Le jogging en hiver? 10 conseils

Le jogging est une activité qui se pratique en toutes saisons.

« J’adore m’entraîner à l’extérieur un jour de pluie ou de grand froid quand la chance m’en est donnée ! » déclare Ashton Eaton (26 ans) sur le site de Nike. Le recordman du monde de décathlon et médaille d’or de la discipline aux Jeux Olympiques de Londres en 2012 vit le jour à Portland dans l’Oregon et grandit dans cet état du Nord-Ouest des Etats-Unis où il gèle en hiver. « C’est motivant de savoir que vous avez le courage de sortir alors que tout le monde ne l’a pas. J’enfile les couches de vêtements nécessaires à garder mon corps bien au chaud et, par la suite, je me concentre sur mon entraînement. »

Le marathonien Viktor Röthlin (40 ans), médaille d’or sur marathon aux championnats d’Europe de 2010 à Barcelone après avoir obtenu une médaille d’argent sur marathon à ces mêmes championnats en 2006 à Göteborg et une médaille de bronze sur marathon aux championnats du monde de 2007 à Osaka, ancien vainqueur du Marathon de Tokyo (en y établissant un nouveau record de Suisse en 2:07:23) et ambassadeur de la marque ASICS, abonde dans ce sens : « La seule excuse pour ne pas aller courir à l’extérieur, c’est quand la porte de ma maison est bloquée par la neige. »

Voici 10 conseils pour pratiquer le jogging en hiver et affronter le froid et la pluie :

1) Enfilez plusieurs couches de vêtements. Au coton, préférez un sous-vêtement respirant qui évacue l’humidité de la peau et la pousse vers l’extérieur. S’il fait froid, enfilez par-dessus ce sous-vêtement thermique un vêtement chaud et en guise de troisième couche une veste qui vous protège de la pluie et du vent. Si vous avez trop chaud en courant, vous pouvez bien sûr toujours retirer une couche de vêtements.

2) Quand la température tombe sous 0° C, protégez-vous la tête, le cou, les mains et les pieds. Optez pour des vêtements aux propriétés isolantes. Soyez attentifs aux bulletins météo et tenez compte de l’indice de refroidissement dû au vent.

3) Sauf le weekend ou lors d’une pause de milieu de journée, il y a peu de chance que vous courriez en hiver à la lumière du jour. Dans l’obscurité, faites-vous voir des automobilistes : portez une frontale, des bandes réfléchissantes sur le couvre-chef et les vêtements, voire un gilet muni de LEDs clignotantes.

4) Courez face au vent au début de votre entraînement à l’extérieur et faites demi-tour quand vous êtes en sueur : votre température corporelle se conservera ou augmentera même lorsque le vent vous pousse dans le dos.

5) Même en plein hiver, vous transpirerez à l’entraînement. Hydratez-vous et n’hésitez pas à manger quelques fruits secs en cours de route.

6) Quand il fait sombre, pluvieux ou froid, l’on se trouve aisément une excuse pour ne pas sortir. Entraînez-vous donc à plusieurs : c’est plus agréable et il est plus difficile de renoncer.

7) Quand le froid se fait intense, respirez par le nez et expirez par la bouche. Vous éviterez ainsi que l’air glacial ne vous pénètre directement dans les bronches, ce qui est vivement déconseillé. En outre, tant que vous parvenez à respirer par le nez, vous courez en principe en endurance, l’intensité d’entraînement à privilégier pour un jogging de longue durée.

8 ) Ne soyez pas obnubilés par le chrono et la performance en hiver. Contentez-vous d’entretenir votre condition. Fixez-vous éventuellement un objectif d’avant-saison et préparez-vous y sans mettre la pression.

9) S’il fait glissant, soyez prudent. Mais, que ça ne vous serve pas d’excuse : il existe des accessoires pour chaussures et des chaussures adaptées. Pensez à des chaussures de trail pour leur meilleure adhérence.

10) S’il fait vraiment un temps à ne pas mettre un joggeur dehors, vous pouvez bien sûr entretenir votre condition sur un tapis de course à l’intérieur. Le stepper et le crosstrainer ainsi que les autres équipements d’une salle de fitness vous permettront même de varier les types d’efforts.

Bref, en hiver, la grisaille ne constitue pas une excuse pour arrêter votre routine d’entraînement au jogging.

Sources : De Standaard – ASICS – NIKE. Photo : le SPTW (Sport Pour Tous Wavre) à l’entraînement le samedi 10 janvier 2015. Rendez-vous tous niveaux même débutants tous les samedis à 10 heures sur l’un des terrains annexes à l’arrière des stade et centre sportif de Wavre.

* * *

Les plus grands marathons d’Europe, les événements et livres phares du jogging : soyez automatiquement informé des prochains articles publiés en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner.

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Soutenez l’art et les lettres belges et apportez votre soutien à ce site en commandant le livre, imprimé en France, au prix modique de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Suivez aussi Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook www.facebook.com/marathonien.coeur.esprit et sur Twitter @Marathonience

 

Tagué avec: , , ,
Posté dans Connaissance de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*