Challenge Delhalle – Descente de la Lesse 2018 : Triplé de l’ARCH

Dimanche matin, de Houyet et de Gendron à Dinant, les athlètes de l’ARCH, le club organisateur, ont réalisé le triplé avec les victoires de Mika Brandenbourg (1:10:15) et d’Amélie Bihain (1:26:23) sur la Top Lesse (20,750 km) ainsi que de Sabine Froment (47:49) sur la Lesse Douce. Il s’en fallut de 9 sec que les « Archers » ne réalise un carton plein puisque Olivier Widart (41:53), un sociétaire de l’ARCH, termina deuxième de la Lesse Douce derrière Peter Leboda (41:44).

C’était la sixième victoire de Mika Brandenbourg, déjà vainqueur de la Descente de la Lesse sur la grande distance en 2009, 2012, 2013, 2015 et 2016. Cette année-là, Michael fut le sixième Belge à accomplir le minimum olympique en vue des J.O. de Rio en finissant 28e en 2:18:32 du Marathon de Hambourg, le deuxième plus grand d’Allemagne (après le Marathon de Berlin). Cette année-ci, cet ancien champion de Belgique de 10.000 m (2012, 29:26:22, RP), 31 ans, remporta le Marathon de Namur (2:28:17).

C’est donc un beau et grand champion qui en devança deux autres à Dinant, dimanche, Lander Van Droogenbroeck (1:10:43) et Raphaël Durviaux (1:11:24), de fort beaux chronos compte-tenu de la distance, du dénivelé et du terrain. Lander fut par deux fois (2010 et 2011) champion du Benelux de marathon, une distance sur laquelle il obtint un record personnel de 2:16:18. Il remporta aussi par deux fois le Semi-Marathon de Bruxelles (2015 et 2016) et s’y classa 2e en 2013. Raphaël est un excellent coureur sur route et sur piste. En mai 2018, il aligna des chronos de 8:50:67 sur 3000 m, 15:18:59 sur 5000 m, 31:21:97 sur 10.000 m, respectivement aux meetings de Herentals, Oordegem et Liège.

Amélie Bihain (découvrez-la si vous ne la connaissez pas encore sur le teaser de cette édition de la Descente de la Lesse !) et Sabine Froment échangèrent leurs rôles. Sabine s’était déjà imposée dans la « grande » descente par trois fois (2008, 2013 et 2014) et elle remporta dimanche la Lesse Douce, tandis que Amélie, la recordwoman des victoires sur la course qui part de Gendron, prit place sur la plus haute marche du podium de la course qui part de Houyet, devant Dorothée Cupers (1:27:59), la leader féminine au classement général du Challenge Delhalle 2018, et Zaina Semlali (1:34:26).

Il y eut 731 finishers sur les 20,750 km, 523 sur les 12 km. Champions et anonymes, tous glorieux, ils ont, certains plus longtemps que d’autres, eu le temps, dans cette merveilleuse vallée de la Lesse, de méditer, comme l’écrit Tom McNab dans La Grande course de Flanagan, « qu’en fin de compte, le sport est un combat contre soi-même. Si on en sort vainqueur, on peut marcher la tête haute, quel que soit le verdict du classement. »

Les deux dernières manches du Challenge Delhalle seront l’Ecotrail de Bruxelles à l’hippodrome de Uccle-Boitsfort le 8 septembre et le Semi-Vert d’Amay le 16 septembre. La remise des prix du Challenge Delhalle 2018 aura lieu le 17 novembre à Châtelineau. Ne manquez pas samedi prochain, le 1er septembre à 15 heures, le Jogging de Sart-Risbart, la manche festive de clôture du Challenge de jogging du Brabant Wallon 2018, organisée au départ du terrain de football de Sart-Risbart par Je Cours à Incourt, sur les distances de 20 km, 12,3 km et 6,3 km (seules les deux premières entrant en ligne de compte pour le challenge).

* * *

Soyez automatiquement informé des prochains articles publiés concernant les plus grands marathons d’Europe et d’ailleurs, les événements et livres phares du jogging en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner via le même lien.

Soutenez ce site en commandant le livre Marathonien de coeur et d’esprit au prix de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Suivez Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook et sur Twitter @Marathonience.

Tagué avec: , , , ,
Posté dans Accomplissement de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*