Challenge de jogging du Brabant Wallon : 630 joggeurs, les ténors et des cadors à Nil

Challenge de jogging du Brabant Wallon - Nil 2016 - 1Selon le Larousse, « ténor » signifie, au sens familier, personne qui tient un rôle de premier plan ; « cador », personne importante dans son domaine, champion, caïd. Ce petit rappel lexicologique est destiné à éclairer sur le sens du titre de ce compte-rendu les plus intellectuels parmi vous (une écrasante majorité à ne pas en douter parmi les 630 participants à l’antépénultième manche du Challenge de jogging du Brabant Wallon 2016) et à en introduire la conclusion : les ténors du challenge sont tombés samedi à Nil-Saint-Vincent sur des cadors (pour l’hors du commun – les poètes parmi vous – la rime vient en prime).

Nil-Saint-Vincent, présumé centre géographique de la Belgique, accueillait samedi une affluence record pour son jogging de reprise après la pause estivale du Challenge du Brabant Wallon 2016. Une seule fois auparavant, cette course avait réuni plus de six cents coureurs (629 en 2014) et l’an dernier ils n’étaient « que » 540 dans la fournaise sur un parcours en forme de feuille d’érable (tige comprise), rallongé d’une centaine de mètres à l’arrivée et jamais plat bien que le dénivelé positif n’atteigne que 79 m pour les 10 km 850 annoncés.

Essentiellement champêtre, le tracé n’offre que peu d’endroits protégés : quand il fait soleil, il vous tanne, quand il y a du vent, il vous vanne. Samedi, il y eut un peu des deux et apparemment le vent du jour éprouva moins les organismes que la chaleur de l’année précédente : les vainqueurs hommes et femmes de 2016 mirent respectivement 3 min et 2 min 30 de moins que ceux de 2015. Ce n’étaient, certes, pas les mêmes vainqueurs, mais même Yves d’Harveng, vainqueur en 2015 (38:11) et troisième samedi (37:40), mit une trentaine de secondes de moins.

Pour retourner à cette affaire de ténors et de cadors qui depuis le début vous tient en haleine (rien de plus normal pour un jogging), si François Humblet (36:33) et Virginie Vandroogenbroeck (41:50) endossent un rôle de premier plan sur les routes et les chemins du Challenge de jogging du Brabant Wallon 2016, ils eurent samedi affaire à deux caïds, Pierre Balty (35:12) et Hélène Depoorter (40:48 et 11e au scratch général), qui l’un et l’autre précédaient les deux ténors hommes et femmes de plus d’une minute. Pierre Balty fut notamment vice-champion de Belgique de triathlon sprint (U23) en 2015 et Hélène Depoorter, deuxième des 20 Km de Bruxelles 2016 (1:16:25).

François Humblet avait peut-être déjà la tête ailleurs. Il s’est envolé ce dimanche pour l’Australie où il participera au championnat du monde d’Ironman 70.3 le 4 septembre 2016 à Mooloolaba sur la côte ensoleillée (Sunshine Coast) du Queensland. Quant à Hélène Depoorter, elle prépare le Marathon de Berlin (25.09.2016), un événement majeur de la saison internationale d’athlétisme et de jogging populaire, y compris pour les Belges qui y seront, comme d’habitude, nombreux. Cette chronique a déjà fait état de l’édition 2016 de ce World Marathon Major (suivez le lien) et elle ne manquera pas d’y revenir. Visitez ce site régulièrement ou, mieux encore, inscrivez-vous à la newsletter (c’est gratuit) pour être mis au courant des prochains articles !

Challenge de jogging du Brabant Wallon - Nil 2016 - 2

* * *

Soyez automatiquement informé des prochains articles publiés concernant les plus grands marathons d’Europe et d’ailleurs, les événements et livres phares du jogging en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner.

Soutenez ce site en commandant le livre Marathonien de coeur et d’esprit au prix de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Suivez Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook et sur Twitter @Marathonience.

Tagué avec: , , , ,
Posté dans Accomplissement de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*