Crêtes La Hulpoises 2016 : le plein de participants à défaut du plein soleil

cretes-la-hulpoises-2016-1Les Crêtes La Hulpoises 2016 ne furent pas gratifiées du plein soleil que des météorologues facétieux avait fait escompter aux plus optimistes, mais du moins le temps resta-t-il sec et parfait pour une saine pratique dominicale et collective du jogging dans un environnement enchanteur drapé des couleurs caméléon de l’automne. A défaut d’un grand soleil automnal qui eût permis de faire le plein de couleurs aux abords et sur les sentiers de la Forêt de Soignes, la classique brabançonne dont on célébrait la 35e édition cette année fit le plein de coureurs, malgré la concurrence d’autres événements pédestres.

Le parcours modifié des Crêtes La Hulpoises 2016 évitait l’engorgement au-dessus de la station-service de la rue Broodcoorens en la contournant par le bas. Mais, finalement l’engorgement se produisit plus loin, dans un chemin creux quelque peu casse-pattes que les concurrents empruntaient au 3e km, les uns en abordant le passage difficile avec une prudence salutaire, les autres en essayant de le contourner au petit bonheur la chance par les buissons. Bref, question de congestion, il n’est pas dit que l’on ait gagné au change.

Ceci ne constitue nullement une critique, mais un simple sujet de réflexion pour l’hyper-dynamique équipe de jeunes et sympathiques La Hulpois amateurs de course à pied nature qui a repris de belle manière la relève de l’ancien organisateur depuis l’an dernier et assure ainsi la continuité de cette classique brabançonne hors challenge et hors norme où l’on revient chaque année avec un plaisir jamais désavoué retrouver des têtes connues et parfois oubliées que l’on n’avait plus revues depuis quelques années.

Les Crêtes La Hulpoises ont couronné 558 finishers. Nicolas Delfosse (1:16:14 pour les 17,7 km, soit 3:45/km et 16,034 km/h de moyennes) s’est montré le plus rapide d’un lot de sept coureurs qui franchirent la ligne d’arrivée en l’espace de deux minutes. Les Aînées 1 démontrèrent quant à elles que le nombre des années n’enlève rien à la valeur d’un compétiteur (ici, compétitrice) : Sandrine Rozenberg (1:19:46, 4:30/km et 13,314 km/h, 58e au scratch général) précéda de 28 s Nicole Desille pour les deux premières places féminines. Les Petites Crêtes (10 km) attirèrent plus de 300 coureurs.

cretes-la-hulpoises-2016-2

* * *

Soyez automatiquement informé des prochains articles publiés concernant les plus grands marathons d’Europe et d’ailleurs, les événements et livres phares du jogging en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner.

Soutenez ce site en commandant le livre Marathonien de coeur et d’esprit au prix de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Suivez Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook et sur Twitter @Marathonience.

Posté dans Accomplissement de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*