Marathon de Francfort, le 28 octobre 2018 : 37e édition, trois étoiles et plus

Le mois de septembre correspond à l’ouverture de la seconde partie de la saison de marathons européens, avec, par exemple, ce dimanche 9 septembre, les marathons de Vilnius (Lituanie) et de Tallin (Estonie) et, le dimanche suivant, déjà, le Marathon de Berlin.

Le Marathon de Francfort, qui aura lieu cette année le dimanche 28 octobre, est l’un des maîtres-choix (cote globale : 97/100) recommandés par cette chronique galopante pour l’automne. La ville de Goethe dispose de nombreux atouts, dont l’accessibilité, pas uniquement pour les Belges et les Français du Nord qui s’y déplacent en voiture, mais aussi pour ceux qui s’y rendent en avion, puisque l’aéroport de Francfort est le troisième plus important d’Europe (après Londres et Paris).

C’est aussi l’un des marathons les plus plats de la planète (Wilson Kipsang faillit, à quatre secondes près, y battre le record du monde il y a quelques années). Cet aspect n’aura pas échappé aux quelque 15.000 participants attendus par les organisateurs (le Marathon de Francfort fait partie des trois plus grands d’Allemagne avec Berlin et Hambourg) ainsi qu’aux cracks de la spécialité qui y ont annoncé leur participation.

L’une des têtes d’affiche de cette 37e édition sera l’Ethiopienne Mare Dibaba, ancienne championne du monde de la spécialité (Pékin, 2015). Ce sera la première fois qu’une marathonienne ayant réussi un chrono sous les 2 heures 20 min s’alignera au départ du Marathon de Francfort. Le record féminin y est de 2:21:01 (Meselech Melkamu, ETH, 2012).

Mare Dibaba courut par deux fois son record personnel de 2:19:52, 3e à Dubai (2012) et victorieuse à Xiamen (Chine, 2015). Elle termina troisième aux Jeux Olympiques de Rio en 2016, remporta le Marathon de Chicago en 2014 et se classa par deux fois deuxième de celui de Boston. Agée de 28 ans (elle en aura 29 en octobre, quelques jours avant de courir le Marathon de Francfort), cette athlète de 1 m 51 et 38 kg connaît déjà ce dernier pour l’avoir fini 5e en 2010 (2:25:27). (Photo : PhotoRun)

Ses adversaires directes seront ses compatriotes Haftamnesh Tesfay (24 ans), qui débuta sa carrière marathonienne en début d’année à Dubai où elle finit 5e en 2:20:13, le quatrième chrono le plus rapide de l’histoire pour une marathonienne débutante, et Dera Dida (21 ans), qui fit aussi ses débuts à Dubai cette année et y courut en 2:21:45.

Tesfay et Dida se distinguèrent deux mois plus tard sur le prestigieux semi-marathon Rome-Ostie, Tesfay finissant en 69:02 avec Dida en runner-up, à 19 secondes.

Le Marathon de Francfort est une course IAAF Gold Label. Visitez-en le site et inscrivez-vous en suivant le lien.

* * *

Soyez automatiquement informé des prochains articles publiés concernant les plus grands marathons d’Europe et d’ailleurs, les événements et livres phares du jogging en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner via le même lien.

Soutenez ce site en commandant le livre Marathonien de coeur et d’esprit au prix de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Suivez Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook et sur Twitter @Marathonience.

Tagué avec: , ,
Posté dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*