Challenge de jogging du Brabant wallon 2019 à Sart-Risbart : Eloge de la folie

« C’est la folie qui parle », rappelle Erasme en initiant son Eloge. « Les gens de ce monde tiennent sur moi bien des propos, dit-elle, et je sais tout le mal qu’on entend dire de la Folie, même chez les fous. C’est pourtant moi, et moi seule, qui réjouis les Dieux et les hommes. »

Cet hommage de ce grand esprit de la Renaissance à son ami Thomas More l’est donc aussi à celle qu’Erasme présente comme l’Alpha des divinités de l’Olympe, la Folie, élevée et nourrie par les nymphettes Ivresse et Ignorance et fille du redouté Hadès (le maître de l’infra-terrestre royaume des morts) et de la splendide Jeunesse, elle-même apparentée à Aphrodite. Un peu, beaucoup, énormément, à la Folie, les autres dieux et déesses de l’Olympe et nous tous peut-être lui sommes redevables de quelque chose.

Samedi, nul doute, ce fut la Folie qui parla et, par 32° C et plein soleil, il fallait être foldingue pour l’écouter. Ignorance ou ivresse, nous fûmes pourtant 344 à courir les 12,3 km et 111 les 20 km, ces deux distances entrant en ligne de compte pour les maillots jaune et vert du Challenge de jogging du Brabant wallon, et 99 les 6 km, les 23 abandons, un nombre tout à fait inhabituel, sur les deux grandes distances témoignant à suffisance de la pénibilité de l’effort à fournir à Sart-Risbart.

Les Dieux se sont-ils réjouis de leurs facéties météorologiques, les hommes, eux, se réjouirent de la qualité de l’organisation générale du Jogging de Sart-Risbart, exemplaire pour l’intérêt des parcours, le fléchage impeccable, la présence de signaleurs avisés aux endroits stratégiques, le nombre des ravitaillements, l’accent festif et l’après-course. Grâce en soit rendue à l’équipe olympienne d’Olivier Colmant pour le club Je cours à Incourt et de Jean-Pierre Duchêne pour le Comité des fêtes de Sart-Risbart, lesquels maîtrisent l’alpha et l’omega de la convivialité.

Victoires de Kevin Moureau en 1h19m30s devant Edwin Vandervorst (1:20:45) et Alain Iwens (1:20:51) et de Donatienne Gicquel en 1:33:22 devant Nathalie Dulière (1:43:30) et Christelle Risselin (1:49:56) sur les 20 km ; de Romain Paul en 44:46 devant Guillaume Demeulemeester (45:53) et Matthieu Seha (46:35) et de Virginie Vandroogenbroeck en 51:17 devant Sabine Vanderzwalmen (52:24) et Nicole Desille (55:44) sur les 12,3 km ; d’Yves Devillers en 24:44 et de Kasia Kaczkielo en 28:07 sur les 6 km.

La dernière manche du Challenge de jogging du Brabant wallon 2019 aura lieu samedi prochain, le 7 septembre, à 15 heures, à Gastuche. Le JTP Blancs Gilets de Laurent Saublens vous offre le choix entre deux distances, 12,3 et 5,5 km, et la boule de glace à l’arrivée.

* * *

A propos d’Aphrodite, si vous l’avez manqué, plongez-vous dans le compte-rendu de la Descente de la Lesse 2019 (Challenge Delhalle) de la semaine dernière en suivant le lien.

* * *

Facebook ayant décidé sans raison apparente, ni explication, malgré plusieurs demandes, de bloquer le site Marathonien-coeur-esprit.com, il n’est plus possible à qui que ce soit d’envoyer un lien vers un quelconque article du site sur ce merveilleux réseau « social ». L’incitation à une pratique saine du sport et à la lecture y serait-elle considérée comme activité répréhensible ?

Pour recevoir directement un lien vers les articles de Marathonien-coeur-esprit.com dans votre boîte mail, veuillez vous abonner à la newsletter via l’onglet « Newsletter » sur le site ou en envoyer la demande à l’adresse de contact reprise sur le site (voir l’onglet « Contact »).

Merci d’inviter vos amis et connaissances à en faire de même ! Si cela ne vous intéressait plus, vous avez la possibilité de vous désabonner de la même manière qu’exposée ci-dessus.

Tagué avec: ,
Posté dans Accomplissement de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*