Challenge Condruzien 2013

Le Challenge Condruzien avait convié ses lauréats et autres fidèles à un apéritif suivi d’un repas, de la remise des récompenses et d’une soirée dansante le samedi 1er décembre à partir de 19 heures à Ivoz-Ramet, dans la salle Emile Honnay, située à droite juste après le pont-barrage d’Ivoz (cette précision pour ceux qui, une prochaine fois, la chercheraient ailleurs, comme ce fut le cas hier pour Marathonien de coeur et d’esprit…).

Marathonien de coeur et d'esprit - 12,50 € - 176 pages. Pour commander, voir ci-dessous.

Avant de passer à la remise des prix proprement dite, marquée par l’interprétation de Lasciate Mi Cantare par Calogero Mauro sur la plus haute marche du podium V4, le comité organisateur du Challenge Condruzien afficha fièrement, en quelques diapositives projetées sur grand écran, les statistiques de sa réussite. Les chiffres confirmaient le considérable essor du challenge au cours des deux dernières saisons. Le commentateur de service attribua cet essor à la mise en place du chronométrage par puce électronique « Chronorace » ainsi qu’aux retombées des programmes « Start to Run » et « Je Cours pour Ma Forme ».

C’est précisément pour encourager les participants à ces programmes à persévérer dans l’effort que les différentes manches du Challenge Condruzien proposent deux distances, dont l’une, courte, est destinée en principe mais pas exclusivement aux débutants et aux plus jeunes. Ces petites courses attirèrent 665 femmes et 807 hommes pendant la saison 2012 et elles feront l’objet d’une attention encore plus grande en 2013 grâce à l’attribution de prix aux lauréats.

Les différentes courses sur grande distance de la saison 2012 réunirent 4753 hommes et 1245 femmes, soit une remarquable moyenne de trois cents participants par épreuve avec plus de 20% de femmes. Le calendrier 2013 offrira à tous les inconditionnels du Challenge Condruzien et à tous ceux à la recherche de belles et fortes sensations, l’occasion de retrouver dix-neuf des vingt parcours scéniques et athlétiques de 2012. Si l’on regrettera que Les Avins se soient retirés pour 2013, l’on se réjouira par contre de ce que Vyle Tharoul retrouvera sa place dans le challenge officiel.

L’on soulignera le clin d’oeil chaleureux du comité du Challenge Condruzien à la communauté flamande bien représentée à Ivoz-Ramet en remettant à l’un de ses membres une sympathique et désaltérante récompense hors palmarès. Saint-Trond n’est jamais qu’à 37 kilomètres de Liège quand bien même, en en entendant certains et en en lisant d’autres, l’on pourrait croire que les deux principales régions de notre pays se situeraient sur des planètes différentes. A cet égard, les optimistes souscriront à ce qu’écrivit Jean Giraudoux : « Le sport est l’espéranto des races. » Les pessimistes, quant à eux, se contenteront de se remémorer l’essayiste et romancier canadien « errant » François Hertel : « Le sport est une évasion complète de la vie. »

Pour commander votre exemplaire du livre Marathonien de coeur et d’esprit (12,50 € – 176 pages – Imprimé en France – Editions Texquis) et vous le faire envoyer gracieusement, dédicacé, à l’adresse de votre choix, veuillez double-cliquer ici.

 .

Tagué avec: ,
Posté dans Accomplissement de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*