Marathon de Francfort : Carton plein pour le champion allemand Arne Gabius

Arne Gabius a réussi un carton plein au Marathon de Francfort : il a remporté le titre national allemand, battu le record national (2:08:33) qui avait été établi il y a 27 ans, pris une belle quatrième place au général et s’est qualifié pour les Jeux Olympiques de Rio. Cela n’alla pas sans mal : bien qu’il courut 59 sec plus vite que lors de son premier marathon d’il y a un an au même endroit, il avoua avoir eu des jambes comme du « chewing gum » sur la seconde moitié du parcours et, après avoir joué au yoyo entre record, pas record, ce n’est finalement qu’à l’arraché et de 14 sec qu’il améliora le record de Jörg Peter datant de 1988 en 2:08:47 et réalisé à Tokyo.

La course masculine fut âprement disputée. Alors que les coureurs de l’élite avaient reçu la consigne de courir groupés jusqu’au 30e km, l’Ethiopien Sisay Lemma (déjà vainqueur du Marathon de Vienne cette année) haussa brusquement l’allure dans le 25e, aligna quatre kilomètres d’affilée en 2:44, 2:49 et deux fois 2:52 et prit le large avec un donneur d’allure. Sans doute présuma-t-il de ses forces car ses deux poursuivants kényans ne l’entendirent pas ainsi et revinrent progressivement pour finir dans la même minute à l’arrivée : Sisay Lemma, 2:06:26 ; Lani Rutto, 2:06:34 et Alfers Lagat, 2:06:48.

La course féminine fut une affaire entièrement éthiopienne concernant le podium mais la victoire au sprint (les deux premières furent classées dans le même temps, 2:23:12) de Gulume Tollesa n’en constitua pas moins une surprise. Elle améliora son record personnel de 6 min ! Dinknesh Mekash fut donc battue d’un souffle et Koren Jelela termina 3e en 2:23:52.

Chez les femmes, les regards des Allemands étaient braqués sur Lisa Hahner qui effectuait un retour sur la distance mythique après une longue période de blessure. Ses compatriotes lui réservèrent une sensationnelle ovation à son arrivée en 2:28:39. Ce chrono lui valait un nouveau record personnel, le titre national allemand (sa plus proche concurrente Mona Stockhecke termina à plus de cinq minutes), une belle sixième place (derrière le podium éthiopien, une Russe et une quatrième Ethiopienne) mais il se situa 9 sec au-dessus du temps limite imparti par la fédération allemande pour la qualification olympique. (Photos : Copyright Frankfurt Marathon)

Il faut relever chez les femmes la performance de notre compatriote Ferahiwat Gamachu Tulu, 19e au classement féminin en 2:40:40. Il est vrai qu’elle bénéficia d’un lièvre hors pair, son mari, Roger Königs, qui termina dans le même temps. Amélie Saussez de l’ACLO réussit son record personnel sur marathon (temps officiel : 2:58:12; temps net : 2:57:30).

Résultats

Hommes

1. Sisay Lemma ETH 2:06:26

2. Lani Rutto KEN 2:06:34

3. Alfers Lagat KEN 2:06:48

4. Arne Gabius GER 2:08:33

5. Suleiman Simotwo KEN 2:08:49

6. John Kemboi Cheruiyot KEN 2:08:56

7. Estifanos Tewelde ERI 2:09:16

8. Raymond Chemungor KEN 2:10:06

9. Henry Chirchir KEN 2:10:22

10. Micah Kogo KEN 2:10:24

Femmes

1. Gulume Tollesa Chala ETH 2:23:12

2. Dinknesh Mekash Tefera ETH 2:23:12

3. Koren Jelela Yal ETH 2:23:52

4. Sardana Trofimova RUS 2:24:38

5. Meseret Tolwak ETH 2:27:17

6. Lisa Hahner GER 2:28:39

7. Meseret Mengistu Biru ETH 2:28:58

8. Agnes Mutune KEN 2:30:13

9. Risper Gesabwa KEN 2:30:49

10. Andrea Mayr AUT 2:33:28

* * *

Cette chronique marathonienne reviendra sur le Marathon de Francfort dans un prochain article. Revenez régulièrement sur ce site ou inscrivez-vous à la newsletter (c’est gratuit ! Voir ci-dessous) pour être prévenu de tout nouvel article.

* * *

Soyez automatiquement informé des prochains articles publiés concernant les plus grands marathons d’Europe et d’ailleurs, les événements et livres phares du jogging en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner.

Soutenez ce site en commandant le livre Marathonien de coeur et d’esprit au prix de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Suivez aussi Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook www.facebook.com/marathonien.coeur.esprit et sur Twitter @Marathonience.

Tagué avec: , , ,
Posté dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*