Challenge du Brabant Wallon : Un Jogging d’Oisquercq du matin, allez savoir pourquoi

Les 12 km 350 annoncés du Jogging d’Oisquerq dans le petit livre vert du Challenge du Brabant Wallon n’en sont plus que 11,300, mais ils sont agrémentés d’un dénivelé de 210 m. Non seulement l’on démarre en montée, mais l’on en termine aussi par une double montée dont un mur dans le dernier kilomètre, avant de bifurquer dans un sentier pédestre stabilisé et de se jeter au bout d’une courte descente sur la ligne d’arrivée, dans les bras de son juge à l’arrivée préféré.

Et, comme plats de consistance, il y a bien toujours la longue montée derrière la centrale électrique, ce 3e km qui n’en finit pas et qui s’éternise même jusqu’à la fin du 4e, puis la montée des 8e/9e km après que l’on ait folâtré dans les buissons le long de la Senette et du canal de Charleroi.

Organisé exceptionnellement le matin (allez savoir pourquoi!), le Jogging d’Oisquercq bénéficia d’une organisation impeccable, servit de l’eau potable en bouteille aux ravitaillements et se montra fort généreux en offrant des prix aux trois premiers des différentes catégories d’âge de la grande course ainsi qu’aux trois premiers de la petite course et des lots estimables à la tombola qui s’ensuivit. Les absents eurent tort.

429 coureurs prirent le départ de la grande distance et 77 de la petite, soit 506 au total, contre 467 et 57, soit 524 au total, l’an dernier. Les victoires sur la grande distance échurent à des coureurs qui ne participent habituellement pas aux courses du challenge, Abdessamad Asri en 39:37 devant Lahcen Elmatougui (40:19), Guillaume Demeulemeester (41:07), Molla Demeke (41:21) et Alexis Matthys (41:42) et de Claire Cammas en 48:55 devant Marleen Renders (49:46), Donatienne Gicquel (49:53), Gaëlle Gillot (51:52) et Véronique Metrot (52:59). Christian Capelle (19:48) et Kararzyna Kaczkielo (24:44) s’imposèrent sur la petite distance (5,4 km). (Photo : Pascal Vaudoisey)

Prochains rendez-vous

Le Challenge de jogging du Brabant Wallon respectera la trêve estivale jusqu’au 18 août 2018, date du Jogging de Nil-Saint-Vincent. Que cela ne vous empêche pas de courir, de découvrir ou redécouvrir d’autres horizons et ce dès samedi prochain, 30 juin 2018, à la Corrida de Limelette, dont ce sera la deuxième édition, sur 3,5 km, 7 km et 10,5 km (départ à 17 h), avec zumba fitness à l’échauffement, ravitaillement barbar(e), animations musicales, vestiaires, douches, consigne, super-tombola. Il y a déjà presque autant de pré-inscrits cette année (434) qu’il y avait de participants l’an dernier pour la grande première déjà couronnée de réussite ! (Lisez l’article via le lien.) A ne pas manquer !

* * *

Soyez automatiquement informé des prochains articles publiés concernant les plus grands marathons d’Europe et d’ailleurs, les événements et livres phares du jogging en vous abonnant au blog Marathonien de coeur et d’esprit via ce lien. C’est gratuit et vous pourrez à tout moment vous désabonner via le même lien.

Soutenez ce site en commandant le livre Marathonien de coeur et d’esprit au prix de 12,50 € (frais d’envoi compris à l’adresse de votre choix) via le lien surligné en rouge. (Les oeuvres rares ne se trouvent pas dans toutes les bonnes librairies!)

Avec Marathonien de coeur et d’esprit, carnets de route d’un périple marathonien européen, parcourez villes et campagnes et jetez un regard nomade sur le monde et notre société au travers de neuf grands marathons (Paris, Berlin, Rome, Madrid, Barcelone, Copenhague, Lisbonne, Siebengebirge et Las Palmas de Gran Canaria).

Suivez Marathonien de coeur et d’esprit sur Facebook et sur Twitter @Marathonience.

Tagué avec: , , ,
Posté dans Accomplissement de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*