Challenge du Brabant Wallon à Waterloo : Le jogging des 13.000 Yards (15.03.2014)

Waterloo, pas si morne, ni plaine, d’ailleurs ! 641 participants au jogging de Waterloo l’an dernier, près de mille samedi : le Challenge de Jogging du Brabant Wallon court de record en record. Contrairement à l’expression (« Waterloo ! Morne plaine ! ») de Victor Hugo évoquant la déroute de Napoléon, la morosité n’y était donc pas de mise et l’on n’y courait pas en plaine mais dans la Forêt de Soignes.

Au départ du Lycée de Berlaymont, l’on passait la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, longeait le ring de Bruxelles, contournait l’ancien Domaine Royal d’Argenteuil et, par le Chemin du Pachy (bien connu des participants aux Crêtes de La Hulpe qui l’empruntent en sens inverse), l’on arrivait à la Drève de St. Corneille, sa belle descente suivie d’une forte montée, avant d’obliquer à droite dans le Chemin du Fonds des Ails (heureusement moins boueux que lors du récent jogging de La Hulpe comptant lui aussi pour le Challenge du Brabant Wallon) en direction du Château de La Hulpe, son parc et son lac.

Le couloir étroit pour descendre le long du ring et le sentier tortueux le long de la clôture de l’ancien Domaine Royal faillirent bien se faire rebaptiser le Chemin du Fond des Aïe-aïe-aïe tant l’endroit est peu destiné à accueillir une masse de mille joggeurs n’ayant pas encore achevé le premier kilomètre de course. Jadis, le peloton, jamais aussi nombreux que samedi, se décantait sur une première boucle d’environ un kilomètre autour du Lycée de Berlaymont avant d’aborder les rétrécissements. Ce n’était plus le cas l’an dernier, ni cette année, en raison de travaux qui ne permettent plus de contourner le lycée. En outre, le peloton ne cessant de s’avancer malgré les injonctions et s’éparpillant un peu partout à l’heure du départ, ce dernier se fit dans le désordre, la procession officielle suivant le chemin de terre, d’autres traversant le pré et le parking jouxtant ledit chemin, tous fonçant éperdument à vingt de front en direction de la Chapelle Musicale.

Votre auteur marathonien favori, présent au sein de ce qu’il est convenu d’appeler le « ventre mou » du peloton pour vous en répercuter les gargouillements, peut néanmoins témoigner du calme dans lequel les challengers abordèrent le début de course émaillé de bouchons : pas de bousculade, aucun coup perdu, aucune injure. Nous n’étions ni dans les premiers kilomètres des 20 Km de Bruxelles, ni dans la Rue de Rivoli en plein Marathon de Paris…

Les concurrents les plus rapides ne souffrirent guère du démarrage un peu chaotique. Zaïna Semlali s’était bien placée au départ, prit la tête de la course féminine dès le premier kilomètre qu’elle courut en environ 4 min et la garda jusqu’à la fin. Sa concurrente directe, Isabelle Gracia dut, par contre, remonter plusieurs adversaires dans les premiers kilomètres. Avec un savoureux accent trahissant ses origines carcassonnaises, cette représentante des Waterloo Runners expliquait être handicapée par une blessure et préférer le semi-marathon, distance sur laquelle elle s’imposa l’an dernier à Luxembourg et à Binche. En 2013, elle se classa aussi 14e femme aux 20 Km de Bruxelles en 1:21:17 et réalisa le meilleur chrono de l’équipe Marathonien de coeur et d’esprit, 105e sur 440 au classement inter-équipes.

L’on vous eût volontiers rapporté comment s’était déroulée la course masculine si les principaux protagonistes n’étaient rentrés chez eux avant la remise des prix. Aussi imagine-t-on que les généreux bénévoles de l’ASBL Sporidarité (« Sport et solidarité ») qui consacrent les bénéfices des 13.000 Yards à des projets sociaux en Belgique et à l’étranger auront remis les récompenses aux 21e et 28e classés hommes. Ceux-ci étaient quant à eux bien présents, le second d’entre eux aidant en plus la Direction du Challenge à démanteler l’important dispositif prévu pour accueillir et canaliser les concurrents à l’arrivée.

De diverses sources bien informées, l’on a appris qu’une nouvelle équipe assurerait la continuité de la manche waterlootoise du Challenge du Brabant Wallon à partir de l’an prochain et qu’un nouveau site d’accueil permettrait d’éviter l’engorgement du départ.

Le Challenge de Jogging du Brabant Wallon 2014 (30e édition) fera prochainement étape à Vieusart (22/3), Jauche (29/3), Beauvechain (5/4), Wauthier-Braine (27/4) et Wavre (4/5).

* * *

Souhaitez-vous être averti automatiquement de la publication d’un nouvel article sur ce blog? Inscrivez-vous ici en utilisant le lien surligné!

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Soutenez l’art et les lettres belges et apportez votre soutien à ce site en commandant le livre, imprimé en France, au prix modique de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Suivez aussi Marathonien de coeur et d’esprit sur Twitter @Marathonience.

 

 

 

Posté dans Accomplissement de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*