Championnats du monde de semi-marathon 2016 à Cardiff sous la pluie

Chapionnats du monde - Semi-marathon H - 2016Avec les cinq Kenyanes au départ du championnat du monde féminin sur semi-marathon à Cardiff qui avaient décidé de le courir samedi en équipe, la mission des Ethiopiennes susceptibles d’éviter que ne se renouvelle un podium exclusivement kényan comme, pour la première fois dans l’histoire de cette compétition, il y a deux ans à Copenhague, s’annonçait difficile. De fait, les cinq Kenyanes (Pascalia Kipkoech, Cynthia Limo, Mary Wacera, Peres Jepchirchir et Gladys Chesire) se portèrent d’emblée en première ligne, suivies par les Ethiopiennes Gudeta, Yalew et Demsew. Les huit finiraient aux huit premières places à l’arrivée.

Le groupe de tête comportait encore 14 concurrentes au passage des 5 km (16:31). Il avait été réduit de moitié à celui des 10 km (32:34). La troisième section de 5 km, pourtant la plus rapide en 15:40, n’élimina qu’une seule concurrente (la Kényane Kipkoech). Puis, le groupe se désintégra au fil des kilomètres et Netsanet Gudeta, la dernière Ethiopienne en lice dans la course aux médailles, perdit le contact avec l’avant à l’heure de course. Après que Mary Wacera Ngugi eut progressivement lâché prise à partir du 20e km, restaient Peres Jepchirchir (1:07:31) et Cynthia Limo (1:07:34). Au coude à coude sur les derniers hectomètres, elles se disputèrent la victoire au sprint sous une pluie battante.

Agée de 22 ans, la lauréate du jour, 4e plus tôt dans l’année du Semi-marathon de Ras Al Khaimah où Limo, seconde à Cardiff, avait réalisé la meilleure performance mondiale de l’année (1:06:04), n’envisage pas de suivre dans l’immédiat les pas de celle qui la précéda au palmarès du championnat du monde de semi-marathon. Au lieu de se lancer sur le lucratif circuit du marathon international comme Cherono, Jepchirchir vise plutôt une qualification sur le 10.000 m lors des tests nationaux de la Fédération kenyane en vue des Jeux Olympiques de Rio.

Les J.O. se trouvent au centre des préoccupations de nombreuses athlètes. Le semi-marathon n’étant pas une discipline olympique, ce championnat du monde ne constituait pas une priorité pour celles et ceux qui prévoient le mois prochain un marathon leur permettant d’assurer ou d’obtenir une sélection olympique. C’est ce qui explique sans doute l’absence d’une délégation allemande à Cardiff alors que plusieurs Allemandes s’étaient distinguées sur la distance à Barcelone en février. A Cardiff, la première Européenne fut l’Italienne Veronica Inglese (16e, 1:10:59). La Française Laurane Picoche termina 26e (1:12:43). Aucune concurrente belge n’était présente.

La pluie persista le dimanche. Victime d’une chute dans les instants qui précédèrent le départ, le Kényan Geoffrey Kamworor faillit ne pas pouvoir défendre son titre. A la suite de cet incident, il laissa à son compatriote Bedan Karoki le soin de donner l’allure. Avec un chrono de 27:59 aux 10 km et de 13:41 sur les 5 kilomètres suivants, les deux Kényans ne tardèrent pas à décourager toute concurrence. Son départ chahuté et de détestables conditions atmosphériques (avec un vent soutenu et des vagues de pluie fouettant les coureurs au visage sur l’ultime portion du parcours) empêchèrent Kamworor (vainqueur en solitaire en 59:10) de s’approprier le record de l’épreuve (58:59). Karoki termina 2e en 59:36, le Britannique Mo Farah, recordman européen de la distance, 3e en 59:59. Emmenés par ce dernier, les Britanniques se hissèrent à la 4e place du classement inter-équipes, leur meilleur résultat depuis 1993.Championnats du monde - Semi-marathon F - 2016

* * *

Soyez automatiquement informé des prochains articles publiés concernant les plus grands marathons d’Europe et d’ailleurs, les événements et livres phares du jogging en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner.

Soutenez ce site en commandant le livre Marathonien de coeur et d’esprit au prix de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Suivez Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook et sur Twitter @Marathonience.

 

Tagué avec: , ,
Posté dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*