Marathon de Francfort (30.10.2016), l’un des plus plats et des plus rapides du monde

marathon-de-francfortLe Marathon de Francfort 2011 faillit entrer dans l’histoire. Malgré un prodigieux effort sur les cinq derniers kilomètres, Wilson Kipsang échoua en 2:03:42 à 4 sec du record du monde (2:03:38) que son compatriote Patrick Makau avait établi cinq semaines plus tôt à Berlin. Depuis lors, nul marathonien averti ne peut ignorer que la boucle de 42 km 195 dans la capitale financière de l’Allemagne et monétaire de l’Europe est l’une des plus plates et des plus rapides de la planète.

Le plus ancien et le troisième plus important marathon d’Allemagne

Ce n’était pas la première fois que Kipsang s’imposait à Francfort. En 2010, le Kényan y avait déjà établi un nouveau record de l’épreuve dans ce qui constitue le plus ancien des marathons urbains en Allemagne et le troisième plus important au nombre des arrivées après Berlin et Hambourg. Cette année-là, le premier accessit échut à Tadesse Tola. Six ans après, jour pour jour, l’Ethiopien sera de retour à Francfort avec l’objectif d’y décrocher la timbale.

C’est que, si sa deuxième place de 2010 lui avait valu un nouveau record personnel de 2:06:31, cet athlète de 28 ans l’a entre-temps porté à 2:04:49. En juillet dernier, il remporta le Semi-Marathon de Bogota, à 2600 m d’altitude, en 1:05:16. Il n’aura toutefois pas course gagnée d’avance à Francfort. Le Kényan Mark Korir, vainqueur du Marathon de Paris 2015 dans un record personnel de 2:05:49, et son compatriote Lani Rutto, deuxième à Francfort en 2015 dans un record personnel de 2:06:34, n’y seront certainement pas dépourvus d’ambitions.

Une championne du monde et une experte ès-Marathon de Francfort

Du côté féminin, les regards se porteront d’abord sur la championne du monde de semi-marathon 2016, la Kényane Peres Jepchirchir qui effectuera le 30 octobre sa première tentative sérieuse sur la distance mythique. Elle trouvera sur son chemin une experte du Marathon de Francfort, Mamitu Daska, la lauréate de 2011 dans ce qui constitue encore à ce jour son record personnel (2:21:59). Elle termina 3e en 2012 en 2:23:52 et 4e l’année suivante en 2:23:23. Ces trois marathons de Francfort furent les trois plus rapides que cette athlète éthiopienne de 33 ans courut dans sa carrière. Fate Tola (2:25:14), une marathonienne d’origine éthiopienne, aujourd’hui naturalisée allemande, et la Kényane Sarah Chebet (victorieuse dans le Marathon d’Enschede en 2:27:59) compléteront ce plateau élite.

13.000 coureurs, 350.000 spectateurs dans les rues de « Mainhattan »

Treize mille coureurs se sont inscrits à ce jour et 350.000 spectateurs sont attendus dans les rues de « Mainhattan » pour cette édition des 35 ans du Marathon de Francfort. (La ville doit son surnom à ce qu’elle est située sur le Main et constitue une grande place financière comme Manhattan.) Il est encore possible de s’inscrire. (Photo de l’arrivée dans la Festhalle : Marathon de Francfort)

* * *

Soyez automatiquement informé des prochains articles publiés concernant les plus grands marathons d’Europe et d’ailleurs, les événements et livres phares du jogging en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner.

Soutenez ce site en commandant le livre Marathonien de coeur et d’esprit au prix de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Suivez Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook et sur Twitter @Marathonience.

Tagué avec: , , , ,
Posté dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*