Challenge du Brabant wallon à Vieusart : A 816, au Train, le long du Pisselet

Depuis le début de cette saison, mais déjà auparavant, cette chronique a mis plusieurs organisateurs de courses du Challenge du Brabant wallon, dont le Jogging du Pisselet de samedi était la sixième manche de 2019, au centre de ses commentaires. Justice leur est ainsi rendue, car sans eux et leurs bénévoles les courses n’auraient tout simplement pas lieu, il va sans dire. Certains, qui ont la critique prompte, auraient-ils parfois tendance à l’oublier ?

C’est lors d’un cross organisé par Daniel Louagie à Loupoigne que l’idée de créer le Challenge avait été conçue par Freddy Van Pée et Jean Aerts. La manche inaugurale se déroula à Waterloo-Chenois en mai 1985 et réunit 120 coureurs. 79 figurèrent au classement final de la première édition du challenge, édition au cours de laquelle il fallait participer à 6 des 14 manches reprises au calendrier. Samedi, nous étions 816 au total des deux distances à courir dans les vallées du Train et du Pisselet.

Si l’on se réfère ici à l’histoire du Challenge de jogging du Brabant wallon, dont 2019 célèbre la 35e édition, c’est que Roland Poulain, le responsable du Jogging du Pisselet à Vieusart, est le recordman absolu de l’organisation de manches du Challenge – il en a organisé un plus grand nombre que le Challenge ne compte d’éditions, car « Maître » Roland organisa aussi des courses du Challenge à Wavre et à Hamme-Mille – et c’est aussi que le Jogging du Pisselet est le plus ancien figurant au calendrier du Challenge.

Sur le tracé de 12,6 km parcouru en sens inverse cette année pour éviter l’engorgement dans le petit boyau que l’on grimpait autrefois peu après le départ et que l’on dégringolait cette fois-ci à l’arrivée, victoires de Denis Galerin en 42:13 devant Molla Demeke (42:29) et Benjamin Pierre (42:54) et de Virginie Vandroogenbroeck en 48:18 devant Sabine Vanderzwalmen (49:43) et Nathalie Archen (56:10).

Ce samedi 30 mars 2019, c’est à Oisquercq, dans la vallée de la Sennette, que l’on se retrouvera à 15 heures sur la ligne de départ d’une manche de 11,2 km qui avait lieu fin juin, voire même en juillet, par le passé. (Une seconde course est prévue sur 5,4 km.)

* * *

Soyez automatiquement informé des prochains articles publiés concernant les plus grands marathons d’Europe et d’ailleurs, les événements et livres phares du jogging en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner via le même lien.

Soutenez ce site en commandant le livre Marathonien de coeur et d’esprit au prix de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Suivez Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook et sur Twitter @Marathonience.

Tagué avec: ,
Posté dans Accomplissement de soi
1 Commentaire » pour Challenge du Brabant wallon à Vieusart : A 816, au Train, le long du Pisselet
  1. denis dit :

    Très bons commentaires et une réalité bien reprise. Merci pour le Challenge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*