Challenge de Jogging du Brabant Wallon à Nivelles (25.01.2014)

Le Jogging Sainte-Gertrude à Nivelles ouvrait samedi après-midi la 30e saison du Challenge de Jogging du Brabant Wallon. Il établit un nouveau record absolu de participation. Plus de mille trois cents participants (plus 120 sur la petite distance de 4,5 km) se présentèrent sur la ligne de départ alors que jamais jusqu’à ce jour la participation à une épreuve du Challenge n’avait excédé le millier de participants. Il convient de souligner que, malgré le nombre record de participants, l’organisation, se reposant uniquement sur des bénévoles à tous les niveaux, s’est déroulée sans accroc.

Le parcours de 10,530 km était inchangé par rapport à 2013. Au départ du Collège Saint-Gertrude, à proximité de la superbe collégiale, l’on descendait le Boulevard de la Batterie et la Rue des Combattants, avant de s’en écarter pour emprunter le Vieux Chemin de Braine-le-Comte sur environ un kilomètre et de remonter via les chemins du Grand Bailly, de Grambais et d’Orival vers le Golf de la Tournette où se situait la mi-course. L’on traversait le golf par le Chemin de Baudemont qui, au terme d’un tronçon champêtre fort exposé au vent, ramenait les coureurs sur le Chemin du Grand Bailly et, via le Chemin de Grambais, sur le Vieux Chemin de Braine-le-Comte avant l’ascension, sur un bon kilomètre, des deux artères que l’on avait dévalées au départ. Le parcours, parfois plat, affichait un dénivelé négatif de près de 100 m.

Cet itinéraire rapide est intelligemment conçu puisqu’il permet la tenue de l’épreuve quelle que soit la météo. C’est que, en cette période de l’année, la neige, le brouillard et la tempête ne sont pas à exclure, comme se plaisaient à le rappeler les organisateurs dans la présentation de leur jogging dont Serge Jacqmin, Président du NAC, assumait pour la dernière fois la responsabilité avant de céder le témoin à une collègue du collège.

Après s’être laissé entraîner sur le premier kilomètre dans la foulée d’un concurrent ayant quelque peu présumé de ses forces, Thomas Vandiest poursuivit la course en solitaire et récidiva sa victoire de 2011 à Nivelles, la seule course du Challenge du Brabant Wallon à laquelle il ait participé. Le triathlète du Racing de Bruxelles et jeune professeur d’éducation physique à Bruxelles semble toutefois y prendre goût. Il envisage de prendre part à la deuxième manche du Challenge, le Jogging du Fond des Ails à La Hulpe, le samedi 8 février à 15 heures.

Chez les femmes, ce fut une fidèle du Challenge du Brabant Wallon qui s’imposa, Zaina Semlali. Cette sympathique athlète, s’étant abstenue de courir des cross, se montrait satisfaite de ce qui constituait donc, si l’on excepte les Relais Givrés de la semaine précédente, sa course de reprise. Elle ne dissimulait pas ses ambitions pour 2014 : le « maillot jaune » et, si le reste de son programme lui permet de participer à suffisamment de manches du Challenge du Brabant Wallon, aussi le « maillot vert ».

Marcel Denis, grand responsable du Challenge de Jogging du Brabant Wallon, se réjouissait bien entendu de l’affluence mais insistait aussi sur l’intérêt suscité par la courte distance et le grand nombre de « nouveaux visages ». Ces constatations sont de bon augure pour la suite du Challenge, désormais patronné par L’Avenir.

* * *

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons en Europe (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Soutenez l’art et les lettres belges et apportez votre soutien à ce site en commandant le livre, imprimé en France, au prix modique de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Suivez aussi Marathonien de coeur et d’esprit sur Twitter @Marathonience.

Tagué avec:
Posté dans Accomplissement de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*