Challenge Delhalle 2019 : L’Ardennaise, pleine de fraîcheur à 38 ans

« Je dénonçais tout à l’heure l’irresponsabilité de certains journaux à grande vente, qui, pour vendre du papier, et disant n’importe quoi, affolent tout le monde. (…) En tous les cas, je peux vous dire qu’il y avait à déjeuner du veau et que tout le monde en a mangé de bon appétit. » Le Président Jacques Chirac, en pleine crise de la vache folle (vous en souvenez-vous?), à l’issue du Conseil européen de Turin, le 29 mars 1996.

C’est en 1996 que je courus ma première Ardennaise. Hier, c’était ma 22e (un aimable joggeur a eu la bonne obligeance de m’en envoyer un relevé précis et détaillé, chronique d’une décadence annoncée). J’aurais pu entamer ce compte-rendu comme Brel, La Chanson des vieux amants : « Bien sûr, nous eûmes des orages… ».

En serait-il en ce qui concerne l’évolution du climat et le rôle que l’Homme y jouerait de même que pour la vache folle ? Toujours est-il que la canicule qui faisait les gros titres à la une de la presse de ces derniers jours le cédait hier à une franche fraîcheur bien de chez nous : humide.

Jamais, de mémoire de joggeur, il n’y eut autant de flotte depuis le départ et jusqu’à l’arrivée de l’Ardennaise… La météo en convainquit assurément plus d’un de ne pas faire le voyage, même pour une course trois étoiles. Sans doute eurent-ils tort, car d’autres parmi les 521 finishers sur les 21,2 km et les 203 sur les 8,6 km vinrent en nombre et en force et profitèrent de ces « eaux troubles qui soudain troublent les sens » pour se laisser emmener vers de belles performances et de lointains au-delà gainsbourgeois.

Quant au reste, remettons-nous en au Grand Jacques (par la taille, un mètre « quatre-vingt-dix », n’est-ce pas, Chirac) : « Vous voulez le fond de ma pensée ? Vous voulez vraiment ? Eh bien, très franchement, je n’en sais rien. »

La prochaine manche du Challenge Delhalle aura lieu le dimanche 18 août 2019, à 10 heures 30, au départ du hall omnisports de Hamoir. Ce sera le Jogging de l’Ourthe, sur 14,5 km.

* * *

Facebook ayant décidé sans raison apparente, ni explication, malgré plusieurs demandes, de frapper le site Marathonien-coeur-esprit d’ostracisme, il n’est plus possible à qui que ce soit d’envoyer un lien vers un quelconque article du site sur ce merveilleux réseau « social ». L’incitation à une pratique saine du sport et de la lecture y serait-elle considérée comme activité répréhensible ?

Pour recevoir directement un lien vers les articles de Marathonien-coeur-esprit dans votre boîte mail, veuillez vous abonner à la newsletter via l’onglet « Newsletter » sur le site ou en envoyer la demande à l’adresse de contact reprise sur le site (voir l’onglet « Contact »).

Merci d’inviter vos amis et connaissances à en faire de même ! Si cela ne vous intéressait plus, vous avez toujours la possibilité de vous désabonner de la même manière qu’exposée ci-dessus.

Tagué avec:
Posté dans Accomplissement de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*