Marathon Hamburg – 96/100 selon les 5 critères de Marathonien de coeur et d’esprit

Pour les fidèles de cette chronique marathonienne (qu’ils n’hésitent pas à se manifester via le lien « Commentaires » ou sur Facebook et Twitter!), l’on ne pourrait abandonner le sujet du Marathon de Hambourg (« Marathon Hamburg », Allemagne) sans procéder, même tardivement, à une évaluation de l’événement selon nos traditionnels 5 critères en en rappelant le contenu.

Organisation

Qui ne préfère un marathon qui ne pratique pas de quota, laisse s’inscrire et payer directement sur un site Internet performant et ne différencie pas ses nationaux des étrangers? Une fois sur place, la facilité du retrait des dossards, la clarté des instructions pour la consigne, le départ et l’arrivée et, le jour de la course, un chronométrage par puce électronique, la disponibilité de sanitaires en nombre suffisant, la présence de signaleurs pour assurer le balisage et la sécurité du parcours, de préférence à l’abri de la circulation automobile, les ravitaillements, l’assistance médicale, voire la disponibilité de douches après la course paraissent les points primordiaux. Sur tous ces points, l’organisation du Marathon Hamburg s’est montrée irréprochable : 20/20.

Parcours

Un parcours se distingue par son intérêt scénique, sa difficulté (dénivelé, surface), sa rapidité et le fait de convenir ou non pour un premier marathon. Un long aller-retour ou des circonvolutions dans une zone industrielle ou portuaire désertique un dimanche, par exemple, n’apporte aucun agrément. Par ailleurs, Rome est assurément une fabuleuse destination mais les Romains ne macadamisaient pas leurs vias. Hambourg vous propose un parcours 5 étoiles, luxuriant et 20/20 en ce qui nous concerne.

Ambiance

A moins que vous ne préfériez un marathon s’apparentant à une méditation solitaire en mouvement, participent à l’ambiance, le nombre des concurrents, celui des spectateurs, les animations le long du parcours. Hambourg, ce sont près de vingt mille coureurs, si l’on ajoute aux marathoniens purs les participants à la course-relais qui se dispute en même temps et sur une même distance, sept cent mille spectateurs dans les rues pour les acclamer et de très nombreuses animations musicales pour entretenir le rythme tout le long du parcours : 20/20.

Accessibilité

Sont repris sous ce vocable les aspects logistiques et pécuniaires, « déplacement », « hôtels », « coûts ». Une destination accessible par le train ou par vol low cost, disposant de transports publics efficaces et proposant un choix d’hôtels correspondant à tous les budgets vaut mieux qu’un marathon dont le droit d’inscription est hors de prix, qui se déroule dans un endroit qui l’est tout autant, ou qui vous oblige d’acheter un package « dossard + séjour » via un tour opérateur. Hambourg, deuxième marathon le plus populaire d’Allemagne, reste démocratique : 18/20. (Aparté: comment se fait-il qu’aucun train en Allemagne ne fut en retard et que tous les trains en Belgique l’étaient, à l’aller comme au retour, y compris celui de 6H30 entre le Brabant Wallon et Bruxelles Midi sur un réseau normalement peu encombré le samedi au petit matin?)

Destination

Pour qui entend courir et ne pas mourir ignare, ce critère recouvre les points d’intérêt historique, culturel, architectural, gastronomique et climatique dans le choix d’un marathon. Pensez Paris, Rome et Berlin certes, mais chaque destination peut recéler un ou plusieurs aspects précieux, serait-ce le dépaysement sous un soleil méditerranéen ou tropical en plein hiver (par exemple, Valencia en novembre, Malaga en décembre et Las Palmas de Gran Canaria en janvier).

Hambourg est plus près de la mer du Nord et de la mer Baltique que de la mer Méditerranée. Il n’y avait que 9° C le jour du marathon à midi et un vent plutôt frais contraria même le vainqueur alors qu’il n’y passa que deux heures et quelques minutes contre le double pour bien d’autres. Mais la Bouillabaisse de la mer du Nord accompagnée d’un riesling de la Nahe au restaurant Casse-Croûte près du Gänsemarkt en valait beaucoup de plus méridionales et d’y passer la semaine plutôt qu’un weekend n’eût pas suffi à épuiser toutes les ressources de cette ville cosmopolite dont la taille est le double de Bruxelles et le charme incomparable (18/20).

Avec un score de 96/100, le Marathon de Hambourg obtient la plus grande distinction et se classe parmi les tout premiers marathons d’Europe.

* * *

Retrouvez les résultats des Belges ayant participé au Marathon Hamburg 2014 sur le site Running de L’Avenir!

L’Avenir a aussi publié un commentaire Marathonien de coeur et d’esprit au sujet du Jogging d’Hèze (Challenge du Brabant Wallon) du samedi 10 mai 2014.

* * *

20 Km de Bruxelles 2014 et prochains marathons : soyez automatiquement informé des prochains articles publiés en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner.

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Soutenez l’art et les lettres belges et apportez votre soutien à ce site en commandant le livre, imprimé en France, au prix modique de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Suivez aussi Marathonien de coeur et d’esprit sur Twitter @Marathonience.

 

 

Tagué avec: ,
Posté dans Accomplissement de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*