RIWA for Run & Fun – Le Jogging du Buchet (09.05.2013)

Sans que le RIWA, le club d’athlétisme Rixensart-Wavre, ne fasse du grand battage publicitaire autour de sa course annuelle (pas d’affichettes décorant à répétitions les pare-brise, par exemple), 747 participants (contre 673 en 2012) avaient rejoint le Centre Jules Colette de la bien nommée Rue des Combattants à Bierges pour les 10 km 480 du 7ème Jogging du Buchet dont le parcours varié avait été dessiné par des joggeurs et dont l’organisation fut remarquable – grâce en soit rendue à tous les bénévoles!

Le « Col du Buchet », situé peu avant la mi-course, constituait le plat de résistance du jour : d’une longueur totale de 270 mètres à peine, il comportait, mesurés par les organisateurs du RIWA, des tronçons de 40 mètres à 20%, 80 mètres à 30% et 150 mètres à 15%. C’était de la belle grimpette, digne d’un Jeudi de l’Ascension ! Les « Anciens » se souviendront de la Côte du Belloy lorsque le RIWA organisait encore son jogging au départ de l’école communale de Bourgeois dans l’entité de Rixensart… (Marathonien de coeur et d’esprit y fait référence dans son épilogue – achetez le livre au prix de 12,50 € frais de port compris via ce lien.)

Pourtant, à quelque 90 mètres d’altitude, le « col » auquel le Jogging du Buchet doit son nom, n’en était pas le point culminant. Dans le 2ème kilomètre puis, à nouveau, entre le 8ème et le 9ème situés au même endroit mais au retour de la boucle, les concurrents atteignaient une altitude de 110 mètres !

Au départ, c’était tout schuss pendant un bon demi-kilomètre dans la Rue du Blanc Try et décollage assez sport avec un peloton jumbo (747) qui en jette avant de négocier un virage à droite en épingle à cheveu au bas de la descente et de remonter une même distance sur le Chemin des Tourterelles. Au sommet dudit chemin, l’on bifurquait à gauche dans le Chemin de la Justice (l’on imaginait à cet endroit un peu écarté qu’elle eût pu être expéditive…) via un petit tronçon pavé et asphalté qui se transformait en un chemin de terre à travers champ.

Après le km 2, l’on tournait à gauche dans un chemin en partie pavé, en partie en terre, prolongé par une rue pavée jusqu’au château d’eau et au point culminant de ce Jogging du Buchet, à une altitude de 112 mètres. Au km 3, l’on descendait une enfilade de rues asphaltées jusqu’au pied du Chemin du Buchet. Au sommet du « col » (km 5), l’on virait à droite dans le Vieux Chemin des Poètes, un chemin de terre dont les 700 mètres bucoliques s’agrémentaient de quelques pierres et ornières.

Via le Chemin de la Terrienne qui, comme son nom ne l’indique pas, est asphalté et n’a nullement l’aspect d’un chemin, l’on rejoignait par la suite le Chemin de Nivelles, chemin de terre abîmé par endroits, que l’on suivait en légère montée sur près de deux kilomètres à travers champs jusqu’au Chemin de Rosières déjà emprunté à l’aller. Cette fois, on parcourait ce dernier en sens inverse pour retrouver le Chemin de la Justice au 8ème kilomètre puis le Chemin des Tourterelles au km 9 et la dernière difficulté du jour, les 400 mètres de montée de la Rue de la Roche qui amenait les coureurs dans la Rue des Combattants d’où ils plongeaient dans le parc du Centre Jules Colette pour l’arrivée.

Les lauréats du jour au scratch furent Adrien Stouffs (35 min 46 s) et Anne Joly (42 min 37 s).

Pour beaucoup, cette manche du Challenge du Brabant Wallon constituait l’un des derniers galops d’entraînement avant les 20 Km de Bruxelles. Le « Col du Buchet » avec ses 15% de pente moyenne ne faisait-il pas figure de test de choix avant le kilomètre de faux plat à 4% de l’Avenue de Tervueren? Les deux épreuves n’ayant exceptionnellement pas lieu le même weekend cette année-ci (la Pentecôte tombant l’avant-dernier weekend de mai et non le dernier), les inscrits des 20 Km de Bruxelles auront l’occasion de peaufiner leur condition lors du Jogging de Céroux comptant lui aussi pour le Challenge du Brabant Wallon et organisé par Jean Aerts et le Comité des Fêtes de Céroux au profit de l’enfance défavorisée, le samedi 18 mai 2013 à 15 heures, sur 13 km 600 en pleine campagne et en forêt, au départ de la splendide Place Communale de Céroux. Une course sur 5 kilomètres sera proposée aux plus jeunes, aux débutants et aux moins gourmands.

Pour ceux dont la condition n’est pas encore suffisamment affutée, signalons le programme « RIWA for Fun » proposé par le club de Rixensart-Wavre pour une mise en forme par le plaisir de courir. Ce programme est ouvert à tous ceux qui entendent se bouger..

Tagué avec: , ,
Posté dans Accomplissement de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*