Marathon de Barcelone 2017 : Grande foule, grosse participation et record féminin

L’Ethiopienne Helen Bekele (Photo ci-dessus : Zurich Marató Barcelona) a battu le record féminin du Marathon de Barcelone en franchissant la ligne d’arrivée dans le temps remarquable de 2:25:04, son nouveau record personnel, devant ses compatriotes Tsegaye Melesch (2:26:44) et Robi Abearash Fayesa (2:27:04), tandis que, chez les hommes, c’est un… lièvre qui s’est imposé !

Ce n’est pas fréquent. Certains organisateurs de marathons l’interdisent et obligent les lièvres à quitter la course après 30 km, voire 35 km ou à proximité de l’arrivée. D’autres demandent à leurs pacemakers de remplir un contrat (« courir pendant autant de kilomètres à telle allure » ou « se mettre au service des leaders jusqu’au 25e ou 30e km ») et leur laissent carte blanche pour la suite.

C’est apparemment ce dont profita le Kényan Jonah Kipkemoi Chesum qui remporta son premier marathon de manière inattendue en triomphant des favoris et en réalisant un chrono de 2:08:57, le 6e plus rapide de l’histoire du Marathon de Barcelone.

«Je suis vraiment heureux de gagner ici à Barcelone dans le premier marathon de ma vie, déclara le Kényan qui, souffrant d’un handicap à la main droite, avait participé aux Jeux paralympiques de Londres en 2012. Je n’aurais jamais imaginé ça. J’étais venu comme pacemaker et avais prévu de terminer la course. Au 35e kilomètre, je me suis aperçu que j’étais le plus fort et le plus rapide des aspirants à la victoire et j’ai joué ma propre carte ».

Les organisateurs du Marathon de Barcelone avaient l’espoir de faire tomber le record masculin de leur épreuve, record qui reste au nom de Jackson Kotut (2:07:30) depuis 2010. Le grand favori de l’édition 2017 était l’Ethiopien Sisay Jisa Mekonnen. Ce dernier, après être passé en 1:02:48 à la moitié du parcours, un chrono qui laissait envisager que le record tomberait, dut finalement renoncer au 30e km. Ce sont sept athlètes kényans qui prirent les sept premières places.

Cette édition commémorait le 25e anniversaire des Jeux Olympiques de Barcelone de 1992. Les organisateurs du Marathon de Barcelone 2017 avaient invité les médaillés du marathon olympique de 1992 et l’Allemand Stephen Freigang (médaillé de bronze sur marathon aux J.O. de 1992) a même couru cette 39e édition du Marathon de Barcelone, 25 ans après son podium.

Pour la seconde année consécutive, le nombre des inscriptions avait dépassé les 20.000. Soixante-deux mille personnes ont visité l’Exposports qui se tenait dans le cadre du marathon. Le circuit du Marathon de Barcelone réunissait une fois de plus les endroits les plus emblématiques de la ville: El Camp Nou (le stade du FC Barcelone), la Pedrera, la Sagrada Familia, le Forum, l’Arc de Triomphe, la Colonne de Colomb, les plages, les places et les grandes artères. La course se déroula par un temps souvent ensoleillé, parfois couvert, toujours sec et une température méditerranéenne.

* * *

Soyez automatiquement informé des prochains articles publiés concernant les plus grands marathons d’Europe et d’ailleurs, les événements et livres phares du jogging en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner.

Soutenez ce site en commandant le livre Marathonien de coeur et d’esprit au prix de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Suivez Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook et sur Twitter @Marathonience.

Tagué avec: , ,
Posté dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*