Challenge du Brabant Wallon à La Hulpe : Jogging du Fond des Ails (08.02.2014)

3 août 1955. Cela faisait 16 ans que l’Allemand Rudolf Harbig détenait le record du monde de 800 m qu’il avait établit en 1939 en 1 min 46 sec 6/10. Sur la piste du Bislett à Oslo, les conditions sont idéales. Deux adversaires de taille s’affrontent : le Norvégien Audun Boysen et Roger Moens. Un autre Norvégien mène un train d’enfer. La mi-course le confirme : 52 sec ! Le Belge prend la tête, allonge sa foulée, accélère. Seul peut le suivre, Boysen qui essaie de le dépasser dans l’ultime virage, puis de revenir en vue de l’arrivée. Moens résiste et bat le record du monde de 800 m en 1:45:7/10. Le record tiendra sept ans, jusqu’à ce qu’il soit battu par un certain Peter Snell.

« Peter Snell, est-ce le souvenir le plus pénible de votre carrière ? » « Non », répond Roger Moens qui se vit privé d’une médaille d’or olympique en se faisant déborder par le Néo-Zélandais dans les dernières enjambées de la finale du 800 m aux JO de Rome en 1960. « Sans doute aurais-je eu des regrets si ma défaite avait été l’oeuvre d’un inconnu, aussitôt apparu, plus jamais reparu. Peter était plus jeune (Roger Moens est né en 1930, Peter Snell en 1938), il a continué sur sa lancée et il s’est imposé sur 800 m et sur 1500 m aux JO de Tokyo en 1964. Snell, c’est vraiment quelqu’un. Il a d’ailleurs enseigné la physiologie à l’Université de Dallas aux Etats-Unis. Encore à ce jour, nous restons en contact. »

Roger Moens irradie désormais de sérénité. Il ne court plus, à cause d’une prothèse au genou. « Mais il faut rester en mouvement », affirme-il. Aussi pratique-t-il régulièrement le vélo d’intérieur et joue-t-il au golf. « Je suis un Belge accompli, ironise-t-il. Je suis flamand d’origine, j’ai travaillé à Bruxelles et je joue au golf en Wallonie ! » Samedi, cette figure légendaire de l’athlétisme belge était présente à La Hulpe où, après avoir été ovationné par l’ensemble du peloton, il donna, avec un certain retard sur l’horaire dû à l’affluence (plus de 1200 inscrits !), le départ de la deuxième manche du Challenge du Brabant Wallon 2014.

Les météorologistes avaient prédit que les pluies incessantes des derniers jours et des heures précédant le départ s’interrompraient de 15 à 17 heures. La météo, bonne enfant, se conforma aux prévisions. Même le vent s’était apaisé. Cela n’évita évidemment pas que le parcours, empruntant à l’exception du premier et du dernier kilomètre les allées et chemins du parc Solvay, fût gras à franchement boueux par endroits, en particulier dans le Fond des Ails. Les joggeurs ne s’en montrèrent pas moins ravis et les plus grands enfants parmi eux y allèrent de « splitchs, splatchs, sploutchs », voire de « ploufs » pour quelques-uns.

Ravie et joviale, Alexandra Tondeur l’était aussi. Elle qui accusait encore une certaine fatigue il y une semaine lors des Hivernales du Racing Club de Bruxelles (« Je sortais de stage, j’étais cramée, j’ai passé des nuits de 12 à 14 heures de sommeil pour récupérer ! ») s’imposa de maîtresse façon à La Hulpe. Cette assistante en éducation physique et en kinésithérapie auprès de l’UCL à Louvain-la-Neuve a pris une licence professionnelle dans le but de disputer le World Tour de semi-ironman (1,9 km de natation, 90 km de vélo, 21,1 km de course à pied) et les championnats d’Europe de la spécialité en août à Wiesbaden (Allemagne) où elle visera le Top 20 en vue d’obtenir sa sélection pour les championnats du monde de l’année prochaine. Le semi-ironman n’étant pas une discipline olympique (c’est le quart-ironman qui figure au programme olympique), l’ADEPS n’offre pas d’aide financière. Bien heureusement, Alexandra bénéficie d’une bourse de la Province du Brabant Wallon ainsi que du soutien de son club Tri-GT (pour Triathlon Grand Tournaisis). Entre-temps, cette attachante tri-athlète entretient son rythme de compétition dans des joggings sans se prendre la tête. Ce sera encore le cas sur le Challenge Delhalle à Erpent samedi prochain (15/2) et lors du Trail de la Mazerine à Maransart le dimanche 23 février.

Au scratch, Tom Van Diest réédita à La Hulpe sa victoire dans la première manche du Challenge du Brabant Wallon 2014 à Nivelles. Il devança Pierre Balthy et Arnaud Van Vracem. Pour le vainqueur, il s’agissait sans doute de sa dernière participation de la saison au Challenge car il entamera bientôt sa préparation spécifique à sa saison de triathlon.

Cette réapparition tant attendue du Jogging du Fond des Ails au calendrier du Challenge du Brabant Wallon s’appuyait sur une infrastructure d’accueil enviable (vestiaires, douches, consigne, parking). Chaque arrivant eut droit à un T-shirt souvenir, de beaux lots furent attribués aux gagnants de la tombola et des prix récompensèrent les trois premiers classés de chaque catégorie. Il faut donc regretter que tant de podiums furent incomplets, certains lauréats n’ayant pas jugé utile d’assister à la remise des prix, ne serait-ce que par courtoisie à l’égard des nombreux bénévoles qui s’étaient mobilisés pour leur plaisir de courir et la pleine réussite de l’événement.

* * *

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons en Europe (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Soutenez l’art et les lettres belges et apportez votre soutien à ce site en commandant le livre, imprimé en France, au prix modique de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Suivez aussi Marathonien de coeur et d’esprit sur Twitter @Marathonience.

Tagué avec:
Posté dans Accomplissement de soi
1 Commentaire » pour Challenge du Brabant Wallon à La Hulpe : Jogging du Fond des Ails (08.02.2014)
  1. HENNERESSE dit :

    Merci pour tes comptes-rendus, toujours un beau mélange de culture, d’esprit humain, d’esprit sportif, un régal… Au plaisir de te lire, de papoter ou mieux, de couroter un peu à tes côtés, biz et bon dimanche!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*