Marathon de Berlin 2014 – Post-scriptum (3) – Mystère à Berlin

Souvent l’un des groupes les plus présents dans certains challenges et épreuves de course à pied hors piste en Wallonie et à Bruxelles, en particulier dans le Challenge Delhalle, le groupe Mystère, du nom de la rue pentue éponyme dans la commune bruxelloise de Forêt, était représenté au Marathon de Berlin par trois copines inséparables, Bénédicte Mondovits, Johanna Verplaetse et Na Young Christophe.

Elles avaient troqué le bleu ciel « Mystère » (qui eût été de circonstance sous le soleil de Berlin) pour une élégante tunique rouge, très « Marathonien de coeur et d’esprit », aussi ne fut-il pas possible de les retrouver dans la foule du bloc G dont le départ était différé d’un quart d’heure par rapport à l’heure officielle. Mais, tout vient à point à qui sait attendre et leurs sportives silhouettes progressant à trois de front furent finalement repérées dès avant la Siegessaüle.

Johanna doit posséder quatre poumons, deux pour la course et deux pour la conversation : elle commenta les événements de bout en bout. A du 10 km/h, il faut le faire ! Quelle endurance ! Na Young se constitua un fan club : à plusieurs reprises, des spectateurs (présents par centaines de milliers dans les rues de Berlin à l’occasion du marathon) l’encouragèrent par son prénom (inscrit sur son dossard comme c’était le cas pour tout le peloton). Bénédicte, quant à elle, resta concentrée sur son effort et une gestion scientifique du ravitaillement qu’elle avait embarqué.

Si, dans les derniers kilomètres, Johanna se faisait plus laconique dans ses commentaires, Bénédicte encore plus concentrée sur sa foulée, Na Young, par contre, plus disposée à en découdre avec d’autres concurrents ahanant et souffrant mille morts, rien ne les sépara, ni la traversé de la Potsdamer Platz (que divisait autrefois le Mur de Berlin) au 38e km, ni la longue descente de la Leipzigerstrasse, ni le contournement du Gendarmenmarkt (où se trouvait une délégation de supporters belges), ni la remontée de la prestigieuse avenue Unter den Linden, ni le délire des dernières centaines de mètres au-delà de la Brandenburger Tor entre deux rangées de tribunes où avaient pris place plusieurs milliers de spectateurs.

L’an dernier, les trois copines avaient couru leur premier marathon à Paris en 4 heures 27. Elles s’étaient cette fois fixé comme objectif 4 heures 15. Elles terminèrent en 4 heures 11, à une allure de métronome, sans jamais s’en départir, se consultant pour les ravitaillements comme pour les dépassements. Qui a lu La Grande Course de Flanagan de Tom McNab comprendra toute la motivation et tout le plaisir qu’il y a de courir et de terminer une course sur longue distance en groupe.

* * *

Les plus grands marathons d’Europe, joggings d’exception en Belgique et livres phares du running : soyez automatiquement informé des prochains articles publiés en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner.

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Soutenez l’art et les lettres belges et apportez votre soutien à ce site en commandant le livre, imprimé en France, au prix modique de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Suivez aussi Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook www.facebook.com/marathonien.coeur.esprit et sur Twitter @Marathonience

 

Tagué avec: ,
Posté dans Accomplissement de soi
1 Commentaire » pour Marathon de Berlin 2014 – Post-scriptum (3) – Mystère à Berlin
  1. Na Young dit :

    Un grand merci Thierry pour ce très chouette article et pour ta compagnie attentive et expérimentée tout au long de ce marathon. A tout bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*