenge du Brabant Wallon ? » C’est ainsi que je fis la connaissance de Daniel Louagie et, comme je le raconte dans Marathonien de coeur et d’esprit (commandez le livre – 12,50 € frais d’envoi compris – via ce lien!), c’est d’alors que date ma fidélité à ce challenge dont la convivialité est louée par tous et par delà toutes les frontières.

Je rentrai précipitamment chez moi, me changeai, courus la distance d’environ 10 km du Jogging du Beloi 1996 en 47 min 47 s et terminai 316e sur 491 coureurs classés. Côté hommes, le podium réunit Peter De Vocht (31:03), Bernard Simonet (31:16) et Mohammed Achergui (31:39) ; côté femmes, ce furent Inès Peiren, Françoise Nemry et Cécile Houbart.

Entre-temps, Daniel Louagie a fait valoir ses droits à la retraite. Une nouvelle équipe s’est formée autour de Marcel et Patricia Denis qui ont repris la direction du Challenge et évité qu’il ne disparaisse. Entre-temps aussi, le Jogging du Beloi, qui devait son nom à la montée de la rue éponyme, a opté pour la date du jeudi de l’Ascension (plus conforme à son profil) et a déménagé de Bourgeois (Rixensart) à Bierges (Wavre) où il est devenu le Jogging du Buchet, célèbre pour son « col », ses pavés et ses paliers, dans le cinquième kilomètre.

Jeudi, l’équipe du RIWA s’était mobilisée en grand nombre pour assurer la pleine réussite de la 8e édition du jogging du club au départ de la salle Jules Colette. Déjà en 2013 (victoires d’Adrien Stouffs et d’Anne Joly), le Jogging du Buchet avait attiré 747 participants. Aussi, compte-tenu des affluences records lors des manches précédentes du Challenge du Brabant Wallon en 2014, les organisateurs du RIWA avaient décidé cette année d’allonger le parcours de 800 mètres afin de laisser le peloton se décanter sur la rue des Combattants et la rue de l’Etoile avant de dévaler la rue du Blanc Try et de remonter le premier chemin encaissé à travers champs. La distance fut portée à 11 km 330. Ce fut une sage précaution car 826 joggeurs – encore un record de participation ! – se présentèrent au départ.

L’on soulignera aussi d’autres qualités d’organisation qui d’année en année font de ce Jogging du Buchet l’un des plus courus du Challenge du Brabant Wallon, à savoir un parcours intéressant, des ravitaillements à l’eau de source et non à l’eau de ville, la canette de boisson gazeuse offerte à l’arrivée, les douches, de beaux cadeaux aux vainqueurs et une tombola généreuse. Nous fûmes donc nombreux à attendre patiemment la proclamation des résultats et tous assurément se promirent de revenir l’an prochain, même les quelques éclopés qui étaient venus encourager la meute et partager les joyeuses libations d’après-course.

Adrien Montoisy (39:14) précéda Domingos Pontes, Yves Vanderbeck et Renaud Van Wetter. Ils terminèrent tous les quatre dans l’intervalle d’une minute. Zaina Semlali (47:52) s’imposa devant Stéphanie Cappelle et Charlotte Ayral chez les femmes.

Rendez-vous samedi prochain, 7 juin 2014 à 15 heures, sur la place communale de Céroux pour le traditionnel jogging du weekend de la Pentecôte sur 13,6 km dans la campagne cérousienne et la forêt d’Hagnisart. L’édition 2013 avait attiré 646 participants. Une course sur 5,5 km figure aussi au programme mais hors Challenge du Brabant Wallon.

* * *

Les plus beaux  joggings de Belgique et les plus grands marathons d’Europe : soyez automatiquement informé des prochains articles publiés en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner.

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Soutenez l’art et les lettres belges et apportez votre soutien à ce site en commandant le livre, imprimé en France, au prix modique de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Suivez aussi Marathonien de coeur et d’esprit sur Twitter @Marathonience.

 

 

Tagué avec:
Posté dans Accomplissement de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*