Challenge de jogging du Brabant wallon à Nivelles : Gertrude, c’est reparti pour un tour

Quand nous rencontrâmes, ma partenaire et moi, deux âmes, seules et perdues, sur la marche Adeps de Corroy-le-Grand, dimanche matin, et qu’elle sortit son so-smart-phone de sa poche pour remettre les deux bonnes âmes d’un âge déjà respectable sur le chemin le plus court vers le point de départ, je me rendis une nouvelle fois compte que mon petit téléphone portable d’une grande marque finnoise, aujourd’hui tombés l’un et l’autre en désuétude, avait rang de pièce de musée (comme mes aimables interlocuteurs chinois munis d’iPhones dernier cri me l’avaient déjà fait remarquer lors d’un voyage en Chine, il y a quelques années).

Mais quand, après ce décrassage de 15 km boueux et inondés, au lendemain de l’épreuve d’ouverture du Challenge de jogging du Brabant wallon 2019 à Nivelles, et en pleine dégustation de la soupe à l’oignon traditionnelle (fromage râpé et croûtons compris) de ces marches d’hiver, ma partenaire du jour reçut un message d’un zigue lui demandant où l’on pouvait consulter les résultats du jogging de la veille et se gaussant, à la réception de la réponse (immédiate) – à partir du mercredi sur le site du challenge –, de la longanimité dont on ferait preuve dans la toujours Jeune Province, je me dis que, en définitive, un téléphone portable qui datait environ de l’époque de la moniale et sainte franque Gertrude de Nivelles me suffisait.

Le culte de l’immédiateté, peu me sied à la course à pied, a fortiori après une course courue sous un crachin persistant, sur un parcours, parfois un peu gras quand même, de 10 km 530 dont les portions planes se mesurent au décamètre et dans un vent qui s’ingéniait à souffler de face où que vous vous trouviez. (Photo du départ : Benoît Reuss – 1253 arrivants sur la grande distance)

Patients, soyons. C’est une preuve d’intelligence, comme en témoigna le Stanford marshmallow experiment (« le test de la guimauve »), une recherche sur la gratification différée menée en 1972 par le professeur Walter Mischel de l’université Stanford, un spécialiste de l’étude de la personnalité et de la psychologie sociale, décédé le 12 septembre 2018. Le test consistait à offrir une guimauve à des enfants en promettant à chacun d’en recevoir une seconde s’il résistait à manger la première pendant un certain temps. Les résultats du test (les enfants furent suivis jusqu’à l’âge adulte) démontrèrent que plus grands sont la faculté de différer la gratification, le contrôle sur soi, la patience, plus grandes – vous en étonneriez-vous ? – sont les chances de réussite.

La gratification différée, voilà la raison pour laquelle cette chronique galopante paraît désormais le mercredi : elle ne s’adresse qu’à des coureuses et coureurs intelligents. Qu’ils n’hésitent pas à partager cet article sur Facebook avec leurs amis et connaissances et à laisser un commentaire si le coeur et l’esprit leur en disent.

Prochain rendez-vous du Challenge de jogging du Brabant wallon : le Jogging du Fond des Ails, le samedi 9 février 2019 à 15 heures, à La Hulpe, sur 12 km 700.

* * *

Soyez automatiquement informé des prochains articles publiés concernant les plus grands marathons d’Europe et d’ailleurs, les événements et livres phares du jogging en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner via le même lien.

Soutenez ce site en commandant le livre Marathonien de coeur et d’esprit au prix de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Suivez Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook et sur Twitter @Marathonience.

Tagué avec: ,
Posté dans Accomplissement de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*