Challenge du Brabant Wallon : Jogging à l’Hèze, à l’aise ou pas

Dans la présentation de leur Jogging à l’Hèze, étape charnière du Challenge du Brabant Wallon cette année puisque c’était la dixième du calendrier 2017 qui compte dix-neuf courses, les Antilob Runners disaient avoir « tracé pour vous (et moi) un parcours campagnard et plat dans sa première partie ».

Sans doute à la suite d’un entraînement trop poussé, leur vision des choses fut-elle « biezée » par la sécrétion excessive d’endorphines ou une consommation immodérée de la boisson désaltérante favorite des joggeurs ! Toujours est-il que, sinon sur les deux cents premiers mètres dans l’avenue Félix Lacourt où il était plat et quelques centaines de mètres dans la chavée de la Sarte où il était campagnard, le tracé du Jogging à l’Hèze est pour le reste pavé, boisé, villageois et, surtout, ça monte ou ça descend, sans relâche.

Comment en serait-il autrement pour un jogging de 13 km et quelques dizaines (ou centaines?) de mètres affichant une dénivellation positive de près de 270 mètres ? (Que ceux qui disposent de relevés plus précis en fassent part à la rédaction de cette chronique.) Quant à dire laquelle des grimpettes est la plus euphorisante, vous avez le choix entre celle du 4e km dans la chavée de la Sarte, du 6e dans la rue du Beau-Site vers Biez, du 10e sur le chemin du Bois Furaux, du 12e dans la Gorge aux Loups (là où, si votre foulée s’ensable, vous vous faites avaler) ou, par-delà le 13e, le mur de l’arrivée.

« Faites-le à l’Hèze », disaient encore les Antilob Runners. Judicieux conseil, suivi à la lettre par de nombreux participants (parmi les 584 sur les 13 km) qui préférèrent courir « contactuel », « collectif » ou « motivé » plutôt que « performant » (suivant les catégories définies par le professeur-psychothérapeute-coureur Nicolas Duruz dans le livre « Dis-moi pourquoi tu cours »), ce qui explique les écarts enregistrés à l’arrivée et n’enlève, bien sûr, aucun mérite à ceux qui choisirent de s’y dépêcher.

Victoires sur les 13 km d’Arnaud Descampe chez les hommes et de Nicole Desille chez les dames, tous deux membres du RIWA. C’est précisément le club organisateur de la prochaine manche du Challenge du Brabant Wallon, le Jogging du Buchet, qui aura lieu le jeudi de l’Ascension (jeudi 25 mai 2017) à 15 heures à Bierges, sur 11 km 500, et constituera un excellent échauffement avant la 38e édition des 20 Km de Bruxelles (dimanche 28 mai 2017 à 10 heures).

* * *

Soyez automatiquement informé des prochains articles publiés concernant les plus grands marathons d’Europe et d’ailleurs, les événements et livres phares du jogging en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner.

Soutenez ce site en commandant le livre Marathonien de coeur et d’esprit au prix de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Suivez Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook et sur Twitter @Marathonience.

Tagué avec: , , ,
Posté dans Accomplissement de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*