Marathon de Berlin 2018 : Kipchoge, 2:01:39, record du monde, trois femmes sous les 2:19

Eliud Kipchoge a couronné le 45e Marathon de Berlin et sa carrière athlétique d’un époustouflant record du monde officiel du marathon qui, malgré sa domination de la discipline depuis cinq ans, lui avait échappé jusqu’à présent. Crédité d’un chrono de 2:01:39, le Kényan, âgé de 33 ans, a imprimé son propre rythme à l’épreuve dès le départ, larguant lièvres et adversaires au fil des kilomètres et en parcourant les 17 derniers en solitaire et la seconde moitié de l’épreuve (60:33) plus vite que la première (61:06), c’est à dire en negative split.

Son record du monde bat celui de son compatriote Dennis Kimetto (2:02:57), établi au Marathon de Berlin il y a quatre ans, de 1 min 18 sec et constitue la plus forte progression dudit record en plus de 50 ans ! (En 1967, l’Australien Derek Clayton, en courant le Marathon de Fukuoka en 2:09:36, avait fait progresser le record du monde de l’époque de deux minutes 24 secondes.)

Que Kipchoge ait dû courir à son rythme pour réussir son exploit et seul pendant aussi longtemps se comprend aisément lorsque l’on tient compte de ce que ses deux compatriotes deuxième et troisième classé terminèrent à près de et à plus de cinq minutes, Amos Kipruto (2:06:23) et Wilson Kipsang (2:06:48). Le Japonais Shogo Nakamura finit quatrième en 2:08:16.

Du côté féminin, l’on attendait l’Ethiopienne Tirunesh Dibaba, ce fut la Kényane Gladys Cherono qui triompha, défendant ainsi victorieusement son titre acquis l’an dernier. Ce Marathon de Berlin 2018 fut béni des dieux du (hors) stade car non seulement Cherono, qui s’imposait pour la troisième fois à Berlin, battit le record de l’épreuve (2:18:11, meilleure performance mondiale de l’année) et devint la quatrième marathonienne la plus rapide de l’histoire, mais elles furent aussi trois à terminer sous les 2 h 19 min (Ruti Aga, deuxième en 2:18:34 et Dibaba, troisième en 2:18:55, toutes deux Ethiopiennes) alors que jamais cela ne s’était produit dans un marathon et qu’aucune femme n’était descendue sous cette barre à Berlin jusqu’à présent !

Si l’on additionne les chronos des vainqueurs hommes et femmes, le Marathon de Berlin 2018 fut le plus rapide de tous les temps : Kipchoge et Cherono réussirent ensemble 4:21:08, le meilleur temps cumulé précédent ayant été les 4:22:48 du Marathon de Londres qui eut lieu au printemps dernier. (Photos : SCC Events – Agence Shot)

Avant même qu’il ne se déroulât, le Marathon de Berlin 2018 avait déjà réussi un premier record de l’épreuve, en enregistrant 44.389 inscriptions en provenance de 133 nations. Cette édition 2018, la 45e, fut assurément un tout grand cru. Cette chronique galopante ne manquera pas d’y revenir.

Dix premiers hommes

1. Eliud Kipchoge KEN 2:01:39 (nouveau record du monde)
2. Amos Kipruto KEN 2:06:23
3. Wilson Kipsang KEN 2:06:48
4. Shogo Nakamura JPN 2:08:16
5. Zersenay Tadese ERI 2:08:46
6. Yuki Sato JPN 2:09:18
7. Okubay Tsegay ERI 2:09:56
8. Daisuke Uekado JPN 2:11:07
9. Wily Chanchanya PER 2:12:57
10. Bart Nunen NED 2:13:09

Dix premières femmes

1. Gladys Cherono KEN 2:18:11 (meilleure performance mondiale 2018)
2. Ruti Aga ETH 2:18:34
3. Tirunesh Dibaba ETH 2:18:55
4. Edna Kiplagat KEN 2:21:18
5. Mizuki Matsuda JPN 2:22:23
6. Helen Tola ETH 2:22:48
7. Honami Maeda JPN 2:25:23
8. Carla Rocha POR 2:25:27
9. Miyuki Uehara JPN 2:25:46
10. Rei Ohara JPN 2:27:29

* * *

Soyez automatiquement informé des prochains articles publiés concernant les plus grands marathons d’Europe et d’ailleurs, les événements et livres phares du jogging en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner via le même lien.

Soutenez ce site en commandant le livre Marathonien de coeur et d’esprit au prix de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Suivez Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook et sur Twitter @Marathonience.

Tagué avec: , , , ,
Posté dans Dépassement de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*