Challenge de jogging du Brabant wallon : Avec Godefroid de Bouillon à Baisy-Thy

Godefroid n’a pas eu besoin de s’échauffer : le bouillon a été servi chaud à ses croisés avant même qu’ils ne s’élancent, samedi, sur leur 36e tour dans la campagne et les bois de Baisy-Thy et alentours et, en sirotant le breuvage dans l’attente de l’heure du départ, ils eurent tout loisir de discuter entre eux de l’équipement du croisé moyen et de l’avantage du port de lunettes de sport (avaler direct les mouches et se les accrocher au fond de la gorge sans pouvoir les en extraire plutôt que de se les prendre dans l’oeil).

14 km (13,5 km et 227 mètres de dénivelé positif selon une source galopante digne de foi) sous une chaleur qui en annonçait d’autres – c’est l’été, normal qu’il fasse chaud, non ? –, ça vous étire un peloton en moins de temps qu’il n’en faut à la plupart de ceux qui le composent pour s’étirer après la course et ça vous creuse les écarts, même en tête de la course où le valeureux Alexis Matthys se fit distancer par Romain Paul, Denis Galerin et Fabrice Van Espen à la quatrième place dès avant la croisée des chemins et fut livré à lui-même pendant le reste du tour. (Ci-dessus, photo des quatre premiers.)

Victoires de Romain Paul en 49:08 devant les trois autres précités dans l’ordre et de Sabine Vanderzwalmen en 1:00:06 devant Dorothée Cupers et Christelle Lemaire sur les 14 km.

Nous étions 466 sur la distance des 14 km et 67 sur la petite distance. Nombreux étaient les participants qui portaient un maillot en hommage à Caro, Caroline Glesner, une joggeuse, jeune maman de deux enfants, qui fut victime d’un tragique accident de la route à hauteur du carrefour de l’Arbre Sainte-Anne à Baisy-Thy à la fin de l’année dernière. (Photo du dessous : Laurent Saublens)

Prochain weekend chargé : samedi, vous découvrirez, avec ravissement nous promet-on, la nouvelle course au calendrier du Challenge de jogging du Brabant wallon, le Jogging de Sombreffe, (toutes les infos utiles en suivant le lien), et, dimanche, à 11 heures, c’est la Corrida de Limelette. Si vous l’ignoriez encore, c’est que vous vivez reclus ou que vous découvrez la pratique du jogging. Ça tombe bien : Jean-Yves Marchal vous propose trois distances : 3,5 km, 7 km et 10,5 km. Aux dernières nouvelles, nous serons plus de 600.

* * *

Soyez automatiquement informé des prochains articles publiés concernant les plus grands marathons d’Europe et d’ailleurs, les événements et livres phares du jogging en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner via le même lien.

Soutenez ce site en commandant le livre Marathonien de coeur et d’esprit au prix de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Suivez Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook et sur Twitter @Marathonience.

Tagué avec: ,
Posté dans Accomplissement de soi
1 Commentaire » pour Challenge de jogging du Brabant wallon : Avec Godefroid de Bouillon à Baisy-Thy
  1. Thierry Vromman dit :

    Ah la lutte contre les moustiques… Je ne pensais pas que tu reprendrais cette convesation, mais ton oeil malicieux aurait du me mettre la puce à l’oreille !

    Thierry.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*