Challenge de jogging du Brabant Wallon : L’Orpoise, de l’enfer au paradis

« Nous irons tous au paradis ! », déclarait cette chronique galopante dans l’article sur la précédente course du Challenge de jogging du Brabant Wallon. Encore fallait-il le trouver, le paradis de « L’Orpoise », le mériter et ne pas avoir à faire ailleurs.

C’est que les gentils organisateurs du Running Club L’Orpoise ne mentionnaient pas d’adresse précise dans la présentation de leur course, « L’Orpoise, L’Enfer au Paradis », une première, et que le GPS connaissait plusieurs terrains de football à proximité de l’entité, y compris un qui n’existait pas ou plus, mais pas le bon, le beau et le propret d’où partait et où arrivait « L’Orpoise ».

Trouver le paradis n’était donc pas évident, le mériter l’était encore moins : par 30° C, la montée du premier kilomètre par un chemin de briquaille et de gravaille (ces néologismes vous sont gracieusement offerts par la rédaction) et la descente qui s’ensuivait sur la route en béton surchauffé – d’où, certes, le panorama sur la campagne hesbignonne était magnifique -, vous éprouvaient les organismes et vous étiraient le peloton en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire. Et, il y avait la chaleur, et il y avait la distance, 13,5 km, toutefois agrémentés par la jolie promenade sous les feuillus le long de la Petite Gette, les escaliers et, enfin, le paradis.

Encore ne fallait-il pas avoir à faire ailleurs ! Comme l’avouait l’homme qui parlait sans micro et, à vrai dire, n’en avait pas besoin, la concurrence pour « L’Orpoise » était rude avec une épreuve du Challenge Delhalle à Chimay, la Bouillonnante, et, surtout, le Marathon International de Namur et le semi qui avaient drainé nombre de joggeurs brabançons (du James, du Sport pour tous Wavre, du Je cours à Incourt et d’autres clubs) vers d’autres cours d’eau.

Fidèles d’entre les fidèles du Challenge de jogging du Brabant Wallon, sanctifiés par le tribun de service pour leur foi en cette nouvelle organisation qui a pris le relais de celle de Jauche, les 357 participants à la course de 13,5 km (il y en eu 50 sur les 5,5 km) connurent l’enfer avant d’accéder au paradis mais, à l’arrivée, ils en redemandèrent.

Victoires de Molla Demeke en 47:52 devant Guillaume Demeulemeester (48:28), Alexis Matthys (48:40), Fabrice Van Espen (49:07) et Quentin Dalaiden (49:42) et d’An Renckens en 58:28 devant Donatienne Gicquel (1:00:34), Marleen Renders (1:01:33), Karen Peeters (1:02:32) et Wendy Vermaelen (1:04:40) sur les 13 km 500 ainsi que de René Devos en 23:43 et de Camille Mathieu en 26:33 sur les 5 km 500. (Photos de Vince Rombaut via Facebook où vous retrouverez aussi le reportage photographique de Jo Defrère.)

La prochaine course du Challenge de jogging du Brabant Wallon, le 10e Jogging des Boignées, aura lieu à Wauthier-Braine, dimanche prochain, le 29 avril, à 11 heures. En guise de mise en jambes, le Runnin’Grez, dont la souriante équipe présente à « L’Orpoise » apparaît ci-dessous, vous propose « La George’s Corrida », le vendredi 27 avril à 20 heures, sur 3, 6, 9 km, avec possibilité de choisir pendant la course. (Inscriptions via le lien.)

* * *

Soyez automatiquement informé des prochains articles publiés concernant les plus grands marathons d’Europe et d’ailleurs, les événements et livres phares du jogging en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner.

Soutenez ce site en commandant le livre Marathonien de coeur et d’esprit au prix de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Suivez Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook et sur Twitter @Marathonience.

Tagué avec: ,
Posté dans Accomplissement de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*