Le Challenge de jogging du Brabant wallon: D’un sart à l’autre, 35e Jogging du Pisselet

L’origine du mot « sart » est liée au déboisement, une petite recherche étymologique vous l’apprend, si vous ne vous contentez pas d’utiliser l’Internet pour consulter vos messageries et n’entendez pas mourir idiot. (Votre serviteur suppose que les femmes parmi vous ne lui en voudront pas de résister ici à adopter l’écriture inclusive…).

Essarter consistait à défricher. A l’époque des grands défrichements, les terres ainsi gagnées sur les bois, les broussailles et les herbes folles prenaient ensuite le nom d’essart ou de sart. Toujours est-il que samedi, le Challenge de jogging du Brabant wallon passera, pour le Jogging du Pisselet, d’un sart à l’autre, de Sart-Risbart à Vieusart.

Malgré une organisation irréprochable et sympathique, comme à l’habitude, et un temps radieux, le Jogging de Sart-Risbart n’avait attiré que 299 inscriptions et 287 partants sur la grande distance (12,3 km) et respectivement 76 et 74 sur la petite (6,9 km). Olivier Colmant n’en avait pas perdu le sourire, mais les G.O. et nombreux bénévoles de Sart-Risbart auraient mérité une participation bien plus nombreuse.

Mais voilà, la pandémie est passée par là et la discussion est ouverte : les coureurs et coureuses ont-ils pris d’autres habitudes ? Les joggings se bousculent-ils trop en ces derniers mois de l’année à présent qu’ils peuvent à nouveau avoir lieu sans trop de restrictions ? Les articulations des uns et des autres se sont-elles rouillées ? Le droit d’inscription aux courses du challenge est-il trop élevé ? Le challenge 2021 ne souffre-t-il pas tout simplement de ce qu’il n’a pas pu se dérouler normalement, en partie en virtuel, en partie avec des départs par vagues, en partie avec un départ groupé, en partie pas du tout ?

Quoi qu’il en soit, honneur aux organisateurs qui ont fait front aux événements et rendez-vous ce samedi 11 septembre à 15 heures pour le 35e Jogging du Pisselet à Vieusart, avant-dernière manche du Challenge du Brabant wallon 2021, sur les distances de 12,6 et 6,3 km dans les vallées du Pisselet et du Train. Prenez-le à l’heure (le Train !…) et inscrivez-vous aujourd’hui encore jusqu’à 20 heures via le lien.

* * *

Soutenez le site Marathonien de coeur et d’esprit et offrez le nouveau livre à un proche. Il est en stock !

Dans Chemin faisant, ses Carnets de route qui ont été publiés au début de l’année, votre auteur joggeur et marathonien préféré met en avant une pratique récréative et conviviale de la course à pied sur route et à travers champs et bois.

Achetez ce livre paru cette année sur Amazon.fr ou directement chez l’éditeur en Belgique en cliquant sur le lien correspondant à votre choix.

Ce recueil de près de 200 pages consiste en un prologue en guise d’échauffement, 42 chapitres hauts en horizons divers et un épilogue en guise de retour au calme – comment aurait-il pu en être autrement ?

Tagué avec: ,
Posté dans Accomplissement de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*