Mengich et Elizeba Cherono, duo gagnant au Semi-Marathon de Berlin 2016

Semi-marathon de Berlin 2016 - HLe Kényan Richard Mengich a célébré son 27e anniversaire de digne façon dimanche à Berlin en y remportant la plus importante victoire de sa carrière et en y réalisant un record personnel (59:58) dans le plus grand et le plus rapide semi-marathon d’Allemagne dont c’était la 36e édition. La favorite chez les femmes, Elizeba Cherono, qui est d’origine kényane et a récemment adopté la nationalité néerlandaise, a confirmé les pronostics en arrivant première de la course féminine en 70:43. 32.753 coureurs en provenance de 103 nations s’étaient inscrits cette année au Semi-Marathon de Berlin.

Le rythme de la course masculine fut d’emblée enlevé et indiquait un chrono autour de l’heure pour le vainqueur. Le groupe de tête s’affrita toutefois rapidement laissant Mengich et l’Erythréen Simon Tesfay passer seuls la marque des 10K en 28:35. Le Kényan, dont c’était la quatrième participation et la première course depuis qu’une fracture de stress en juin dernier l’ait contraint à un repos prolongé, avait terminé quatrième à Berlin en 59:59 l’an dernier. Cette année, il s’isola à l’avant à la mi-course et, le vent l’empêchant de battre son record personnel de plus d’une seconde, il termina néanmoins avec une belle avance sur ses suivants, Tesfay (61:00), Emmanuel Ngatuny (62:07) et Arne Gabius dont les 62:45 constituent la meilleure performance réalisée par un coureur allemand dans l’épreuve depuis le record national (60:34) qu’y avait établi Carsten Eich en 1993. Gabius et ses compatriotes Philipp Pflieger (16e en 64:58) et Julian Flügel (20e en 65:29) finirent tous les trois dans le délai imposé par la Fédération allemande comme examen de printemps à ses marathoniens sélectionnés en vue des Jeux Olympiques de Rio. Le favori et ancien champion du monde (2011) de la spécialité, le Kényan Wilson Kiprop, abandonna au 12e km.

La course féminine mit en concurrence pour la victoire deux Kényanes ayant changé de nationalité. La Française Susan Jeptoo prit une avance de 33 sec sur les dix premiers kilomètres qu’elle courut en 32:45 avant que la Néerlandaise Elizeba Cherono, deuxième de l’épreuve en 2015, n’entame une remontée et ne dépasse sa rivale dans l’ultime kilomètre. Jeptoo termina en 70:49, la Polonaise Agnieszka Mierzejewska, 3e en 71:41.

Une centaine de Belges prirent part à l’événement. Ce furent les époux Königs qui se montrèrent les meilleurs d’entre eux en adoptant des allures de métronome. Roger (16:04 aux 5K, 32:32 aux 10K, 48:58 aux 15K, et 1:08:38 à l’arrivée, à 9 sec de son record personnel datant de 2013, soit une moyenne de 3:15 au km) se classa 43e et 7e de sa catégorie (M35). Ferahiwat, née Gamachu Tulu, courut à une moyenne de 3:40 au km (temps intermédiaires 18:00, 36:21, 54:57 et 1:17:37 à l’arrivée, record personnel) et se classa 18e femme et 2e de sa catégorie d’âge (W35). Roger Königs avait battu en février dernier son record personnel sur marathon à Séville en 2:21:13. (Photos : SCC Events)

Semi-marathon de Berlin 2016

* * *

Soyez automatiquement informé des prochains articles publiés concernant les plus grands marathons d’Europe et d’ailleurs, les événements et livres phares du jogging en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner.

Soutenez ce site en commandant le livre Marathonien de coeur et d’esprit au prix de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Suivez Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook et sur Twitter @Marathonience.

 

Tagué avec: , , , ,
Posté dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*