Le SEB Tallinn Marathon (08.09.2013)

Osale Eesti suurimal jooksupeol ! (« Join the biggest running party in Estonia ! ») Ayant retrouvé son indépendance en 1991, l’Estonie a fait table rase de son passé et se construit résolument un avenir : elle a élu un gouvernement jeune regardant devant et non dans le rétroviseur, elle a choisi un régime économique libéral, elle est devenue membre de l’Union européenne en 2004, elle s’est dotée d’une infrastructure moderne, elle a réussi la reconversion de son industrie, elle a géré la crise, elle a réduit inflation et endettement public (sur ce plan, elle est le meilleur élève de l’Union européenne) et, enfin, elle a adopté l’euro sans rechigner et en toute connaissance de cause en 2011.

Ambition, courage et détermination. Ces qualités se retrouvaient dans l’organisation du Marathon de Tallinn qui s’est déroulé dimanche matin sous un ciel azuré et par une douce température.

Accrédité par l’AIMS (l’association internationale des marathons) et sponsorisé notamment par la banque commerciale et d’investissement SEB (basée à Stockholm, présente dans une vingtaine de pays et leader dans les pays nordiques), par la ville de Tallinn et par la compagnie maritime Tallink (qui assure des liaisons entre Tallinn et Helsinki ainsi que Stockholm), le Marathon de Tallinn s’affiche bien sûr dans une vitrine web moderne et complète. Comment en irait-il autrement dans un pays qui a proclamé que l’accès à l’Internet constitue un droit de l’homme et dont l’un des ressortissants fut le premier collaborateur de Skype (avant, bien évidemment, de créer sa propre entreprise en ligne, déjà active dans une vingtaine de pays) ?

Mais, la technologie ne suffit pas, comme le fit remarquer le président de la République, Toomas Hendrik Ilves, lorsqu’on lui demanda comment il fallait s’y prendre pour reproduire la réussite de l’Estonie sur le plan économique : « encore faut-il que la mentalité y soit ! »

Sous la conduite de sa jeune, élégante et efficace secrétaire générale, Stella Täht, le Marathon de Tallinn s’était entouré de volontaires en grand nombre et heureux de l’être, que ce soit à l’accueil (où ils distribuaient les dossards incorporant la puce électronique, un T-shirt technique de marque Nike et un sac vestiaire en nylon), à l’arrivée (où ils remettaient une splendide médaille commémorative) et tout le long du parcours (où ils ravitaillaient en eau, boisson isotonique et aliments solides en quinze endroits). Comme chacun sait, ce sont les volontaires qui assurent d’abord le succès d’une telle manifestation populaire.

Vestiaire, consigne et douches étaient bien sûr aussi mis à la disposition des participants sur l’aire d’arrivée ou dans un centre sportif proche. Les arrivants avaient aussi la possibilité de se sustenter, de se reposer et de se faire masser.

Prirent place sur le podium « hommes » l’Ethiopien Dadi Tesfaye Beyene, le Kenyan Pharis Kimani et l’Ethiopien Demisse Haile Diriba qui coururent la plupart du temps ensemble et terminèrent à quelques secondes l’un de l’autre en 2 h 15 min. Irène Chepkirui s’imposa parmi les femmes en 2 h 34 min 40 s et se classa 9ème au scratch. Le Marathon de Tallinn réunit à lui seul plus de deux mille coureurs. Le marathon et les événements annexes (semi-marathon, 10 km running & walking, course pour enfants) attirèrent au total plus de vingt mille participants.

D’autres commentaires et appréciations sur le Marathon de Tallinn 2013 suivront dans un prochain article. Revisitez régulièrement cette page!

* * *

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons en Europe (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria). Le livre, imprimé en France, s’achète au prix modique de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via ce lien.

Suivez aussi Marathonien de coeur et d’esprit sur Twitter @Marathonience.

 

 .

Tagué avec:
Posté dans Accomplissement de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*