Marathon de Rome : Retour au chapitre 1 de Marathonien de coeur et d’esprit (23.03.2014)

« Sois pareil au promontoire que les flots battent sans répit : il reste debout et autour de lui s’endort la colère de l’onde ! », écrivit l’empereur romain Marc Aurèle au IIe siècle de notre ère dans ses Pensées à moi-même. « Nulle part, dit-il encore, l’homme n’a de plus paisible retraite qu’en lui-même ». Il en fallait une dose de cet art de vivre en accord avec la nature et avec soi-même que le philosophe stoïcien nommait « eucosmie » pour affronter la météo romaine de dimanche et trouver la tranquillité en soi-même à l’occasion du Marathon de Rome 2014.

Marathonien de coeur et d’esprit y retrouvait les traces de son premier chapitre. En 2010, il s’agissait de célébrer le 50e anniversaire de la victoire de l’Ethiopien Abebe Bikila dans le marathon des Jeux Olympiques de Rome en 1960. Cette fois, l’on fêtait la 20e édition du plus grand marathon en Italie, devenu avec ses 14.608 finishers le plus grand événement sportif de tous les temps de la péninsule.

Une dizaine de minutes avant le départ, une première fois toutes les eaux du Tibre s’abattirent du ciel sur les coureurs. La plupart d’entre eux s’étaient déjà débarrassés de leurs survêtements et les plus chanceux se servirent des banderoles publicitaires comme bâches de protection. Un timide soleil pointa à l’heure du départ mais l’alternance de temps persista jusqu’au terme de l’épreuve, a fortiori pour ceux, les trois quarts du peloton, qui y consacrèrent la matinée et le début de l’après-midi.

Outre le départ et l’arrivée sur la Via dei Fori Imperiali, à proximité du Colisée, le passage devant la Place Saint-Pierre au bout de la Via della Conciliazione dans le 18e km, la traversée de la Piazza Navona, le plus grand ensemble d’architecture baroque à Rome et l’une des places les plus visitées avec sa Fontaine des Quatre Fleuves dans le 37e km et la boucle autour de la Piazza del Popolo dans le 40e km constituaient quelques-uns des hauts-lieux du marathon. Le parcours affichait 77 changements de direction (mais aucun virage en épingle) et 7,6 km de pavés. Il offrait un retour aux sources de l’humanisme occidental. Ce sont en effet les Romains qui codifièrent le droit des personnes et ainsi créèrent le socle juridique sur lequel reposent les sociétés occidentales.

Les prévisions météorologiques avaient apparemment découragé un certain nombre de coureurs, dès avant le départ ou pendant la course, puisque les organisateurs avaient enregistré un record de 19.061 inscriptions dont 80% d’hommes et 20% de femmes. Avec 268 participants, les Belges constituaient le septième plus important contingent étranger après la France (1534), la Grande-Bretagne (846), l’Allemagne (715), les Etats-Unis (624), l’Espagne (610) et la Pologne (516). Suivaient les Pays-Bas (204), la Norvège (192) et la Roumanie (151). 123 pays furent représentés, autre record absolu !

Dans des conditions pluvieuses et venteuses, ce sont deux athlètes éthiopiens qui s’imposèrent, Legese Shume Hailu (27 ans) en 2:09:47 chez les hommes, Geda Avelu Lemma en 2:34:49 chez les femmes. L’athlète paralympique italien Alex Zanardi (l’ancien pilote de Formule 1 qui perdit ses deux jambes dans un effroyable accident de course automobile en Allemagne) remporta en 1:12:36 une quatrième victoire à Rome dans la compétition de handbike.

Les plus jeunes athlètes inscrits étaient âgés de dix-neuf ans, le Japonais Ishida Tomokazu (ayant terminé en 3:54:05) et l’Italienne Arianna Maioli (4:13:49); les plus âgés étaient l’Italien Angelo Squadrone (85 ans, 5:39:16, 14.307e) et la Française Josiane Lacour (82 ans à trois jours près, sa date de naissance étant le 26.03.1931, 4:27:41, 9792e au scratch H/F, 1248e femme et… 2e de sa catégorie 80F+). Trente athlètes fêtaient leur anniversaire le jour du marathon et quarante-deux inscrits avaient terminé les 19 premières éditions du Marathon de Rome.

Dans le classement de ses marathons préférés, classement publié dans le supplément Jogging pour tous du journal L’Avenir, Marathonien de coeur et d’esprit avait attribué une note globale de 92/100 à celui de Rome. Cette cote se voit rehaussée de deux points à 94/100, grâce à un 18/100 (au lieu de 16/100) pour l’ambiance, compte-tenu du nombre des participants, de la présence de fanfares et autres groupes musicaux et du nombre de spectateurs qui tous bravèrent une météo que l’on eût espéré plus clémente !

Classements des premiers Belges au Marathon de Rome 2014

Hommes

  1. Salvatore Sanfilippo (34e homme, 40+, temps réel : 2:43:42)
  2. Kris Meganck (38e homme, 45+, temps réel : 2:44:49)
  3. Luc Molemans (39e homme, 50+, temps réel : 2:44:50)
  4. Abdelnasser Essabri (83e homme, 50+, temps réel : 2:50:15)
  5. Sébastien Mahia (91e homme, 25+, temps réel : 2:51:16)
  6. Matthias Meul (246e homme, 25+, temps réel : 2:58:51)
  7. Ross Klein (279e homme, 45+, temps réel : 2:59:45)
  8. Pascal Geerts (387e homme, 45+, temps réel : 3:03:12)
  9. Christophe Borzée (793e homme, 35+, temps réel : 3:12:36)
  10. Philippe Frennet (845e homme, 30+, temps réel : 3:13:54)

Femmes

  1. Catherine Martens (7e femme, 35+, temps réel : 2:58:37)
  2. Linda Vanlommel (18e, 35+, temps réel : 3:09:51)
  3. Patricia Verschuere (267e, 45+, temps réel : 3:45:42)
  4. Abigail Rowan (278e, 25+, temps réel : 3:46:14)
  5. Isabelle De Coen (323e, 30+, temps réel : 3:50:24)

* * *

Souhaitez-vous être averti automatiquement de la publication d’un nouvel article sur ce blog? Inscrivez-vous ici en utilisant le lien surligné!

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Soutenez l’art et les lettres belges et apportez votre soutien à ce site en commandant le livre, imprimé en France, au prix modique de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Suivez aussi Marathonien de coeur et d’esprit sur Twitter @Marathonience.

 

 

Tagué avec:
Posté dans Accomplissement de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*